SIVA ou SHIVA ET SHIVAÏSME

Médias de l’article

Shiva et Parvati, art de l'Inde

Shiva et Parvati, art de l'Inde
Crédits : Dinodia Picture Agency, Bombay, Bridgeman Images

photographie

Nataraja, art de l'Inde

Nataraja, art de l'Inde
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Dakshinamurti, le Maître de la Sagesse, art de l'Inde

Dakshinamurti, le Maître de la Sagesse, art de l'Inde
Crédits : Bridgeman Images

photographie


Ce que l'on est convenu d'appeler hindouisme, quand on veut se référer à l'ensemble des croyances religieuses indiennes à l'époque classique, met au premier plan trois figures divines, Brahmā, Viṣṇu, Śiva. Une vue simple attribue trois fonctions précises à ces trois dieux, respectivement la création, la conservation et la destruction de l'univers. L'hindouisme accepte communément cette trinité sans établir de hiérarchie entre ces trois membres. Cependant l'on sait que l'hindou a coutume de choisir lui-même une figure divine particulière comme objet de son culte personnel. Aussi appelle-t-on souvent shivaïte l'individu qui, tout en respectant la conception trinitaire de la mythologie, donne la primauté à Śiva dans son rituel et sa dévotion personnels. Cette position n'est jamais exclusive et l'on ne saurait parler de secte shivaïte à propos de ceux qui la défendent. Cette attitude trouve sa justification dans le fait que les figures de créateur, conservateur et destructeur présentées par la mythologie ne sont que des figures personnalisées de l'être abstrait, principe de tout, auquel se réfère le terme « brahman ». La croyance fondamentale est en le brahman, Dieu unique, au-delà de toutes les propriétés que l'imagination humaine, incapable de le concevoir, lui attribue faussement. Or le culte matériel requiert un objet sur lequel l'esprit ordinaire puisse se fixer, donc une image concrète, une image sensible, telles celles qui sont données par la mythologie. Le dévot choisira d'honorer Dieu sous la forme qu'il a dans tel mythe qui lui est cher. C'est ainsi que l'iconographie de Śiva est en correspondance exacte avec sa mythologie.

On peut juger de l'importance de cette forme divine par l'abondance des temples qui lui sont dédiés, à elle ou aux figures de son entourage, la déesse, son épouse, Pārvatī ou Kālī, les dieux jeunes, ses enfants, Ganeśa, Subrahmaṇya, etc. À côté de ce shivaïsme non sectaire qui ne se distingue pas de l'hindouisme, il existe ou a existé des m [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

Classification


Autres références

«  SIVA ou SHIVA ET SHIVAÏSME  » est également traité dans :

SIVA DANSANT, art Cola (Inde)

  • Écrit par 
  • Bruno DAGENS
  •  • 191 mots

Inventée sans doute dès le ixe siècle, l'image en bronze du seigneur de la danse n'est pas seulement celle d'un maître à danser divin s'envolant au milieu d'un cercle de feu dans un tourbillon gracieux où s'enroulent jambes, bras, mèches et écharpe. Très vite en effet, au plus tard au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/siva-dansant/#i_3627

ABHINAVAGUPTA (fin Xe-déb. XIe s.)

  • Écrit par 
  • Jean NAUDOU
  •  • 863 mots

Originaire du Cachemire, Abhinavagupta est le penseur le plus éminent de la religion shivaïte, dans l'école trika. Ses ouvrages de mystique, de philosophie et d'esthétique, célèbres en milieu indien, constituent la synthèse du shivaïsme trika. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abhinavagupta/#i_3627

ADVAITA

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 1 576 mots

Dans le chapitre « Son importance dans la civilisation hindoue »  : […] textes n'emploient pas son nom, la doctrine principale des plus vastes communautés, et a été professé et discuté par d'innombrables auteurs, dans les domaines shivaïte et vichnouiste. Les formes qu'il revêt dans la Bhagavadgītā, la littérature des Āgama shivaïtes, dans celle du Śaivasiddhānta, doctrine reposant sur les Āgama et illustrée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/advaita/#i_3627

