ŚIVA ou SHIVA ET SHIVAÏSME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Shiva et Parvati, art de l'Inde

Shiva et Parvati, art de l'Inde
Crédits : Dinodia Picture Agency, Bombay, Bridgeman Images

photographie

Nataraja, art de l'Inde

Nataraja, art de l'Inde
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Dakshinamurti, le Maître de la Sagesse, art de l'Inde

Dakshinamurti, le Maître de la Sagesse, art de l'Inde
Crédits : Bridgeman Images

photographie


Doctrines shivaïtes

Si Śiva est une figure qui appartient au panthéon des sectes les plus diverses, si, dans la mythologie des écoles non sectaires ou syncrétistes il est membre d'une triade où il figure, en qualité d'agent de la destruction périodique des mondes, à côté de Brahmā créateur et de Viṣṇu mainteneur de l'univers, il a été aussi élevé au rang de dieu unique, principe absolu, au-dessus du monde ; ses diverses figures décrites dans les textes mythologiques ou représentées dans la sculpture deviennent alors des personnifications accidentelles et témoignent de ses interventions de justicier ou de protecteur compatissant dans le monde.

Les doctrines shivaïtes, fondées sur le dogme de cette transcendance, sont nombreuses et se différencient principalement dans leur conception de la relation entre Śiva transcendant et le monde phénoménal. L'histoire révèle quelques écoles disparues aujourd'hui, telles que celles des Kāpālika et Lākuliśa qui se signalent par leur ascétisme rigoureux, leur discipline de renoncement et d'imitation de la figure de Śiva sous son aspect d'ascète, celle des Pāśupata qui a été très florissante au Karnāṭaka entre le xe et le xiiie siècle, qui possédait une bonne organisation en monastères ou centres d'activité culturelle, intellectuelle et d'enseignement, qui a enfin inspiré le style très raffiné des nombreux temples édifiés alors dans la partie nord de cette région. Les écoles, dont l'histoire se poursuit encore de nos jours, sont le śaivasiddhānta dont les sources sont sanskrites, son homonyme dont les sources sont tamoules, l'école du Kaśmīr, celle des Vīraśaiva. Leur rayonnement s'est étendu à la religion et à la pensée indiennes dans leur ensemble. Le Vedānta tardif s'explique notamment par leur influence. Sous celle du śaivasiddhānta, Śrīkaṇṭha (xive s.) et Appayya Dīkṣita (xvie s.) ont fait une véritable synthèse, appelée śivādvaita, de la pensée upaniṣadique non dualiste et du shivaïsme.

Le śaivasiddhānta sanskrit

Cette dénomination (littéralement « conclusions relatives à Śiva ») peut être [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  SIVA ou SHIVA ET SHIVAÏSME  » est également traité dans :

ŚIVA DANSANT, art Cola (Inde)

  • Écrit par 
  • Bruno DAGENS
  •  • 191 mots

Inventée sans doute dès le ixe siècle, l'image en bronze du seigneur de la danse n'est pas seulement celle d'un maître à danser divin s'envolant au milieu d'un cercle de feu dans un tourbillon gracieux où s'enroulent jambes, bras, mèches et écharpe. Très vite en effet, au plus tard au xiie siècle, on en f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/siva-dansant/#i_3627

ABHINAVAGUPTA (fin Xe-déb. XIe s.)

  • Écrit par 
  • Jean NAUDOU
  •  • 863 mots

Originaire du Cachemire, Abhinavagupta est le penseur le plus éminent de la religion shivaïte, dans l'école trika. Ses ouvrages de mystique, de philosophie et d'esthétique, célèbres en milieu indien, constituent la synthèse du shivaïsme trika. Abhinavagupta se réclame, comme tous les shivaïtes, des āgama ou tantra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abhinavagupta/#i_3627

ADVAITA

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 1 576 mots

Dans le chapitre « Son importance dans la civilisation hindoue »  : […] L' advaita , en tant que doctrine affirmant l'unicité de l'Être suprême, quelle que soit la forme conçue pour le rapport de l'homme et du monde phénoménal avec lui, a dominé largement les philosophies et les religions hindoues. Il est, même quand les textes n'emploient pas son nom, la doctrine principale des plus vastes communautés, et a été professé et discuté par d'innombra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/advaita/#i_3627

