Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SCORBUT

Affection carentielle due au déficit en acide ascorbique (ou vitamine C), facteur vitaminique des fruits (et légumes) frais, très sensible à la chaleur, à l'action des alcalins et à l'oxydation.

La maladie se manifeste par une atteinte gingivo-dentaire, par des lésions cutanées ecchymotiques et par une altération de l'état général.

Rare actuellement dans les pays développés, à l'exception de quelques cas isolés touchant des nourrissons ou des vieillards dénutris, le scorbut peut atteindre les sujets dont le régime, trop spécialisé et monotone, ne fait pas une part suffisante aux végétaux frais.

C'est l'Écossais James Lind qui démontra, au milieu du xviiie siècle, l'efficacité du jus de citron ou d'orange dans le traitement et la prévention du scorbut qui causait alors des ravages parmi les équipages des voiliers. L'importance historique de cette découverte est capitale puisqu'elle établissait la notion de maladie de carence liée à un déséquilibre qualitatif de la ration alimentaire. Dans la civilisation des aliments traités en vue de leur conservation prolongée, la vitamine C, détruite par la stérilisation à chaud, doit souvent être restituée au produit ainsi préparé : c'est un des exemples les plus courants de la nécessité de supplémenter un aliment ayant reçu un conditionnement industriel.

— François BOURNÉRIAS

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • ASCORBIQUE ACIDE ou VITAMINE C

    • Écrit par Pierre KAMOUN
    • 829 mots

    Facteur vitaminique hydrosoluble indispensable à l'homme et à de nombreuses espèces animales, l'acide L-ascorbique, de formule brute C6H8O6, est aussi appelé vitamine C. Sa carence alimentaire provoque l'apparition de tuméfactions douloureuses gingivales et articulaires, de lésions osseuses...

  • COLLAGÈNE

    • Écrit par Ladislas ROBERT
    • 3 434 mots
    • 4 médias
    ...impliquent des anomalies de la biosynthèse des collagènes. Une autre maladie connue depuis longtemps et qui concerne la biosynthèse du collagène est le scorbut. Notamment la vitamine C où l'acide ascorbique est indispensable pour l'hydroxylation de la proline et de la lysine (en hydroxyproline et en hydroxylysine)...
  • ENZYMES - Cofacteurs de l'activité enzymatique

    • Écrit par Universalis
    • 1 172 mots
    • 2 médias
    ...plupart sous le nom de vitamines et dont le manque est à l'origine de pathologies sérieuses spécifiques : la plus anciennement connue, des marins, est le scorbut, lié à une carence en acide ascorbique ou vitamine C. Certaines vitamines sont en réalité des substrats apportés par l'alimentation et consommés...
  • HÉMORRAGIES

    • Écrit par Universalis, Jean-Pierre SOULIER
    • 4 289 mots
    • 4 médias
    Parmi les atteintes purement vasculaires, figurent la tendance hémorragique constatée au cours du scorbut (avitaminose C et P) et, surtout, le purpura rhumatoïde de nature allergique ou anaphylactique, associant purpura cutané prédominant aux membres inférieurs, douleurs articulaires et signes...
  • Afficher les 7 références

Voir aussi