SCIPION L'AFRICAIN (235 av. J.-C.?-183 av. J.-C.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Issu d'une des plus grandes familles de Rome, la gens Cornelia, Scipion l'Africain incarne l'esprit de conquête et le goût du luxe qui saisirent Rome à la faveur des guerres puniques. Son père Publius Scipion, consul en l'an ~ 218, périt en Espagne au cours de la lutte contre l'empire carthaginois ; Scipion part, en ~ 211, dans la péninsule Ibérique pour le venger et ouvrir un second front contre Asdrubal, dont le frère, Annibal, ravage l'Italie. Il assiège et prend Carthagène, place forte économique, vitale pour le camp punique. Sa droiture le rend populaire auprès des indigènes, lassés de l'occupation carthaginoise. Il peut, alors, rallier facilement les Ibères à sa cause et soumettre l'ensemble de l'Espagne orientale. De retour à Rome en ~ 205 et nommé consul, il utilise la tactique qui lui a si bien réussi et décide, en dépit des protestations du parti des temporisateurs, d'entreprendre contre les Carthaginois, toujours en Italie, une opération de diversion. Il s'installe à Syracuse en Sicile, enrôle quelque 30 000 hommes et débarque en Afrique. Aidé par Massinissa, roi de Numidie détrôné par Syphax, allié des Carthaginois, Scipion ruse, feint de négocier, endort la méfiance de l'adversaire. Une nuit, il fond avec toute son armée sur le camp punique, et achève ce raid éclair par le massacre des Carthaginois à la bataille des grandes plaines. Les prévisions de Scipion se réalisent : Carthage, encerclée, rappelle Annibal d'Italie. À regret, ce dernier quitte la péninsule qu'il occupe depuis quinze ans, demande la paix à Scipion, qui la refuse, et les deux grands chefs de guerre s'opposent à la bataille de Zama (~ 202). Annibal est vaincu et un dur traité met un terme à la deuxième guerre punique. Scipion rentre à Rome, où il est l'objet d'un triomphe exceptionnel, après avoir été salué du titre de l'Africain, qui lui est resté dans l'histoire.

C'est alors que commence pour Scipion une deuxième [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : diplômé d'études supérieures d'histoire, directeur de collections historiques

Classification


Autres références

«  SCIPION L'AFRICAIN (235 av. J.-C.?-183 av. J.-C.)  » est également traité dans :

GUERRES PUNIQUES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 281 mots

— 814 environ Fondation de la colonie de Carthage par les Phéniciens. — 509 Premier traité entre Rome et Carthage. — 272 Prise de Tarente : fin de la conquête de l'Italie par Rome. — 264 Une armée romaine, répondant à l'appel de la cité de Messine, débarque en Sicile ; début de la premiè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/puniques-reperes-chronologiques/#i_22101

HANNIBAL ou ANNIBAL (247-183 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 2 116 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Dernière phase de la guerre »  : […] Une dernière chance s'offre pourtant aux Carthaginois en cette même année 211. Mal soutenus par le gouvernement romain (pour des raisons de politique intérieure sans doute), les Scipions sont brusquement abandonnés par leurs alliés espagnols, vaincus et tués. Le fils de l'un d'eux, Publius Scipio, le futur Scipion l'Africain, obtient du peuple l'autorisation d'aller venger son frère et son oncle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hannibal-annibal/#i_22101

ILIPA BATAILLE D' (206 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 187 mots

En 206 avant J.-C., le général romain Publius Cornelius Scipio (surnommé par la suite Africanus – Scipion l'Africain) remporte une victoire décisive sur les forces carthaginoises en Espagne au cours de la deuxième guerre punique. Scipion, qui conduit les opérations en Espagne contre les Carthaginois depuis 210, affronte les forces de ces derniers rassemblées sous le commandement d'Hasdrubal Gisco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-d-ilipa-206-av-j-c/#i_22101

MASSINISSA ou MASINISA (env. 240-149 av. J.-C.) roi des Numides

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 477 mots

Roi des Numides, né vers 240 avant J.-C., mort en 148 avant J.-C. Fils de Gaïa, roi des Massyles (tribu numide), Massinissa grandit à Carthage, à laquelle son père est allié. Il combat ainsi aux côtés des Carthaginois contre les Romains en Espagne de 211 à 206. Lorsque Scipion vainc les Carthaginois à la bataille d'Ilipa (auj. Alcalá del Río, près de Séville) en 206, Massinissa se range cependa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/massinissa-masinisa/#i_22101

ROME ET EMPIRE ROMAIN - La République

  • Écrit par 
  • Raymond BLOCH
  •  • 10 921 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les guerres puniques »  : […] Le grand affrontement avec Carthage, qui va marquer un tournant dans l'histoire de Rome, commence alors. Son rôle de puissance purement italique est achevé, elle va progressivement étendre sa domination sur le bassin occidental, puis sur le bassin oriental de la Méditerranée. C'est le début de l'impérialisme romain avec toutes les conséquences politiques, économiques, sociales et religieuses qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-la-republique/#i_22101

ZAMA BATAILLE DE (202 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 490 mots
  •  • 2 médias

Dernier épisode de la deuxième guerre punique, en 202 avant J.-C., la bataille de Zama donne la victoire aux légions romaines de Publius Cornelius Scipion sur les Carthaginois commandés par Hannibal . L'historien romain Cornelius Nepos mentionne le premier le nom de Zama pour la situer, près de cent cinquante ans après l'événement. Tite-Live, quant à lui, parle de Naraggara (aujourd'hui Sāqiyat S […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-zama-202-av-j-c/#i_22101

Pour citer l’article

Joël SCHMIDT, « SCIPION L'AFRICAIN (235 av. J.-C.?-183 av. J.-C.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/scipion-l-africain/