HATRA SITE ARCHÉOLOGIQUE DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les fortifications

Les fouilles de 1990 ont identifié une partie des fondations du rempart qui avait soutenu le premier siège romain en 117. Il protégeait une surface quatre ou cinq fois plus petite que celle entourée par le nouveau rempart qui a servi Hatra jusqu’à l’assaut final en 240. Il semble que ce dernier fut mis en chantier immédiatement après le siège de Trajan. Il comportait des courtines en brique crue jusqu’à une hauteur de dix mètres environ, posées sur un socle de pierre ; le mur était muni de tours à archères et d’un chemin de ronde protégé par un parapet. Sans doute, après l’attaque de la fin du iie siècle, a-t-il été renforcé par de grands bastions en pierre, propres à recevoir des catapultes. Le roi perse n’eut raison de ces formidables défenses qu’au bout de deux ans de siège.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Médias de l’article

Vue aérienne du site archéologique de Hatra, nord de l’Irak

Vue aérienne du site archéologique de Hatra, nord de l’Irak
Crédits : F. Guénet/ AKG-images

photographie

Vue extérieure de l’enclos sacré de Hatra

Vue extérieure de l’enclos sacré de Hatra
Crédits : V. Rastelli/ Corbis

photographie

Détail d’un arc orné de têtes sculptées, Hatra, Irak

Détail d’un arc orné de têtes sculptées, Hatra, Irak
Crédits : G. Degeorge/ Akg-images

photographie

Afficher les 3 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Michel GAWLIKOWSKI, « HATRA SITE ARCHÉOLOGIQUE DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/site-archeologique-d-hatra/