ĀGAMA

  • Écrit par 
  • Hélène BRUNNER
  •  • 1 643 mots

Dans le chapitre « Les différents types d'āgama »  : […] Les écoles bouddhistes, surtout celles de langue sanskrite, ont utilisé le terme pour désigner leurs Écritures fondamentales. À l'intérieur du brahmanisme, le terme d' āgama , concurremment avec ceux de tantra et de saṃhitā , s'applique aux textes qui fondent le brahmanisme récent ou hindouisme par opposition au brahmanisme ancien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agama/#i_3627

ANGKOR

  • Écrit par 
  • Bruno DAGENS, 
  • Claude JACQUES, 
  • Albert LE BONHEUR
  •  • 4 576 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La grande période angkorienne »  : […] Les monuments de Jayavarman II, situés en majorité sur le Phnom Kulên, sont, pour la plupart, réduits à quelques fragments de décor architectural. Les fondations du deuxième successeur de ce roi, Indravarman (877-889), se trouvent à Rolûos (Hariharālaya) ; c'est là que s'élabore la formule architecturale angkorienne, et qu'on y surprend, pour la première fois, ce que Philippe Stern a appelé « le r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/angkor/#i_3627

APPAYYADĪKṢITA

  • Écrit par 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT
  •  • 655 mots

Brahmane né dans une famille de lettrés qui était illustre dès le xv e siècle et qui appartenait aux cercles cultivés du pays tamoul, le Bharadvājakula, Appayyadīkṣita est la figure la plus marquante de l'histoire religieuse et littéraire du xvi e siècle. Il naquit dans le village d'Aḍaiyapalam […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/appayyadiksita/#i_3627

ASCÈSE & ASCÉTISME

  • Écrit par 
  • Michel HULIN
  •  • 4 663 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'ascétisme indien »  : […] Les origines de l'ascétisme en Inde sont très anciennes. Le Ṛgveda ( xv e  s. av. J.-C.) mentionne déjà diverses catégories d'ascètes : keśin (« chevelus »), yati (« disciplinés »), vrātya (« qui ont fait un vœu »), muni (« silencieux  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ascese-et-ascetisme/#i_3627

BENGALI LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • France BHATTACHARYA, 
  • Jharna BOSE
  •  • 5 137 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les chansons »  : […] Le xvii e et le xviii e  siècle sont particulièrement riches en chansons. La tendance mystique et symbolique est représentée par les Bāouls, chanteurs itinérants, illuminés par l'amour de Dieu ; ainsi que par les Bhātiyāli qui présentent Dieu comme le pasteur portant l'âme humaine sur la rivière […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-bengali/#i_3627

BOUDDHISME (Histoire) - L'expansion

  • Écrit par 
  • Jean NAUDOU
  •  • 3 126 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « À Java »  : […] À Java, à partir du viii e  siècle, sous la dynastie bouddhiste des Çailendra, ont été édifiés des monuments qui comptent parmi les plus importants du bouddhisme. Une inscription, datée de 778 et gravée en caractères de l'Inde du Nord (alors que les écritures de l'Asie du Sud-Est se rattachent à celles de l'Inde méridionale), nous apprend qu'un ro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouddhisme-histoire-l-expansion/#i_3627

BRAHMANISME

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 3 618 mots

Dans le chapitre « Les divinités »  : […] Le brahmanisme et l'hindouisme qui en est issu se caractérisent par la facilité avec laquelle ils assimilent les divinités et les croyances qu'ils rencontrent. Ainsi le brahmanisme, héritier du védisme, va conserver la plupart de ses divinités, en même temps qu'il adoptera, les assimilant à ses dieux, celles auxquelles rendaient un culte des groupes sinon autochtones, du moins installés antérieu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brahmanisme/#i_3627

