HATRA SITE ARCHÉOLOGIQUE DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L’art

Au même titre que Palmyre et Doura Europos, on considère d’habitude Hatra comme partageant la civilisation de la steppe de part et d’autre de la frontière entre les Parthes et les Romains. L’expression artistique de cette région se caractérise par la frontalité et la rigidité des personnages représentés, par un traitement linéaire sans profondeur et par l’amour du détail. On parle souvent à ce propos d’« art parthe », ce qui est un malentendu. L’art de la cour parthe, peu connu, imite en effet ou emploie les modèles, sinon les artistes, hellénistiques. Hatra dépendait politiquement de Ctésiphon, la capitale parthe, mais les influences culturelles iraniennes y sont peu visibles.

Détail d’un arc orné de têtes sculptées, Hatra, Irak

Photographie : Détail d’un arc orné de têtes sculptées, Hatra, Irak

Photographie

Les monuments de Hatra se caractérisent par la richesse de leur ornementation : motifs floraux, animaux fantastiques ou encore têtes sculptées comme sur cet arc marquant l'accès à une des grandes salles voûtées qui constituent un des traits marquants de la ville. 

Crédits : G. Degeorge/ Akg-images

Afficher

Hatra a conservé, à la différence des autres sites nommés, nombre de statues de ses rois et notables, vêtus d’habits richement brodés et portant les armes, à l’iranienne. Ce sont des ex-voto offerts dans des temples, plutôt que des statues honorifiques comme à Palmyre, où seules les inscriptions sont conservées. Les bas-reliefs, typiques de la sculpture de Palmyre, sont plus rares à Hatra, mais assez semblables dans leur style. L’art de Hatra semble bien représenter celui d’autres cours de petits dynastes mésopotamiens, comme les rois d’Édesse ou d’Adiabène.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Médias de l’article

Vue aérienne du site archéologique de Hatra, nord de l’Irak

Vue aérienne du site archéologique de Hatra, nord de l’Irak
Crédits : F. Guénet/ AKG-images

photographie

Vue extérieure de l’enclos sacré de Hatra

Vue extérieure de l’enclos sacré de Hatra
Crédits : V. Rastelli/ Corbis

photographie

Détail d’un arc orné de têtes sculptées, Hatra, Irak

Détail d’un arc orné de têtes sculptées, Hatra, Irak
Crédits : G. Degeorge/ Akg-images

photographie

Afficher les 3 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Michel GAWLIKOWSKI, « HATRA SITE ARCHÉOLOGIQUE DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/site-archeologique-d-hatra/