BARBADE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

quelques données-clés.
Nom officielBarbade (BB)
Chef de l'Étatla reine Élisabeth II (Royaume-Uni), représentée par le gouverneur général Philip Greaves (depuis le 1er juillet 2017)
Note :
Chef du gouvernementMia Mottley (depuis le 25 mai 2018)
CapitaleBridgetown
Langue officielleanglais
Unité monétairedollar de la Barbade (BBD)
Population288 300 (estim. 2021)
Superficie (km2)430

État insulaire des Caraïbes (284 000 hab. en 2009), la Barbade est située à environ 160 kilomètres à l'est des îles du Vent. La capitale, Bridgetown (116 000 hab. en 2007 pour la zone urbaine), est le seul port maritime (à cause des récifs coralliens qui entourent une grande partie de l'île). La Barbade, dont la superficie est de 430 kilomètres carrés, se distingue de l'archipel des Petites Antilles, dont elle fait partie, par un relief moins montagneux, une faune et une flore moins diversifiées. Premier point d'accostage des Européens dans les Caraïbes, la Barbade a été un carrefour entre l'Europe occidentale, les îles des Caraïbes orientales et certaines régions du continent sud-américain. Colonie du Royaume-Uni de 1627 à son indépendance en 1966, la Barbade est probablement la plus britannique des îles des Caraïbes mais, depuis l'indépendance, le nationalisme culturel et le sentiment régional grandissent.

Barbade : carte physique

Carte : Barbade : carte physique

Carte physique de la Barbade. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Barbade : drapeau

Dessin : Barbade : drapeau

Barbade (1966). Les couleurs évoquent les plages entre ciel et océan. La tête de trident noir fait référence au passé colonial et à l'indépendance nouvelle. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Géographie

La Barbade repose sur des roches sédimentaires recouvertes de dépôts calcaires et où se sont greffés des coraux. Cette couche de corail est très épaisse, sauf dans le nord-est soumis à l'érosion mais désormais protégé. À l'ouest du mont Hillaby (340 mètres) situé au centre de l'île, le relief plonge dans la mer en formant des terrasses successives, tandis qu'à l'est il s'abaisse jusqu'à un plateau accidenté. Dans le sud, les hautes terres descendent rapidement vers la vallée de Saint-George, séparée de la mer par la crête Christ Church. La végétation naturelle de la Barbade a pratiquement disparu, mis à part les arbres tropicaux (flamboyant, acajou, frangipanier, palmiste), la canne à sucre dominant aujourd'hui le paysage. Dépourvue de lac et de rivière, l'île est alimentée en eau courante grâce aux eaux de pluie qui s'infiltrent facilement dans le sol calcaire, formant des nappes phréatiques. Le sol argileux est riche en chaux et en phosphates. Le climat est doux toute l'année (22 à 30 0C), avec une saison sèche, de décembre à mai, et une saison humide, le reste du temps. Les précipitations (en moyenne 1 525 millimètres par an), très variables malgré la petite taille de l'île, sont plus importantes en altitude que sur les côtes. Située à la frontière sud de la zone des Caraïbes frappée par les ouragans, la Barbade a été ravagée à plusieurs reprises (par exemple, en septembre 2004 par le cyclone Iván).

La Barbade

Photographie : La Barbade

Palmiers sur la plage vus depuis les falaises de la pointe du Nord, à la Barbade. 

Crédits : Doug Armand/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

L'île est densément peuplée (660 hab./km2 en 2009) et plus d'un tiers des habitants vit à Bridgetown et dans ses environs. La population, formée à plus de 90 p. 100 de Noirs, compte également des Blancs, des métis d'ascendance africaine et européenne, et des Indiens d'Asie. La croissance démographique est ralentie depuis 1950 en raison d'un programme de planification familiale efficace et d'une forte émigration, notamment en direction des autres pays des Caraïbes et de l'Amérique du Nord. L'anglais, langue officielle, côtoie sa forme locale, le barbadien. L'Église anglicane est la plus présente, et près d'un quart de la population appartient à d'autres confessions protestantes.

Bridgetown

Photographie : Bridgetown

Bridgetown, capitale de la Barbade. 

Crédits : Doug Armand/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

La Barbade possède une petite économie libérale en développement, fondée sur les services, les industries et l'agriculture. La plupart des emplois se trouvent dans les services et la distribution, secteurs largement syndiqués.

Le pays vit surtout du tourisme (première source de devises) grâce à ses plages et à son climat. La forte densité démographique peut également être considérée comme une ressource, car elle procure depuis toujours une main-d'œuvre bon marché. De plus, les émigrés contribuent fortement à l'économie par leurs envois d'argent.

Près des trois quarts des terres sont cultivables et la principale culture est la canne à sucre. La production sucrière, moteur de l'économie jusque dans les années 1950, est en déclin. Les grands propriétaires terriens et les entreprises agricoles détiennent la majorité des terres agricoles et les louent à des paysans qu'ils peuvent expulser facilement. Mais les modes de production ont changé. Face à la chute des prix du sucre, l'État a encouragé la diversification agricole et limité le nombre des installations. On cultive maintenant le coton, et la production alimentaire (légumes, fruits et bétail), surtout destinée à la consommation locale, a fortement augmenté. Le gouvernement soutient également la modernisation de la pêche, activité traditionnelle de l'île.

