ROYAUME-UNILa société britannique contemporaine

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

William Beveridge

William Beveridge
Crédits : Hulton Getty

photographie

Grève des mineurs en Grande-Bretagne, 1984

Grève des mineurs en Grande-Bretagne, 1984
Crédits : Hulton Getty

photographie

Immigrés jamaïcains

Immigrés jamaïcains
Crédits : Chris Ware/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Policier sikh britannique

Policier sikh britannique
Crédits : I. Waldie/ Getty

photographie

Tous les médias


Les défis du multiculturalisme

Dans les années 1950, sous le double effet du plein-emploi interne et de la décolonisation, le solde migratoire se retourne brusquement, d'autant plus facilement qu'à l'époque un passeport du Commonwealth donne la même liberté de circulation et les mêmes droits, notamment sociaux, qu'un passeport britannique. Devant cet afflux de « gens de couleur » et les vives inquiétudes des couches populaires qui y voient une concurrence intolérable dans les domaines de l'emploi et du logement, inquiétudes vite exploitées par des politiciens peu scrupuleux (dont le conservateur Enoch Powell), les gouvernements réagissent, à partir de 1962, en faisant voter des lois de plus en plus restrictives des flux migratoires. Le plus important de ces textes est incontestablement le British Nationality Act de 1981 qui, pour la première fois, définit clairement mais strictement ce qu'il faut entendre par citoyen britannique. Ce texte provoque un ralentissement durable des entrées. Toutefois, alors qu'au milieu des années 1970 la population de couleur s'élevait à environ 1 900 000 personnes, soit 3,5 p. 100 de la population globale, on estime aujourd'hui que les minorités ethniques regroupent quelque 4 300 000 personnes, soit 7 p. 100 de la population. Plus de la moitié étant née sur place, cette augmentation est moins due à une nouvelle immigration qu'à une croissance naturelle. En 2005, on recensait 1 300 000 noirs, dont une forte proportion originaires des Caraïbes (504 000) ; 942 000 Indiens ; 671 000 Pakistanais ; 257 000 Bangladeshi ; 133 000 Chinois (de Hong Kong surtout), reflétant ainsi la variété géographique de l'ancien empire. Comme ces minorités ethniques sont concentrées dans des zones précises (nord de Londres, grandes villes industrielles du nord et du centre de l'Angleterre, comme Birmingham et sa conurbation, Leicester, Leeds, Bradford, Manchester et sa conurbation), elles jouent un rôle non négligeable dans la vie politique locale et même nationale. Votant [...]

Immigrés jamaïcains

Immigrés jamaïcains

Photographie

Des Jamaïcains nouvellement immigrés étudient un plan du métro londonien, en 1948. 

Crédits : Chris Ware/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Policier sikh britannique

Policier sikh britannique

Photographie

Au Royaume-Uni, depuis une décision de la Chambre des lords de 1983, le port du turban par les sikhs a été accepté jusque dans les rangs des fonctionnaires publics de Sa Gracieuse Majesté. Une loi de sécurité routière de 1989 les dispense même du port du casque. 

Crédits : I. Waldie/ Getty

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages


Écrit par :

  • : directeur de recherche honoraire au C.N.R.S., chercheur associé au Centre d'études et de recherches internationales

Classification


Autres références

«  ROYAUME-UNI  » est également traité dans :

ROYAUME-UNI - Géologie des îles Britanniques

  • Écrit par 
  • Frederick Wiar DUNNING
  •  • 4 171 mots
  •  • 1 média

Les îles Britanniques sont constituées de roches dont l'âge s'échelonne du Précambrien ancien (le plus ancien identifié à ce jour en Europe occidentale) jusqu'au Néogène récent et au Quaternaire. Cette succession comporte peu de lacunes : les sédiments de l'époque miocène, bien que largement développés dans les fonds sous-marins adjacents, manquent sur la terre ferme ; dans le Précambrien moyen d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-geologie-des-iles-britanniques/

ROYAUME-UNI - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Catherine LEFORT, 
  • Frédéric RICHARD
  •  • 14 997 mots
  •  • 16 médias

La Grande-Bretagne et l'Irlande du Nord constituent le Royaume-Uni, qui s'étend sur 244 030 km2 et abrite, selon les estimations de 2011, 62,6 millions d'habitants. La Grande-Bretagne est elle-même formée de l'Angleterre, du pays de Galles et de l'Écosse, tandis que l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-geographie/

ROYAUME-UNI - Histoire

  • Écrit par 
  • Bertrand LEMONNIER, 
  • Roland MARX
  •  • 43 250 mots
  •  • 65 médias

L'espace géographique britannique n'a pas coïncidé, pendant longtemps, avec une réalité politique. Sans évoquer immédiatement les divisions tribales qui frappèrent un César, pourtant bien préparé par sa conquête de la Gaule à rencontrer des peuples séparés, on retiendra que seuls l'Anglet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-histoire/

ROYAUME-UNI - L'empire britannique

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 21 734 mots
  •  • 46 médias

Du xvie siècle des Tudors aux années 1960, l'Angleterre s'identifie avec le « grand large ». « Rocher » à la pointe du continent européen, elle a étendu sa domination sur des territoires de plus en plus vastes, au point que son empire a représenté, au début du xxe siècle, le quart des terres émergées et u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-l-empire-britannique/

ROYAUME-UNI - Le système politique

  • Écrit par 
  • Jacques LERUEZ
  •  • 10 912 mots
  •  • 5 médias

Beaucoup de bons esprits, en France, estimaient autrefois que le Royaume-Uni « n'avait pas de Constitution ». Ce n'était pas faux en ce sens qu'il n'y a pas de texte fondamental unique décrivant en détail les institutions politiques et la façon dont elles fonctionnent. Il existe néanmoins un cadre constitutionnel général qu'on appelle le « modèle de Wes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-le-systeme-politique/

ROYAUME-UNI - Économie

  • Écrit par 
  • Emmanuel HACHE
  •  • 7 959 mots
  •  • 2 médias

Le Royaume-Uni est l'un des rares pays de l'O.C.D.E., avec les États-Unis et le Canada, à bénéficier de ressources énergétiques importantes, ressources sur lesquelles il a pu fonder son développement et sa puissance industrielle. Le charbon au xixe siècle, l'énergie nucléaire dans les années 1950, le pétrole et le gaz dès 1975 lui ont longtemps donné […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-economie/

Voir aussi

DROIT D' ASILE    ATTENTAT    ÉMIGRATION    IMMIGRATION    ISLAMISME    HISTOIRE DES MIGRATIONS    MINORITÉS

Pour citer l’article

Jacques LERUEZ, « ROYAUME-UNI - La société britannique contemporaine », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-la-societe-britannique-contemporaine/