ĀGAMA

  • Écrit par 
  • Hélène BRUNNER
  •  • 1 643 mots

Dans le chapitre « Les différents types d'āgama »  : […] appelés saṃhitā et les écrits shaktiques, tantra, il reste que le terme d'āgama s'applique plus spécialement aux textes du shivaïsme, et, en particulier, à ceux de l'école du Sud, celle du Nord optant pour le terme de tantra. Et c'est probablement parce que le shivaïsme de l'Insulinde a été fortement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agama/#i_3627

ANGKOR

  • Écrit par 
  • Bruno DAGENS, 
  • Claude JACQUES, 
  • Albert LE BONHEUR
  •  • 4 579 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « La grande période angkorienne »  : […] au sol la pyramide. Ce temple complexe, représentation du « mont Central » où siège Śiva, est un microcosme dont Jean Filliozat a expliqué le symbolisme calendérique et cosmogonique : en particulier, cent huit (le nombre des sanctuaires, sans compter le sanctuaire central, qui matérialise l'axe du monde) correspond au nombre des périodes cosmiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/angkor/#i_3627

APPAYYADĪKṢITA

  • Écrit par 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT
  •  • 655 mots

Brahmane né dans une famille de lettrés qui était illustre dès le xve siècle et qui appartenait aux cercles cultivés du pays tamoul, le Bharadvājakula, Appayyadīkṣita est la figure la plus marquante de l'histoire religieuse et littéraire du xvie siècle. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/appayyadiksita/#i_3627

ASCÈSE & ASCÉTISME

  • Écrit par 
  • Michel HULIN
  •  • 4 663 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'ascétisme indien »  : […] – « saints hommes » –, gens en général peu lettrés, plus tournés vers les pratiques extrêmes que vers la méditation. La plupart sont shivaïtes mais éparpillés en de multiples sectes. Les adeptes du haṭha-yoga ou « yoga de l'effort violent », dans lequel les postures « acrobatiques », aux effets physiologiques importants, et les spectaculaires […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ascese-et-ascetisme/#i_3627

BENGALI LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • France BHATTACHARYA, 
  • Jharna BOSE
  •  • 5 138 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les chansons »  : […] e siècle, Rāmprasād Sen, dont les œuvres sont encore chantées de nos jours. Shiva devient un personnage typiquement bengali, rustique, et même comique : il présente tous les défauts du vieux mari, son épouse Dourgā est le type même de la jeune bourgeoise. Ces deux exemples, pris dans les poèmes dits Shākta (Shakti est un autre nom de Kālī), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-bengali/#i_3627

BOUDDHISME (Histoire) - L'expansion

  • Écrit par 
  • Jean NAUDOU
  •  • 3 127 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « À Java »  : […] Un texte en vieux javanais, le Kamahāyānikan, présente un exposé d'ensemble du bouddhisme du Grand Véhicule. D'ailleurs à Java et à Bali, le bouddhisme se transforma considérablement, d'une part par contamination avec le culte des ancêtres, d'autre part par syncrétisme avec le çivaïsme (culte de Çiva-Buddha […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouddhisme-histoire-l-expansion/#i_3627

BRAHMANISME

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 3 618 mots

Dans le chapitre « Les divinités »  : […] La triade privilégiée. Cette période se caractérise pourtant par la montée progressive de trois figures principales – de deux surtout : on arrondit à trente le nombre des divinités mais, en plus, on privilégie une triade : Brahmā, Viṣṇu et Śiva […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brahmanisme/#i_3627

