TABLEAU ÉCONOMIQUE, François QuesnayFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Publié une première fois en 1758-1759, repris en 1760, puis en 1766, Tableau économique définit, pour la première fois dans l'histoire de l'économie politique, une représentation abstraite et synthétique des flux d'échanges qui permettent de traduire, de période en période, l'activité de production d'un « royaume agricole ». Son auteur, François Quesnay (1694-1774), chirurgien, médecin du roi, chef de file de la physiocratie (des mots grecs physis, « nature », et cratos, « gouvernement »), est le fondateur de la première école d'économie de l'histoire moderne : la « secte des économistes », qui rassemble autour des Éphémérides du citoyen, dans les années 1760 et 1770, des disciples nombreux parmi lesquels on trouve le marquis de Mirabeau, Pierre Samuel Dupont de Nemours, Abeille, Pierre-Paul Le Mercier de La Rivière, l'abbé Nicolas Baudeau, ou encore Guillaume François Le Trosne.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne, directeur du D.E.A. d'épistémologie économique

Classification


Autres références

«  TABLEAU ÉCONOMIQUE, François Quesnay  » est également traité dans :

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Les grands courants

  • Écrit par 
  • Jérôme de BOYER
  •  • 8 716 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La physiocratie »  : […] Au xviii e  siècle, en France, l'agriculture est fragilisée par la politique colbertiste de bas prix des biens agricoles, l'État est incapable de prélever l'impôt et de limiter son endettement et on garde le souvenir de la banqueroute du système de Law en 1720. C'est dans ce contexte que la pensée libérale s'est forgée, au sein de l'école physiocr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-histoire-de-la-pensee-economique-les-grands-courants/#i_30151

LIBÉRALISME

  • Écrit par 
  • Francis BALLE
  •  • 6 797 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le libéralisme économique »  : […] Moins qu'une doctrine au sens strict du mot, assurément plus que la justification a posteriori de certaines réalisations dans l'ordre économique, le libéralisme économique est aussi une logique d'action, fondée sur une éthique. Mais avant d'être l'objet d'une réflexion, le libéralisme économique s'est d'abord inscrit comme une réalité dans les évé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liberalisme/#i_30151

MARXISME - La théorie marxiste

  • Écrit par 
  • Étienne BALIBAR, 
  • Pierre MACHEREY
  •  • 8 741 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Classes et luttes de classes »  : […] Dans le Manifeste , Marx écrit : « L'histoire de toute société jusqu'à nos jours n'a été que l'histoire de luttes de classes. » Cette proposition doit être prise au sens fort : elle ne signifie pas que les luttes de classes ont été le principal phénomène qu'on puisse observer dans l'histoire ; ni même que les luttes de classes sont la cause profon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marxisme-la-theorie-marxiste/#i_30151

MATHÉMATIQUE ÉCOLE ÉCONOMIQUE

  • Écrit par 
  • François ETNER
  •  • 2 774 mots

Dans le chapitre « Les grandes étapes de l'économie mathématique »  : […] En Angleterre, à la fin du xvii e  siècle, William Petty prône l'usage du calcul pour rationaliser l'action publique. Il nomme « arithmétique politique » sa méthode, l'appliquant à ce que l'on appellerait aujourd'hui de l'économie, de la démographie et de la statistique descriptives ( Political Arithmetick , 1690). On doit à ses disciples la loi d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-economique-mathematique/#i_30151

PHYSIOCRATES

  • Écrit par 
  • Abel POITRINEAU
  •  • 4 077 mots

Dans le chapitre « La primauté de l'agriculture »  : […] Cette conception de l'économique conduit les physiocrates, par leur thème fondamental du produit net, à « sacraliser » la terre. Seule la terre restitue aux hommes une matière plus abondante qu'elle n'en reçoit d'eux. Erreur conceptuelle dénoncée par les économistes modernes, et qui provient du fait que pour Quesnay la richesse est matière : il ref […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/physiocrates/#i_30151

QUESNAY FRANÇOIS (1694-1774)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 641 mots

Économiste français, fondateur de la première école systématique d'économie politique, F. Quesnay , reçu docteur en médecine en 1744 puis médecin consultant de Louis XV, ne publia aucun ouvrage avant l'âge de soixante ans ; il produisit d'ailleurs essentiellement des articles anonymes. Mais, à Versailles, où il bénéficiait du soutien de M me  de Po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-quesnay/#i_30151

Voir aussi

Pour citer l’article

Annie L. COT, « TABLEAU ÉCONOMIQUE, François Quesnay - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tableau-economique/