SAINT-VINCENT-ET-LES-GRENADINES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Saint-Vincent-et-les-Grenadines : carte physique

Saint-Vincent-et-les-Grenadines : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Saint-Vincent-et-les-Grenadines : drapeau

Saint-Vincent-et-les-Grenadines : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Baie de l'île Moustique

Baie de l'île Moustique
Crédits : Digital Vision/ Getty

photographie

Île Moustique, Saint-Vincent-et-les-Grenadines

Île Moustique, Saint-Vincent-et-les-Grenadines
Crédits : W. J. Hebert/ Getty Images

photographie


Nom officielSaint-Vincent-et-les Grenadines (VC)
Chef de l'Étatla reine Élisabeth II (Royaume-Uni), représentée par le gouverneur général Frederick Ballantyne (depuis le 2 septembre 2002)
Chef du gouvernementRalph Gonsalves (depuis le 29 mars 2001)
CapitaleKingstown
Langue officielleanglais
Unité monétairedollar des Caraïbes de l'Est (XCD)
Population110 000 (estim. 2017)
Superficie (km2)389

État insulaire des Petites Antilles, dans la mer des Caraïbes orientales, Saint-Vincent-et-les-Grenadines (388 km2) est constitué de l'île de Saint-Vincent et des îles du nord de l'archipel des Grenadines, qui s'étendent au sud vers la Grenade. La population de l'archipel est estimée à 105 000 habitants en 2010. L'île de Saint-Vincent se trouve à environ 34 kilomètres au sud-ouest de Sainte-Lucie et à 160 kilomètres à l'ouest de la Barbade. Elle mesure 29 kilomètres de longueur pour une largeur maximale de 17,7 kilomètres, soit une superficie de 344 kilomètres carrés. Les principales îles des Grenadines (44 km2) sont Bequia, Canouan, Mayreau, Moustique et l'île de l'Union. La capitale et plus grande ville portuaire du pays, Kingstown, est située sur l'île de Saint-Vincent. La prédominance de la culture de la banane, soumise tant aux aléas climatiques qu'aux variations des cours mondiaux, constitue un handicap pour le développement équilibré du pays, qui tente de se diversifier dans les activités de services.

Saint-Vincent-et-les-Grenadines : carte physique

Saint-Vincent-et-les-Grenadines : carte physique

Carte

Carte physique de Saint-Vincent-et-les-Grenadines. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Saint-Vincent-et-les-Grenadines : drapeau

Saint-Vincent-et-les-Grenadines : drapeau

Dessin

Saint-Vincent-et-les-Grenadines (1985). Depuis l'indépendance en 1979, le drapeau de cet État insulaire était bleu, avec pour emblème central deux femmes vêtues de bleu et symbolisant l'une la paix . debout, un rameau d'olivier à la main . et l'autre, agenouillée devant un autel, la justice,... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Géographie

Des montagnes volcaniques densément boisées s'étendent du nord au sud de Saint-Vincent. De nombreux cours d'eau rapides, non navigables, y prennent naissance. Les deux plus hauts pics se trouvent dans le nord, au volcan de la Soufrière (1 234 mètres et 1 178 mètres), dont les éruptions ont dévasté l'île en 1812 et en 1902. Cette dernière éruption, qui a enseveli la moitié nord de l'île, a coïncidé avec celle de la montagne Pelée en Martinique. Le volcan de la Soufrière est à nouveau entré en activité en 1979, obligeant la population à évacuer l'île et ravageant les cultures. Les cendres volcaniques ont fertilisé le sol, qui supporte une végétation luxuriante. Certaines grandes îles des Grenadines présentent un relief vallo [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  SAINT-VINCENT-ET-LES-GRENADINES  » est également traité dans :

KINGSTOWN

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 161 mots

Capitale et port le plus important de Saint-Vincent et les Grenadines, État insulaire des Petites Antilles, Kingstown (13 044 hab. en 2004) est située au sud de la côte occidentale de Saint-Vincent, la plus grande et la plus septentrionale des îles Grenadines. La ville surplombe le port et est abritée par la colline de Berkshire au nord et par Ca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kingstown/#i_98824

Voir aussi

Pour citer l’article

Richard TOLSON, David Lawrence NIDDRIE, « SAINT-VINCENT-ET-LES-GRENADINES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-vincent-et-les-grenadines/