CHAMPA ou CAMPĀ

  • Écrit par 
  • Albert LE BONHEUR
  •  • 4 657 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les débuts du Champa (jusqu'en 757) »  : […] Il nous faut revenir en arrière. Le premier témoignage sur le Champa est fourni par quatre inscriptions sanskrites trouvées dans le Quang-nam et le Phu-yen ; elles émanent du roi Bhadravarman (fin du iv e s.). Une de ces inscriptions a été trouvée dans le site de Mi-son. Ces textes mentionnent une divinité appelée Bhadreśvara (le « seigneur favor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/champa-campa/#i_3627

DILBERDJIN TÉPÉ

  • Écrit par 
  • Paul BERNARD
  •  • 1 092 mots

Important centre urbain de l'antique Bactriane, dans l'Afghanistan septentrional, sur la rive gauche de l'Oxus (Amou-Daria), Dilberdjin Tépé est situé à 40 kilomètres au nord-ouest de Bactres. Son existence est attestée de la fin du ~ ii e siècle au v e siècle et couvre la fin de la période de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dilberdjin-tepe/#i_3627

ELEPHANTA GROTTE D'

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 266 mots

Proche de Bombay, l'île d'Elephanta (Ghârâpuri) doit sa célébrité à la colossale Mahesamûrti ou Trimûrti , buste à trois visages représentant le dieu Shiva sous son triple aspect : créateur, conservateur et destructeur (ou encore féminin, bénin et terrible). Cette image, expression magistrale de l'art classique d'inspiration brahmanique, a été taillée e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grotte-d-elephanta/#i_3627

ELLORĀ

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 1 314 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les grottes brahmaniques et jaïnas, le Kailāsa »  : […] Le groupe brahmanique – seize grottes – témoigne d'une puissante vitalité et de qualités esthétiques indéniables. Les salles sont le plus souvent rectangulaires et abritent un sanctuaire sur lequel veillent des gardiens ( dvārapāla ) et les déesses fluviales Gaṅgā et Yamunā. Aux murs alternent des parties nues et des panneaux sculptés illustrant les caractères des divinités m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ellora/#i_3627

GAṆEŚA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 376 mots
  •  • 1 média

Nom du dieu à tête d'éléphant , l'une des figures les plus célèbres du panthéon hindou ; sa notoriété est due à la fois au pittoresque de son iconographie et au fait que son culte est actuellement très populaire dans l'Inde entière. Son nom Ganesha (ou Ganapati) indique qu'il est le « chef » ( isa , pati ) de « troupes divines » ( gana […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ganesa/#i_3627

GANGE

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS
  •  • 1 511 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un rôle capital »  : […] Actuellement, le Gange sert surtout à l'irrigation, grâce aux barrages de dérivation construits sur le fleuve, principalement à la sortie de l'Himalaya. L'eau est ainsi dérivée dans un canal arrosant la surface du cône de piémont, qui domine le fleuve. Ces canaux sont en général pérennes : ils permettent d'irriguer toute l'année ; ils ont cependant beaucoup moins d'eau en hiver qu'en été, et il f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gange/#i_3627

GUPTA EMPIRE

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 3 288 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le témoignage des arts »  : […] Plus accessibles que la littérature, les arts classiques de l'Inde ont préservé, à travers des œuvres de qualité, une image idéalisée de la société et le reflet des conceptions en vigueur au temps des Gupta. Les édifices laïques, construits pour la plupart en bois, ont disparu. Seuls subsistent des monuments religieux : grottes destinées au culte ou à l'habitation des moines, creusées au flanc de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-gupta/#i_3627

ÉPOPÉE

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER, 
  • Maria COUROUCLI, 
  • Jocelyne FERNANDEZ, 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT, 
  • Altan GOKALP, 
  • Roberte Nicole HAMAYON, 
  • François MACÉ, 
  • Nicole REVEL, 
  • Christiane SEYDOU
  •  • 11 798 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'univers épique »  : […] Le contenu de cette tradition épique est un tissu de mythologie et d'histoire inscrites dans des conceptions définies des êtres, de l'espace et du temps. Les êtres qui animent les récits sont d'espèces très diverses. Les dieux sont les principaux protagonistes. Ils sont hiérarchisés en classes et en fonction de leur personnalité. Il y a un être suprême, Śiva, Viṣṇu ou Devī, etc., selon la religio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epopee/#i_3627