CHAMPA ou CAMPĀ

  • Écrit par 
  • Albert LE BONHEUR
  •  • 4 657 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les débuts du Champa (jusqu'en 757) »  : […] mentionnent une divinité appelée Bhadreśvara (le « seigneur favorable », épithète de Śiva). C'est le plus ancien exemple en Asie du Sud-Est d'un nom de divinité analogue au nom du souverain et l'expliquant sans doute. Bhadreśvara était vraisemblablement représenté par un liṅga (idole çivaïte, emblème de la Trimūrti, et peut- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/champa-campa/#i_3627

DILBERDJIN TÉPÉ

  • Écrit par 
  • Paul BERNARD
  •  • 1 092 mots

Des restes de statues royales attestent également l'existence d'un culte dynastique. La pénétration en force des religions indiennes se marque par la présence de la grande divinité hindouiste Śiva, dont le culte remplace à l'époque kouchane celui des Dioscures grecs dans le grand temple. Il est représenté sur une peinture murale, vêtu d'un pagne et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dilberdjin-tepe/#i_3627

ELEPHANTA GROTTE D'

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 266 mots

Proche de Bombay, l'île d'Elephanta (Ghârâpuri) doit sa célébrité à la colossale Mahesamûrti ou Trimûrti, buste à trois visages représentant le dieu Shiva sous son triple aspect : créateur, conservateur et destructeur (ou encore féminin, bénin et terrible). Cette image, expression magistrale de l'art […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grotte-d-elephanta/#i_3627

ELLORĀ

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 1 314 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les grottes brahmaniques et jaïnas, le Kailāsa »  : […] est l'œuvre du roi Kṛṣṇa Ier (757-783) de la dynastie Rāṣṭrakūta. C'est une sorte de résumé symbolique de l'univers, dominé par Çiva résidant au mont Kailāsa. L'énorme socle, qui semble reposer sur des protomés d'éléphants, le sanctuaire à toiture pyramidale et le liṅga (le phallus, symbole de Çiva), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ellora/#i_3627

ÉPOPÉE

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER, 
  • Maria COUROUCLI, 
  • Jocelyne FERNANDEZ, 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT, 
  • Altan GOKALP, 
  • Roberte Nicole HAMAYON, 
  • François MACÉ, 
  • Nicole REVEL, 
  • Christiane SEYDOU
  •  • 11 799 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'univers épique »  : […] sont hiérarchisés en classes et en fonction de leur personnalité. Il y a un être suprême, Śiva, Viṣṇu ou Devī, etc., selon la religion particulière dont relève le texte, puis d'autres figures souveraines, puis des groupes de divinités, définis par un nombre consacré et une fonction, les huit Vasu, les cent Rudra, etc. Au-dessous d'eux se trouvent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epopee/#i_3627

GAṆESA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 376 mots
  •  • 1 média

Nom du dieu à tête d'éléphant, l'une des figures les plus célèbres du panthéon hindou ; sa notoriété est due à la fois au pittoresque de son iconographie et au fait que son culte est actuellement très populaire dans l'Inde entière. Son nom Ganesha (ou Ganapati) indique qu'il est le « […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ganesa/#i_3627

GANGE

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS
  •  • 1 511 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un rôle capital »  : […] obtenir que les eaux sacrées vinssent féconder la Terre ; mais, comme leur masse, en tombant, eût occasionné un nouveau déluge, Çiva, dans sa miséricorde, consentit à recevoir les eaux sur sa tête ; pendant mille ans, elles tourbillonnèrent dans les tresses de ses cheveux, avant de sourdre par sept sources aux flancs de l'Himalaya » (René Grousset […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gange/#i_3627

GUPTA EMPIRE

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 3 289 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le témoignage des arts »  : […] de rechercher la vérité anatomique. La représentation des grands dieux hindous Viṣṇu et Śiva sous une forme mi-humaine mi-fantastique, avec plusieurs paires de bras et parfois plusieurs têtes, permettait par exemple de matérialiser en quelque sorte les notions relatives à l'omniprésence et à l'omnipotence divines. On avait pareillement recours à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-gupta/#i_3627

