SISMICITÉ EN FRANCE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sismicité des territoires ultramarins

Outre la France métropolitaine, d’autres régions françaises sont soumises à une sismicité plus ou moins importante. Il s’agit des territoires ultramarins.

Les Antilles

En France, les zones les plus sismiques sont la Guadeloupe et la Martinique. La sismicité dans cette région des Antilles est principalement liée à la convergence de la plaque Amérique du Nord et de la plaque caraïbe, avec une vitesse de l’ordre de 20 mm/an. On y observe principalement trois catégories de séismes :

– des séismes de subduction, qui présentent les plus fortes magnitudes (Mw autour de 8-8,5) ;

– des séismes liés aux failles affectant la plaque caraïbe, de magnitude inférieure à 7 ; les deux derniers en date sont ceux des Saintes en 2004 et 2005, respectivement de Mw 6,3 et 5,7 ;

Séisme des Saintes (Antilles françaises)

Séisme des Saintes (Antilles françaises)

Photographie

Le 21 novembre 2004, un séisme de forte magnitude (Mw 6,3) a secoué le sud des Antilles françaises, faisant une victime. L'épicentre a été localisé en mer, entre les îles des Saintes (sud de la Guadeloupe) et la pointe nord de la Dominique. Il s'agit d'un séisme intraplaque (et non... 

Crédits : Yvor Lapinard/ COR/ AFP

Afficher

– des séismes d'origine volcanique, de magnitude généralement inférieure à 5 ; le dernier séisme important de ce type est celui de 1976, associé au volcan de la Soufrière en Guadeloupe, d’une magnitude Mw de 4,5.

En Guadeloupe, les principaux séismes historiques ressentis ont des intensités situées entre VII et IX. On peut citer : le séisme du 8 février 1843 (Io IX), qui causa la mort de 1 500 personnes environ et la destruction de Pointe-à-Pitre ; celui du 16 mai 1851 (Io VII), avec un épicentre proche de la ville de Capesterre-de-Guadeloupe (devenue depuis 1976 Capesterre-Belle-Eau) ; ou encore le séisme du 29 avril 1897 (Io VIII), dont l’épicentre était localisé dans la baie de Pointe-à-Pitre.

En Martinique, les principaux séismes historiques ont des intensités comprises également entre VII et IX. Les plus importants sont ceux du 11 janvier 1839 (Io IX) et du 21 mai 1946 (Io VII-VIII) qui ont eu lieu au large de la côte atlantique, et celui de la plaine du Lamentin (Io VII-VIII), le 16 juin 1802. Plus récemment, le 29 novembre 2007, un séisme de magnitude Mw 7,4 survenu au niveau du canal de la Dominique a été ressenti en Martinique avec une int [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages



Médias de l’article

Échelle d’intensité des séismes

Échelle d’intensité des séismes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Sismicité instrumentale de la France métropolitaine  (1962-2019)

Sismicité instrumentale de la France métropolitaine  (1962-2019)
Crédits : BCSF-RéNaSS

carte

Séisme de Lambesc (Bouches-du-Rhône)

Séisme de Lambesc (Bouches-du-Rhône)
Crédits : MEPL/ Bridgeman Images

photographie

Séisme du Teil (Ardèche)

Séisme du Teil (Ardèche)
Crédits : Jeff Pachoud/ AFP

photographie

Afficher les 9 médias de l'article





Écrit par :

  • : professeur des Universités, École et Observatoire des sciences de la Terre (EOST), université de Strasbourg

Classification

Pour citer l’article

Frédéric MASSON, « SISMICITÉ EN FRANCE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sismicite-en-france/