HINDOUISME

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 9 181 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les sectes shivaïtes »  : […] Elles sont innombrables, mais beaucoup peuvent se regrouper sous certaines formes mieux définies. Deux grandes catégories sont particulièrement à retenir. C'est d'abord celle des pāśupata , dont les premiers témoignages remontent aux tout premiers siècles de l'ère : le Mahābhārata les cite parmi les sectes connues à cette époque. Les pāśupata reconnaiss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hindouisme/#i_3627

INDE (Arts et culture) - Les doctrines philosophiques et religieuses

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 16 833 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Philosophies des religions »  : […] Les grandes épopées, Mahābhārata et Rāmāyaṇa , montrent dans une affabulation épique la merveille des incarnations divines. Dans le Mahābhārata , ce sont des incarnations des dieux védiques dont les héros sont des fils et aussi l'incarnation directe en Kṛṣṇa de l'Être suprême, Viṣṇu. Dans le Rāmāyaṇa , c'est l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-les-doctrines-philosophiques-et-religieuses/#i_3627

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 132 mots
  •  • 62 médias

Dans le chapitre « Shivaïsme »  : […] Śiva a pour caractéristiques une tête de mort et un croissant lunaire dans sa chevelure, qui est soit tressée en forme de haute tiare (aspects sereins), soit éparse et hérissée (aspects farouches). Ses attributs sont : une hachette, une antilope (ancien « démon » subjugué par lui), un cordon de grains ou rosaire, une torche ou un pot à feu, un tambourin en forme de sablier, un serpent. Ses formes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-l-art/#i_3627

INDONÉSIE - Les arts

  • Écrit par 
  • Albert LE BONHEUR
  •  • 8 140 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les arts de l'époque de Java centrale (750 env.-950 env.) »  : […] L'art indo-javanais, ainsi appelé parce qu'à cette période les modèles indiens sont encore très proches, ou dit « de Java centrale », parce que c'est là que se trouvent la plupart des monuments qui s'y rattachent, correspond aux sanctuaires édifiés sous les règnes de Śailendra, des souverains de la lignée de Sañjaya et des rois de Matarām. La chronologie des monuments de Java centrale demeure inc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/indonesie-les-arts/#i_3627

KĀLĪ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 591 mots

Divinité féminine dont le culte est prépondérant dans le nord-est de l'Inde (particulièrement au Bengale), l'emportant sur les nombreuses formes que prend la vénération de la Déesse dans l'hindouisme classique et contemporain. Représentée sous la forme d'une femme de couleur noire, entièrement nue, Kālī semble danser sur un cadavre humain qu'elle écrase de ses pieds ; ses nombreux bras brandissent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kali/#i_3627

KĀMA

  • Écrit par 
  • Charles MALAMOUD
  •  • 4 146 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Mythologie »  : […] À la différence des autres « Buts de l'homme » qui, lorsqu'ils sont personnifiés, ne sont guère que des allégories (Dharma, cependant, associé à la mort, a parfois quelque consistance), Kāma est véritablement, dans la mythologie hindoue, une personne divine. Le thème principal, et quasi unique, de la mythologie de Kāma est l'événement qui a valu à ce dieu des corps le nom de « Sans corps », Ana […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kama/#i_3627

LIṄGA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 548 mots

Dans l'hindouisme, le signe quasi exclusif du dieu Shiva : le membre viril symbolisé par une pierre dressée. Le linga ( liṅga , mot sanskrit qui veut dire : « signe », « symbole distinctif ») est l'objet principal du culte dans les temples shivaïtes, dans les sanctuaires et au foyer familial, les représentations anthropomorphes de Shiva étant plus rares. La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linga/#i_3627

MADURA, Inde

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 1 337 mots

Dans le chapitre « La Madura des Pāṇḍya »  : […] C'est à Madura que s'établit le troisième Saṅgam, dont l'historicité est certaine et qui prit fin au iii e ou au iv e  siècle de l'ère chrétienne, après avoir doté la littérature tamoule d'un cycle de poèmes profanes de très haute qualité. Là aussi s'incarna Taṭākai, plus connue sous le nom de M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/madura-inde/#i_3627