Celle-ci possède peu de ressources naturelles. Hormis quelques carrières (argile, calcaire, sable), l'industrie minière se limite à la production de pétrole et de gaz naturel et au raffinage de pétrole brut importé pour les besoins locaux. Les industries de transformation, subventionnées, connaissent une forte croissance. La Barbade commerce surtout avec les États-Unis, le Royaume-Uni, Trinité-et-Tobago et les autres membres de la Communauté des Caraïbes (Caricom). Le secteur financier extraterritorial s'est considérablement développé dans les années 1980.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Médias de l’article

Barbade : carte physique

Barbade : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Barbade : drapeau

Barbade : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

La Barbade

La Barbade
Crédits : Doug Armand/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Bridgetown

Bridgetown
Crédits : Doug Armand/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Afficher les 4 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  BARBADE  » est également traité dans :

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • René BLANCHET, 
  • Jacques BOURGOIS, 
  • Jean-Louis MANSY, 
  • Bernard MERCIER DE LÉPINAY, 
  • Jean-François STEPHAN, 
  • Marc TARDY, 
  • Jean-Claude VICENTE
  •  • 24 183 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « L'arc des petites Antilles « lato sensu » »  : […] L' arc des Petites Antilles stricto sensu possède une croûte de plus de 35 kilomètres d'épaisseur. Au nord de la Martinique, l'arc est double : il comprend un arc externe, à l'est, où le substratum volcanique est recouvert d'entablements calcaires (Petites Antilles calcaires), et un arc interne, à l'ouest, essentiellement volcanique (Petites Antilles volcaniques). L'activité volcanique cénozoïque […] Lire la suite

BRIDGETOWN

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 400 mots

Capitale de la Barbade, État insulaire des Petites Antilles situé dans le sud-est de la mer des Caraïbes, Bridgetown se trouve à la pointe sud-ouest de l'île, dans la vaste baie de Carlisle. La ville, fondée en 1628 sous le nom d'Indian Bridge, déplût fortement à ses premiers visiteurs en raison de son emplacement à proximité d'un marais nauséabond et de son développement anarchique. Le nom de Sa […] Lire la suite

SUBDUCTION

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 6 288 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Tectonique liée à la subduction »  : […] Les conséquences tectoniques de la subduction se placent entre deux extrêmes. Dans les zones caractérisées par une sédimentation importante et une vitesse de convergence forte, la couverture sédimentaire de la lithosphère océanique qui entre en subduction est « pelée » – parfois partiellement, avec un décollement différentiel – et accumulée en écailles successives contre la marge continentale, qu […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

1er-12 juillet 2021 Finances mondiales. Suspension du projet européen de taxe numérique.

Seuls s’opposent au projet la Barbade, l’Estonie, la Hongrie, l’Irlande, le Kenya, le Nigeria, le Pérou, Saint-Vincent-et-les-Grenadines et le Sri Lanka. Le 10, le G20 réuni à Venise approuve, après le G7 en juin, l’accord sur la taxation des multinationales. La secrétaire américaine au Trésor Janet Yellen déclare que cet accord « invite les pays à accepter de démanteler les taxes numériques existantes, que les États-Unis considèrent comme discriminatoires, et à s’abstenir d’instaurer des mesures similaires à l’avenir ». […] Lire la suite

15 septembre 2020 Barbade – Royaume-Uni. Annonce d'une prochaine instauration de la république.

La gouverneure de la Barbade Sandra Mason, lisant le discours du Trône de la Première ministre Mia Mottley, annonce la volonté de Bridgetown de s’affranchir de la couronne britannique et de « devenir une république d’ici le jour de célébration du cinquante-cinquième anniversaire de [son] indépendance, le 30 novembre 2021 ». La reine Élisabeth II devrait alors perdre son titre de chef d’État de la Barbade. […] Lire la suite

5-7 août 2019 États-Unis. Sanctions à l'encontre du gouvernement vénézuélien.

Le 7, le président vénézuélien Nicolás Maduro suspend le dialogue avec l’opposition, engagé en mai en Norvège et poursuivi en juillet à la Barbade. […] Lire la suite

12 mars 2019 Union européenne. Révision de la liste noire des paradis fiscaux.

La Barbade, les Émirats arabes unis et les îles Marshall, qui en étaient sortis en 2018, la réintègrent. Aruba, Belize, les Bermudes, les Fidji, Oman, Vanuatu et la Dominique les rejoignent. […] Lire la suite

23 janvier 2018 Union européenne. Réduction de la « liste noire » des paradis fiscaux.

Huit des dix-sept pays concernés en sortent pour rejoindre la « liste grise » : la Barbade, la Corée du Sud, les Émirats arabes unis, la Grenade, Macao, la Mongolie, le Panamá et la Tunisie. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Chrisopher Stewart JACKSON, Woodville K. MARSHALL, « BARBADE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/barbade/