SOLIDOR SUZY (1900-1983)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Artiste de variétés et modèle de nombreux peintres célèbres, Suzy Solidor aura été, sa vie durant, un être d'exception dont le destin et la carrière demeurent sans comparaison dans la jeune histoire du music-hall.

Fille naturelle d'une ravaudeuse de filets de Saint-Servan (aujourd'hui un des quartiers de Saint-Malo) et d'un descendant du corsaire Surcouf, Suzanne Rocher (son vrai nom), née le 18 décembre 1900 à Saint-Servan, trouve à dix-huit ans son Pygmalion sous les traits de la célèbre antiquaire parisienne Yvonne de Brémond d'Ars. Celle-ci se charge de son éducation, et lui fait donner des cours de chant par la cantatrice Marguerite Carré. Dotée d'une plastique sculpturale, celle que l'on appellera « la Fille aux cheveux de lin » se fait remarquer par son élégance et ses extravagances. À Deauville, elle apparaît sur les fameuses « planches », vêtue de maillots de bains audacieux, imitant les pétales de roses, les algues ou le filet de pêche. Van Dongen la découvre : elle sera son modèle.

Bientôt, les peintres les plus célèbres se pressent autour de Suzy, qui a choisi pour pseudonyme le nom de la tour dominant l'embouchure de la Rance : Solidor. Picabia, Dufy, Kiesling, Friesz, Foujita, Domergue, Chapelain-Midy, Marie Laurencin, Dunand, Labisse et Cocteau – pour n'en citer que quelques-uns – exécutent le portrait de cette muse « arts déco », dont le visage, où se mêlent douceur et rudesse, les fascine. Paul Colin lui conseille de chanter. Suzy Solidor débute à Deauville, puis ouvre un magasin d'antiquités à Paris, quai Voltaire, à l'enseigne de La Grande Mademoiselle, et, dès 1933, un cabaret, rue Sainte-Anne, La Vie parisienne, qu'elle animera pendant vingt ans.

Elle se forge un répertoire réaliste où les vieilles chansons de marins, comme Les Filles de Saint-Malo, côtoient les poèmes de Verlaine, d'Henri Heine et de Jean Cocteau, sans oublier les chansons d'amour : Sous tes doigts, J'écrirai et, surtout, Escale, seront ses plus gra [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Robert de LAROCHE, « SOLIDOR SUZY - (1900-1983) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/suzy-solidor/