ROMAN DE FAUVEL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le Roman de Fauvel est un long poème satirique constitué par deux livres écrits entre 1310 et 1314. Gervais du Bus (Gervés du Bus, Gervès du Bus) est le seul auteur avéré de ce poème, qui constitue un violent réquisitoire contre la corruption et les abus des pouvoirs laïque et religieux dans la France de Philippe le Bel. Fauvel est un âne roux chargé de tous les défauts ; son nom est un acrostiche de ses vices :

Flatterie

Avarice

Vilenie

Variété (c'est-à-dire inconstance)

Envie

Lâcheté

Le Premier Livre, de 1 226 octosyllabes, décrit l'ascension de l'arriviste Fauvel. Le Deuxième Livre, de 2 054 octosyllabes, est un récit allégorique : Fauvel veut épouser Fortune, qui lui a permis d'accéder au pouvoir ; Fortune refuse mais lui accorde la main de Vaine Gloire ; naissent de leur union des petits « fauveaux » qui répandent partout la corruption et le mal. 169 pièces de musique vont être introduites dans le Roman de Fauvel jusqu'en 1317 (ou 1318 ?) ; l'œuvre acquiert alors une importance considérable en devenant le recueil le plus riche et le plus varié des formes de musique vocale monodique et polyphonique – chansons, antiennes, conduits, répons, ballades, motets, lais, rondeaux... – existant au début du xive siècle. Musicalement, le Roman de Fauvel est un ouvrage collectif dont les compositeurs sont presque tous anonymes ; certaines pièces auraient cependant été composées par Chaillou de Pesstain et quelques motets peuvent être attribués de manière quasi certaine à Philippe de Vitry. Fait essentiel, la plupart de ces pièces, de facture inusitée, marquent la fin de l'ars antiqua et le début de l'ars nova française, qui sera codifiée quelques années plus tard, vers 1320, dans le traité Ars nova de Philippe de Vitry, étape fondamentale dans l'histoire de la musique occidentale.

—  Juliette GARRIGUES

Écrit par :

  • : musicologue, analyste, chef de chœur diplômée du Conservatoire national supérieur de musique de Paris, chargée de cours à Columbia University, New York (États-Unis)

Classification


Autres références

«  ROMAN DE FAUVEL  » est également traité dans :

BALLADE, musique

  • Écrit par 
  • Edith WEBER
  •  • 960 mots
  •  • 2 médias

La ballade (en italien ballata, de ballare : danser) est un genre littéraire et musical d'essence lyrique et de structure répétitive. Cette forme, monodique et polyphonique, est en usage de la fin du xiiie siècle jusqu'au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ballade-musique/#i_30707

DU BUS GERVAIS (fin XIIIe-déb. XIVe s.)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 505 mots

Notaire de la chancellerie royale, Gervais du Bus compose entre 1310 et 1314 le Roman de Fauvel, poème satirico-allégorique de 3 280 vers. Fauvel, nom souvent donné à un cheval, est ici une désignation emblématique : il est formé des initiales de Flatterie, Avarice, Vilenie, Variété, Envie et Lâcheté. La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/du-bus-gervais/#i_30707

MUSIQUES SAVANTES ET MUSIQUES POPULAIRES

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 6 368 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Le « Roman de Fauvel » »  : […] Le Roman de Fauvel est une fable satirique du xive siècle. Vers 1310, alors que la corruption se généralise, des copies d'une fable satirique circulent dans Paris. Son auteur, Gervais de Bus, est un chapelain d'Enguerrand de Marigny, ministre du roi Philippe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musiques-savantes-et-musiques-populaires/#i_30707

Pour citer l’article

Juliette GARRIGUES, « ROMAN DE FAUVEL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-de-fauvel/