SASSETTA STEFANO DI GIOVANNI dit (1390 env.-1450)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Formé à Sienne, Sassetta, dès sa première œuvre connue — le retable peint entre 1423 et 1426 pour L'Arte della lana (aujourd'hui dispersé) —, montre un style déjà affirmé dont les sources ne sont pas seulement siennoises : les leçons de son maître présumé, Giovanni Fei, l'exemple des peintres qui faisaient survivre, sans la renouveler, la grande tradition du xive siècle (Andrea Vanni, Martino di Bartolommeo, Gregorio di Cecco) n'auraient pu l'initier à la culture vraiment « moderne » qu'il manifeste dans cette œuvre et, plus encore, dans le polyptyque de la Madone des neiges (1430-1432). On y perçoit, en effet, une assimilation certaine à la fois des innovations du gothique international, que Sienne ignore encore, et des plus récentes conquêtes de la première Renaissance florentine, accomplies par Masolino, par Gentile da Fabriano, par Masaccio et même par Brunelleschi, comme en témoignent ses décors d'architecture. Mais le sens de l'organisation de l'espace, la connaissance de la perspective, des raccourcis, des reliefs fermes et modelés n'abolissent pas, chez Sassetta, le goût des rythmes linéaires, qui reste gothique, et une imagination poétique essentiellement siennoise. En 1437, Sassetta reçoit la commande de l'œuvre la plus monumentale et la plus prestigieuse du xve siècle siennois, un polyptyque destiné à l'église Saint-François de Borgo San Sepolcro. Il y travaille sept ans. Dans ce vaste ensemble composé de cinq panneaux et d'une prédelle (Vierge à l'Enfant, Saint François en extase, Vie de saint François, Vie du bienheureux Ranieri Rasini), l'art de Sassetta atteint son expression la plus haute par cette alliance subtile de lucidité et de lyrisme, de puissance plastique et de grâce, qui fait son originalité et son génie.

Saint Antoine distribue aux pauvres, S. Di Giovanni, dit Sassetta

Saint Antoine distribue aux pauvres, S. Di Giovanni, dit Sassetta

photographie

Stefano di Giovanni, dit Sassetta, «Saint Antoine distribue aux pauvres», 1440. Peinture sur bois, 47,5 cm × 34,5 cm. Collection Samuel H. Kress, National Gallery of Art, Washington. 

Crédits : AKG

Afficher

—  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Écrit par :

Classification


Autres références

«  SASSETTA STEFANO DI GIOVANNI dit (1390 env.-1450)  » est également traité dans :

PIERO DELLA FRANCESCA (entre 1415 et 1420-1492)

  • Écrit par 
  • Pasquale ROTONDI
  •  • 3 302 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Premières œuvres »  : […] On ignore tout des débuts de Piero della Francesca dans le domaine de la peinture ; on se demande qui fut son premier maître, quelles furent ses premières orientations, où et comment se déroulèrent les rapports qu'il eut avec Domenico di Bartolo, rapports révélés par ses œuvres. On sait qu'en 1439 il se trouvait à Florence avec Domenico Veneziano, mais on ignore où il avait séjourné avant cette d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piero-della-francesca/#i_14906

SIENNOISE ÉCOLE

  • Écrit par 
  • Enzo CARLI
  •  • 4 016 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Du XIVe au XIXe siècle »  : […] Les frères Lorenzetti moururent probablement tous les deux durant la peste de 1348 et leur disparition mit fin à la période la plus éclatante de l'école siennoise de peinture. Nombreux furent toutefois les artistes qui, pendant tout le xiv e  siècle, reprirent et répandirent sous des formes originales les expériences et les réussites de ces deux m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-siennoise/#i_14906

TOSCANE

  • Écrit par 
  • Adrien GOETZ, 
  • Michel ROUX
  •  • 7 553 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « « Retour à Florence » : collectionneurs et voyageurs passionnés »  : […] C'est ainsi qu'Elisa Bonaparte, placée par son frère sur le trône de Lucques, tente une politique d'encouragement des arts. Devenir un musée n'était pas un risque pour la Toscane : on s'y était toujours mesuré à l'aune des chefs-d'œuvre du passé. La Loggia dei Lanzi (de Benci di Cione et Simone Talenti à la fin du xiv e  siècle), sur la place de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/toscane/#i_14906

Pour citer l’article

Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE, « SASSETTA STEFANO DI GIOVANNI dit (1390 env.-1450) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sassetta/