HATRA SITE ARCHÉOLOGIQUE DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les dieux

Les divinités principales de Hatra sont au nombre de trois et forment une famille : elles sont évoquées comme Marân (« Notre Seigneur »), Martân (« Notre Dame ») et Bar-Marên (« Fils de Nos Seigneurs »). Le premier est certainement le Soleil ; il est parfois nommé « Notre Seigneur l’Aigle ». Les identités de sa compagne et de leur fils sont discutées. Une foule d’autres dieux est également attestée. Pas moins de quatorze temples dispersés dans l’espace urbain en dehors du grand sanctuaire étaient réservés à ces cultes. On peut mentionner Nergal, maître des Enfers emprunté à Babylone ; Héraklès, nu à la grecque, qui lui était sans doute assimilé ; Allat l’Arabe, venue à Hatra sur son chameau, comme le montrent les bas-reliefs de son temple ; Atargatis et Apollon-Nabu, venus d’Hiérapolis de Syrie. On n’oubliera pas Samya, l’enseigne divinisée qui prend la forme de l’étendard des légions romaines.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages



Médias de l’article

Vue aérienne du site archéologique de Hatra, nord de l’Irak

Vue aérienne du site archéologique de Hatra, nord de l’Irak
Crédits : F. Guénet/ AKG-images

photographie

Vue extérieure de l’enclos sacré de Hatra

Vue extérieure de l’enclos sacré de Hatra
Crédits : V. Rastelli/ Corbis

photographie

Détail d’un arc orné de têtes sculptées, Hatra, Irak

Détail d’un arc orné de têtes sculptées, Hatra, Irak
Crédits : G. Degeorge/ Akg-images

photographie





Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Michel GAWLIKOWSKI, « HATRA SITE ARCHÉOLOGIQUE DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/site-archeologique-d-hatra/