MAHĀBALIPURAM

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 1 700 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Grottes et bas-reliefs »  : […] La ville se développa autour d'une colline haute d'une trentaine de mètres et longue d'environ huit cents, s'étendant parallèlement au rivage, et autour d'une masse rocheuse de dimensions plus modestes située au sud de la précédente. Ce fut sur ces formations granitiques que travaillèrent directement ouvriers et sculpteurs suivant des procédés qu'aurait introduits dans le sud du Dekkan Mahendrav […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mahabalipuram/#i_3627

PĀRVATĪ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 299 mots
  •  • 1 média

L'un des divers noms (avec Gaurī, Annapurnā, Kumārī, etc.) que porte la parèdre du dieu hindou Shiva. Mais c'est sous ce nom (« la montagnarde ») que ses fidèles la désignent le plus fréquemment. « Pārvatī » exprime l'idée que la déesse cohabite avec le dieu au sommet de la montagne cosmique, axe du monde, symbolisé sur notre terre par un pic de l'Himalaya. C'est de là qu'elle exerce sur l'univers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parvati/#i_3627

PHALLUS

  • Écrit par 
  • Claude CONTÉ, 
  • Maurice OLENDER, 
  • Moustapha SAFOUAN
  •  • 5 741 mots

Dans le chapitre « La splendeur du solitaire »  : […] Il existe des membres du corps et des organes qui, isolés, peuvent incarner une puissance personnifiée. Parmi eux, la tête, le regard et le sexe. Là où Dionysos peut se résumer à une tête, et le regard du masque de la Gorgone figurer l'effroi, le phallus a pu s'incorporer dans un Priape obscène. Entre l'agressivité que peut évoquer sa puissance virile et la dérision que figure sa fragilité avouée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phallus/#i_3627

PURĀṆA

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 3 344 mots

Dans le chapitre « Mahāpurāṇa et upapurāṇa »  : […] Les listes citent toutes dix-huit purāṇa principaux ou mahāpurāṇa (grands purāṇa), auxquels répondent symétriquement dix-huit autres textes dits upapurāṇa , purāṇa mineurs. Ces séries parallèles de deux fois dix-huit titres sont tout à fait traditionnelles : les chiffres dix-huit et cent huit tiennent une place privilégiée dans la littérature indienne. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/purana/#i_3627

ŚĀKTI

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 1 212 mots

Dans le chapitre « L'Énergie »  : […] La śākti est décrite dans les textes shivaïtes comme l'énergie de l'Être suprême, Śiva, dont l'essence se confond avec l'existence pure, universelle, infinie et de nature spirituelle, distincte des existences particulières, à formes spécifiques et par là limitées. Cette entité fondamentale indifférenciée et impassible a pour contrepartie l'ensemble des activités de la natur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sakti/#i_3627

ŚAṄKARA ou ÇAṆKARA (début VIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 2 041 mots

Dans le chapitre « La libération »  : […] La seule connaissance digne de ce nom consiste à se saisir comme à la fois connaissant, connaissable, synthèse primordiale et finale du connaissant et du connaissable. Telle est la seule voie possible ouvrant sur la libération. Cette libération, c'est-à-dire la fuite hors des liens du saṃsāra , présente elle-même, dans le système de Śaṅkara, un caractère original ; il avait r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sankara-cankara/#i_3627

SKANDA, divinité hindoue

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 455 mots

Dieu hindou de la guerre, Skanda est le premier fils de Śiva. Il existe de nombreuses légendes, souvent divergentes, qui relatent les circonstances de sa naissance. Il faut y ajouter le récit qu'en fait le poète Kālidāsa ( iv e ou v e  siècle) dans son épopée Kumārasambhava […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/skanda-divinite-hindoue/#i_3627

SRI LANKA

  • Écrit par 
  • Osmund BOPEARACHCHI, 
  • Delon MADAVAN, 
  • Éric MEYER, 
  • Édith PARLIER-RENAULT
  •  • 21 638 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « L'époque de Polonnaruva »  : […] À la fin du x e  siècle, un souverain Cōla venu du sud de l'Inde conquiert Sri Lanka . Pendant près d'un siècle (993-1070), l'île demeurera une province du puissant empire Cōla. Le siège du pouvoir est transféré d'Anurādhapura à Polonnaruva. L'essor du shivaïsme sous les Cōla inspire de nombreux bronzes consacrés essentiellement aux divers aspect […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sri-lanka/#i_3627