HINDOUISME

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 9 182 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les sectes shivaïtes »  : […] concerne les croyances. Il se dit détenteur du shivaïsme le plus authentique. Pour lui, Śiva est également le Seigneur des âmes, Paśupati, mais l'accent y est mis davantage sur l'action de l'énergie divine (śakti) et sur l'importance de la grâce divine, seule capable de conduire à la Libération. Le lien est triple, fait à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hindouisme/#i_3627

INDE (Arts et culture) - Les doctrines philosophiques et religieuses

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 16 834 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Philosophies des religions »  : […] La doctrine du shivaïsme du Kaśmīr, qui est différenciée par son développement original et particulièrement riche, est généralement connue sous le nom de Trika, le « Triple ». Il se fonde en premier lieu sur des Āgama, en partie communs avec ceux du Sud, mais principalement sur un ensemble d'Āgama, c'est-à-dire une tradition commençant par les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-les-doctrines-philosophiques-et-religieuses/#i_3627

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 153 mots
  •  • 63 médias

Dans le chapitre « Shivaïsme »  : […] Śiva a pour caractéristiques une tête de mort et un croissant lunaire dans sa chevelure, qui est soit tressée en forme de haute tiare (aspects sereins), soit éparse et hérissée (aspects farouches). Ses attributs sont : une hachette, une antilope (ancien « démon » subjugué par lui), un cordon de grains ou rosaire, une torche ou un pot à feu, un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-l-art/#i_3627

INDONÉSIE - Les arts

  • Écrit par 
  • Albert LE BONHEUR
  •  • 8 142 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les arts de l'époque de Java centrale (750 env.-950 env.) »  : […] en haut relief sur fond de stèle. Sculptées dans la pierre volcanique, elles représentent Śiva ou diverses entités bouddhiques. Leur style est apparenté à celui de Java centrale, mais avec des particularités qui semblent d'ailleurs préfigurer l'art de Java orientale (ornementation accrue, modelé moins idéalisé, exagération plus poussée des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/indonesie-les-arts/#i_3627

KĀLĪ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 591 mots

Divinité féminine dont le culte est prépondérant dans le nord-est de l'Inde (particulièrement au Bengale), l'emportant sur les nombreuses formes que prend la vénération de la Déesse dans l'hindouisme classique et contemporain. Représentée sous la forme d'une femme de couleur noire, entièrement nue, Kālī semble danser sur un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kali/#i_3627

KĀMA

  • Écrit par 
  • Charles MALAMOUD
  •  • 4 147 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Mythologie »  : […] Satī, l'épouse du dieu Śiva, ne peut supporter la honte que lui cause le comportement méprisant de son père Dakṣa envers son époux : elle se tue en se précipitant dans les flammes. Śiva se retire dans l'Himālaya et s'absorbe dans la concentration ascétique. Près de lui, s'installe, sans qu'il s'en aperçoive, Pārvatī (« la Montagnarde »), fille de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kama/#i_3627

LINGA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 548 mots

Dans l'hindouisme, le signe quasi exclusif du dieu Shiva : le membre viril symbolisé par une pierre dressée. Le linga (liṅga, mot sanskrit qui veut dire : « signe », « symbole distinctif ») est l'objet principal du culte dans les temples shivaïtes, dans les sanctuaires et au foyer familial, les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linga/#i_3627

MADURA, Inde

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 1 337 mots

Dans le chapitre « La Madura des Pāṇḍya »  : […] de Mīnākṣī, la belle « aux yeux de poisson », née du feu du sacrifice qu'un roi offrit à Śiva pour avoir la descendance qui lui avait été refusée jusqu'alors. À la mort du souverain, Mīnākṣī monta sur le trône et soumit par les armes tous les princes des alentours ; son ardeur belliqueuse s'éteignit soudain quand parut celui qui devait la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/madura-inde/#i_3627

