SENNETT MICHAËL SINNOTT dit MACK (1880-1960)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Acteur, réalisateur et producteur américain, né le 17-janvier 1880 à Richmond, au Canada, mort le 5 novembre 1960 à Hollywood. Père de la comédie burlesque américaine, maître du montage et de l'utilisation du rythme dans l'effet comique, Mack Sennett fut l'un des plus grands noms de Hollywood à l'ère du cinéma muet.

Mack Sennett, de son vrai nom Michaël Sinnott, s'essaie aux arts du cirque, de la farce, du vaudeville et de la dramaturgie classique avant de faire ses débuts d'acteur aux studios Biograph (à New York), en 1909. Élève de D. W. Griffith, réalisateur qui révolutionne alors l'art cinématographique, Sennett passe à l'écriture et à la réalisation, pour fonder, trois ans plus tard, sa propre compagnie, Keystone, à Los Angeles.

En 1914, Sennett réalise le premier long-métrage américain comique, Tillie's Punctured Romance (Le Roman comique de Charlot et Lolotte), mais c'est au millier de courts-métrages (de une ou deux bobines) qu'il dirigera qu'il doit sa célébrité. Nombre de ces comédies, où il joue lui-même, sont en réalité des improvisations tournées pendant des carnavals, des incendies ou d'autres événements de rue extraordinaires, qui seraient trop onéreux à reconstituer en studio. Son nom devient rapidement associé aux groupes de personnages qui investissent ses scénarios de façon récurrente, les « belles nageuses » pour l'aspect esthétique, et les Keystone cops, ces « policiers de la Keystone » interprétés par des acteurs de talent qui feront tous une brillante carrière. Cependant, les meilleures réalisations de Sennett, telles His Bitter Pill (1916, « La pilule amère »), A Small Town Idol (1921, « L'idole du village ») et The Shriek of Araby (1923, « Le Chic Cheikh ») sont des parodies et des satires mordantes d'une société déjà malade de son extrême mécanisation. Sennett est un prodige des effets de caméra. Il joue sur l'accélération et le ralenti de l'image, s'inspirant de ces comédies françaises où les courses poursuites déclenchent le rire, très appréciées aux États-Un [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification


Autres références

«  SENNETT MICHAËL SINNOTT dit MACK (1880-1960)  » est également traité dans :

BURLESQUE COMÉDIE, cinéma

  • Écrit par 
  • Claude-Jean PHILIPPE
  •  • 3 072 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Un précurseur : Mack Sennett »  : […] Venus de la scène ou de la piste, assurés de leur métier et riches d'expérience, les acteurs et réalisateurs burlesques n'éprouveront aucune appréhension devant les faux mystères de la technique et du langage cinématographiques. Très sainement, ils s'approprieront le cinéma comme un moyen de servir leur fantaisie naturelle. Ils ne viseront qu'à l'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comedie-burlesque-cinema/#i_4824

CHAPLIN CHARLIE

  • Écrit par 
  • Francis BORDAT
  •  • 3 964 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'enfance londonienne »  : […] Charles Spencer Chaplin est né à Londres le 16 avril 1889, de parents artistes de music-hall. Sa mère Hannah l'élève seule avec son demi-frère aîné Sydney tandis que son père sombre dans l'alcoolisme, fléau du music-hall londonien. L'absence de succès professionnel de la jeune femme et la maladie mentale qui la ronge plongent la famille dans le dén […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charlie-chaplin/#i_4824

CINÉMA (Aspects généraux) - Histoire

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO, 
  • Jean COLLET, 
  • Claude-Jean PHILIPPE
  •  • 21 812 mots
  •  • 37 médias

Dans le chapitre « La souveraineté américaine »  : […] En 1914, l'entrée en guerre inaugure une période lourde de conséquences pour les différentes écoles européennes. Elles chercheront des voies nouvelles, en marge de la suprématie tant matérielle qu'esthétique du cinéma américain. En l'espace de deux ans, grâce à deux films réalisés par D. W.  Griffith, le cinéma accède à la maturité. Naissance d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-aspects-generaux-histoire/#i_4824

Pour citer l’article

« SENNETT MICHAËL SINNOTT dit MACK - (1880-1960) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sennett-michael-sinnott-dit-mack/