TAMOULES LANGUE & LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • François GROS
  •  • 3 326 mots

Dans le chapitre « La littérature dévotionnelle »  : […] L'opposition n'est pas absolue entre un Saṅgam « séculier » et la littérature dévotionnelle qui éclôt vers le vi e siècle. Le Paripāṭal faisait pressentir le lyrisme religieux qui va constituer du viii e au ix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langue-et-litterature-tamoules/#i_3627

TANJORE

  • Écrit par 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 1 462 mots
  •  • 1 média

La ville de Tanjore (tamoul : Tañçāvūr) commande une plaine alluviale devenue la région la plus fertile de l'Inde du Sud grâce aux ouvrages d'irrigation du delta de la Kāverī aménagés en des temps fort reculés et constamment améliorés d'âge en âge. La tradition rattache le nom de cette ville à Tañçan, un géant malfaisant anéanti par le dieu Viṣṇu. L'histoire mentionne l'existence de la cité à part […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tanjore/#i_3627

TANTRISME

  • Écrit par 
  • André PADOUX
  •  • 9 466 mots

Dans le chapitre « Le tantrisme bouddhique »  : […] Les pratiques et spéculations qu'on vient de voir sont aussi étrangères que possible à l'esprit du bouddhisme ancien, qui condamnait l'idolâtrie et la croyance à l'efficacité des rites. Elles se retrouvent pourtant, sous des formes très voisines, dans le Mahāyāna. Peut-être né – développé en tout cas – comme le tantrisme hindou dans la zone himalayenne, le bouddhisme tantrique a dû s'établir en I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tantrisme/#i_3627

TRIMŪRTI

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 525 mots

L'hindouisme place au sommet de son panthéon une triade (tri-mūrti) de trois grands dieux, de rang égal : Brahmā, Viśnu, Śiva. Chacun d'eux représente un aspect de la toute-puissance divine, mais leurs relations ne sont pas comparables à celles que les théologies chrétiennes attribuent aux personnes de la Trinité : Brahmā, Viśnu, Śiva sont trois dieux parfaitement distincts les uns des autres et q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trimurti/#i_3627

TULSĪ-DĀS (1550 env.-1623)

  • Écrit par 
  • Charlotte VAUDEVILLE
  •  • 1 817 mots

Dans le chapitre « À la dévotion de Rāma et de Kṛṣṇa »  : […] Tulsī-Dās a laissé une douzaine d'œuvres tenues pour authentiques, quoique de chronologie incertaine. Parmi ses œuvres de jeunesse, il faut sans doute compter le Jānakī-mangal et le Pārvatī-mangal , décrivant l'un le mariage de Rāma et de Sītā, l'autre celui du grand dieu Śiva avec la Fille-des-Monts, Pārvatī. Plusieurs collections de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tulsi-das/#i_3627

UMĀ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 119 mots

Un des nombreux noms donnés à la parèdre de Śiva, le plus communément utilisé étant celui de Pārvatī (« la montagnarde »). D'étymologie incertaine, le nom d'Umā est compris par les théologiens brahmaniques comme évoquant la lumière, et tout particulièrement la clarté intellectuelle, la connaissance métaphysique. Connue dès la période védique, la période des plus anciennes Upaniśad (~ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/uma/#i_3627

YOGA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 7 829 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les textes »  : […] Les textes fondamentaux qui exposent l'essentiel de la doctrine appartiennent à divers genres littéraires, selon qu'ils sont tenus pour révélés par la divinité (telles la Bhagavad Gītā et les Upaniṣad) ou simplement composés par des techniciens (comme les Yoga sūtra et la Gheranda samhitā ). Le yoga, en effet, se présente pour la p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yoga/#i_3627

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre-Sylvain FILLIOZAT, « ŚIVA ou SHIVA ET SHIVAÏSME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/siva-shiva-et-shivaisme/