MAHĀBALIPURAM

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 1 701 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Grottes et bas-reliefs »  : […] V. Goloubew et G. Jouveau-Dubreuil) ? Faut-il y voir un épisode de la rivalité entre le guerrier Arjuna, devenu pour un temps ascète en vue d'obtenir une arme magique de Śiva, et le dieu lui-même sous la forme d'un chasseur (passage du Mahābhārata, III, repris au ve siècle par Bhāravi dans un poème en sanskrit, Kirātārjunīya) ? Ou bien l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mahabalipuram/#i_3627

PĀRVATĪ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 299 mots
  •  • 1 média

L'un des divers noms (avec Gaurī, Annapurnā, Kumārī, etc.) que porte la parèdre du dieu hindou Shiva. Mais c'est sous ce nom (« la montagnarde ») que ses fidèles la désignent le plus fréquemment. « Pārvatī » exprime l'idée que la déesse cohabite avec le dieu au sommet de la montagne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parvati/#i_3627

PHALLUS

  • Écrit par 
  • Claude CONTÉ, 
  • Maurice OLENDER, 
  • Moustapha SAFOUAN
  •  • 5 741 mots

Dans le chapitre « La splendeur du solitaire »  : […] qu'il faut comprendre la conception « désomatisée » du liṇga de Śiva, l'un des grands dieux du brahmanisme dont l'emblème central quasi exclusif est l'effigie phallique. De ce phallus de Śiva – à la fois puissance qui porte l'univers à l'état séminal et pivot cosmique – on ne peut apercevoir ni la base ni le sommet. Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phallus/#i_3627

PURĀṆA

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 3 344 mots

Dans le chapitre « Mahāpurāṇa et upapurāṇa »  : […] Purāṇa et le Padma Purāṇa lui-même ; au tamas, qui est obscurité et inertie, se rattachent les purāṇa śivaïtes : Matsya Purāṇa, Kūrma Purāṇa, Liṇga Purāṇa, Śiva (ou Vāyu) Purāṇa, Skanda Purāṇa et Agni Purāṇa ; enfin, le rajas, activité, agitation, caractérise les six derniers, considérés comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/purana/#i_3627

SĀKTI

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 1 214 mots

Dans le chapitre « L'Énergie »  : […] śākti est décrite dans les textes shivaïtes comme l'énergie de l'Être suprême, Śiva, dont l'essence se confond avec l'existence pure, universelle, infinie et de nature spirituelle, distincte des existences particulières, à formes spécifiques et par là limitées. Cette entité fondamentale indifférenciée et impassible a pour contrepartie l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sakti/#i_3627

SANKARA ou ÇAṆKARA (début VIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 2 041 mots

Dans le chapitre « La libération »  : […] il professe l'existence de cette forme inférieure de libération qu'on peut le qualifier de śivaïte, Śiva étant pour lui l'Īśvara – le Seigneur – régissant ce domaine encore transitoire. À l'union avec le Brahman absolu, dépassant infiniment l'étape précédente, ne parviennent que ceux qui sont devenus conscients de l'identité de leur soi individuel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sankara-cankara/#i_3627

SKANDA, divinité hindoue

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 455 mots

Dieu hindou de la guerre, Skanda est le premier fils de Śiva. Il existe de nombreuses légendes, souvent divergentes, qui relatent les circonstances de sa naissance. Il faut y ajouter le récit qu'en fait le poète Kālidāsa (ive ou ve siècle) dans son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/skanda-divinite-hindoue/#i_3627

SRI LANKA

  • Écrit par 
  • Osmund BOPEARACHCHI, 
  • Delon MADAVAN, 
  • Éric MEYER, 
  • Édith PARLIER-RENAULT
  •  • 21 643 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « L'époque de Polonnaruva »  : […] du puissant empire Cōla. Le siège du pouvoir est transféré d'Anurādhapura à Polonnaruva. L'essor du shivaïsme sous les Cōla inspire de nombreux bronzes consacrés essentiellement aux divers aspects de Śiva ainsi qu'à ses principaux dévots, les Nāyanār. Si les premiers archéologues ont soutenu la thèse d'une origine indienne de ces représentations, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sri-lanka/#i_3627

