Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

STEVIN SIMON (1548-1620)

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par

Bibliographie

S. Stevin, The Principal Works, éd. par E. Crone, E. J. Dijksterhuis et al., 5 vol. Amsterdam, 1955-1966 [les textes sont donnés dans leur langue d’origine et accompagnés d’une traduction et d’une présentation en anglais]

S. Stevin, De la vie civile, prés. et trad. C. Secrétan, ENS édition, Lyon, 2005 [outre la traduction du seul traité politique de Stevin, cet ouvrage contient quelques études sur les aspects scientifiques, techniques et philosophiques de son œuvre]

S. Stevin, « La Statique », in Stevin Les Œuvres mathématiques, trad. A. Girard, Elsevier, Paris, 1634

N. Bourbaki, « Nombres réels », in Éléments d’histoire des mathématiques, Paris, 1984 (éd. or. 1960)

J. T. Devreese& G. VandenBerghe, Magic is No Magic, The Wonderful World of Simon Stevin, Wit Press, Southampton-Boston, 2008

E. J. Dijksterhuis, Simon Stevin, Science in the Netherlands around 1600, Nijhoff, La Haye, 1970

P. Duhem, « Simon Stevin, 1548-1620 », in Les Origines de la statique, Paris, 1905.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Frédéric de BUZON. STEVIN SIMON (1548-1620) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 25/06/2019

Média

Frontispice du traité <em>De Beghinselen der Weeghconst</em> (1586) de Simon Stevin - crédits : Granger/ Shutterstock.com

Frontispice du traité De Beghinselen der Weeghconst (1586) de Simon Stevin

Autres références

  • CALCUL INFINITÉSIMAL - Histoire

    • Écrit par
    • 11 465 mots
    • 3 médias
    ...italienne tels Maurolico (1575), Guido Ubaldo del Monte (1577), G. B. Benedetti (1585), et aussi dans l'œuvre plus originale et plus puissante de l'ingénieur Simon Stevin (1586) qui n'hésite pas à abandonner la lourde rigueur de la démonstration par l'absurde au profit d'une méthode plus intuitive, certes, mais...
  • NOTATION MATHÉMATIQUE

    • Écrit par
    • 10 338 mots
    • 1 média
    En 1585, Simon Stevin, dit Simon de Bruges, publiait quelques pages auxquelles il donnait le titre bien caractéristique de : La Disme enseignant facilement expedier par nombres entiers sans rompuz tous comptes se rencontrant aux affaires des Hommes. Il proposait d'abolir les fractions communes en faveur...
  • NUMÉRIQUE CALCUL

    • Écrit par
    • 5 567 mots
    ...système décimal, motivée en particulier par les nécessités du commerce, qui va permettre d'unifier le domaine numérique, comme en témoigne l'œuvre de Simon Stevin (1548-1620). Le système décimal est exposé dans L'Arithmétique (1585), sous le titre : « La disme enseignant facilement expedier...
  • PERPÉTUEL MOUVEMENT

    • Écrit par
    • 2 787 mots
    ...mouvement perpétuel provenant de cette préfiguration grossière du point de vue énergétique est ce qui a permis au mathématicien et ingénieur hollandais Simon Stevin d'établir, en 1586, la loi d'équilibre des corps pesants sur un plan incliné. Son schéma est célèbre. C'est celui d'un collier de boules passé...