TAMOULES LANGUE & LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • François GROS
  •  • 3 326 mots

Dans le chapitre « La littérature dévotionnelle »  : […] littérature tamoule, expression poétique de la dévotion ( bhakti ) à Śiva et Viṣṇu. Distincts des préoccupations moralisatrices bouddhistes ou jain, comme du dogmatisme du cycle gnomique, étrangers à la spéculation théologique pure, hostiles au ritualisme, les chants dévotionnels sont d'abord une célébration lyrique. L'élément épique et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langue-et-litterature-tamoules/#i_3627

TANJORE

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 1 463 mots
  •  • 1 média

Cōḷa, alors que s'accentuait le déclin des Pallava au Dekkan. L'illustre Rājarāja Ier Cōḷa (985-1012) fit de Tanjore une capitale brillante et y fonda en l'honneur du dieu Śiva un sanctuaire aux proportions grandioses, monument qui occupe une place de premier ordre dans l'histoire des arts de l'Inde […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tanjore/#i_3627

TANTRISME

  • Écrit par 
  • André PADOUX
  •  • 9 466 mots

Dans le chapitre « Le tantrisme bouddhique »  : […] dans le même fonds commun indien et, dans certains cas, par une importante influence shivaïte. Les Yogānuttaratantra bouddhiques, en effet, sont directement inspirés de textes shivaïtes kāpālika, avec des cultes de Yoginīs et des pratiques tout à fait identiques. Il est à noter toutefois que, dans le bouddhisme, l'élément […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tantrisme/#i_3627

TRIMŪRTI

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 525 mots

L'hindouisme place au sommet de son panthéon une triade (tri-mūrti) de trois grands dieux, de rang égal : Brahmā, Viśnu, Śiva. Chacun d'eux représente un aspect de la toute-puissance divine, mais leurs relations ne sont pas comparables à celles que les théologies chrétiennes attribuent aux personnes de la Trinité : Brahmā, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trimurti/#i_3627

TULSĪ-DĀS (1550 env.-1623)

  • Écrit par 
  • Charlotte VAUDEVILLE
  •  • 1 817 mots

Dans le chapitre « À la dévotion de Rāma et de Kṛṣṇa »  : […] Jānakī-mangal et le Pārvatī-mangal, décrivant l'un le mariage de Rāma et de Sītā, l'autre celui du grand dieu Śiva avec la Fille-des-Monts, Pārvatī. Plusieurs collections de padas, ou courts poèmes en langue braj, semblent au contraire appartenir à la dernière partie de sa vie : la Gītāvalī (ou Padāvalī Rāmāyaṇa), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tulsi-das/#i_3627

UMĀ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 119 mots

Un des nombreux noms donnés à la parèdre de Śiva, le plus communément utilisé étant celui de Pārvatī (« la montagnarde »). D'étymologie incertaine, le nom d'Umā est compris par les théologiens brahmaniques comme évoquant la lumière, et tout particulièrement la clarté intellectuelle, la connaissance métaphysique. Connue dès la période védique, la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/uma/#i_3627

YOGA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 7 830 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les textes »  : […] : « dévotion fervente ») et vise, elle aussi, la libération. Dans la même perspective, d'autres textes similaires prônent la dévotion à Viṣṇu ou, plus souvent, à Śiva en sa qualité de Mahāyogin (« Grand Adepte du yoga »). Enfin, la littérature tantrique favorise, en certains de ses aspects, la dévotion à la Déesse (Lakśmī, Pārvatī, Durgā […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yoga/#i_3627

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre-Sylvain FILLIOZAT, « SIVA ou SHIVA ET SHIVAÏSME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 août 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/siva-shiva-et-shivaisme/