VENTURI ROBERT (1925-2018)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'œuvre construite : des maisons particulières aux musées

Robert Venturi a peu construit à ses débuts. La maison de retraite dite Guild House à Philadelphie (1960-1966) témoigne d'un usage contradictoire du décor (arcs, poteaux, bandeaux) qui ne souligne pas la construction. Quelques casernes de pompiers ont été l'occasion de mettre en pratique l'idée de hangar décoré et d'architecture banale rehaussée par des inscriptions, des dissymétries et des couleurs contrastées : Fire Station No 4, (Columbus, Ohio, 1965-1968), Dixwell Fire Station (New Haven, Connecticut, 1967-1974).

À partir des années 1980, l'agence Venturi Scott Brown reçoit des commandes plus importantes, en particulier dans le domaine des constructions universitaires. Sur le campus de l'université de Princeton, les architectes réalisent le Gordon Wu Hall (1980-1983), puis les laboratoires de biologie moléculaire Lewis Thomas (1983-1986). De plan allongé, présentant des façades de briques, et une volumétrie heurtée, ces édifices ne laissent guère deviner les fonctions internes, conformément au précepte venturien qui veut qu'un dehors ne soit pas un dedans. Les intérieurs évoquent les espaces d'Edwin Lutyens. La façade d'entrée en granit gris et marbre blanc du Gordon Wu Hall dessine une figure anthropomorphique qui rappelle certaines entrées d'édifices maniéristes italiens en forme de visage. La brique évoque les édifices néogothiques présents sur le campus. L'agence gagne une certaine notoriété dans le domaine des musées. En 1973-1977, Venturi construit une aile supplémentaire pour le musée d'art Allen Memorial à Oberlin (Ohio). Continuité et différence entre les deux édifices sont marquées par des analogies d'échelle et la reprise des matériaux d'origine (brique, grès, granit). Un poteau structural qui sert de pivot entre l'ancien et le nouvel édifice est prétexte à un jeu sur la colonne ionique soumise à d'improbables déformations dans ses proportions. En l'occurrence, le décor ludique dissimule la structure.

Les espaces [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : professeur d'histoire de l'art à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne, directeur de l'École doctorale d'histoire de l'art

Classification


Autres références

«  VENTURI ROBERT (1925-2018)  » est également traité dans :

ARCHITECTURE CONTEMPORAINE - Une architecture plurielle

  • Écrit par 
  • Joseph ABRAM, 
  • Kenneth FRAMPTON, 
  • Jacques SAUTEREAU
  •  • 11 640 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Le populisme »  : […] L'approche « contexturaliste » de l'urbanisme, proposée par Colin Rowe pendant les quinze dernières années de son enseignement à Cornell University, trouve à la fois complément et concurrence dans un livre d'une grande portée : Complexity and Contradiction in Architecture de Robert Venturi, publié en 1966 par le Museum of Modern Art de New York. Venturi y plaidait non seule […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-contemporaine-une-architecture-plurielle/#i_82167

ÉCLECTISME, architecture

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 951 mots

C'est en 1817 que Victor Cousin donna son sens moderne au terme « éclectisme » (issu du grec eklegein , choisir), soit quelques décennies après la Révolution française. Pour l'historien de l'architecture Vincent Scully, l'éclectisme, que préfigure en 1782 le hameau de Marie-Antoinette, est l'art du réfugié, le syncrétisme apolitique qui s'oppose aux enthousiasmes romantiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eclectisme-architecture/#i_82167

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - L'architecture

  • Écrit par 
  • Claude MASSU
  •  • 12 008 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les derniers feux du postmodernisme »  : […] Malgré l'émergence du déconstructivisme au cours des années 1990, le courant postmoderne s'est maintenu avec, par exemple, les constructions de Michael Graves (1934-2015), dont la Denver Public Library (1995) aux couleurs naturelles chaudes et à la volumétrie contrastée, qui inclut des panneaux peints d'Edward Ruscha. Son architecture évoque indirectement des archétypes typologiques. Robert A. M. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-l-architecture/#i_82167

NATIONAL GALLERY, Londres

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 441 mots

La National Gallery, à Londres, est un musée d’art qui abrite la collection nationale britannique de peinture européenne. Sa fondation remonte à 1824, quand le gouvernement britannique acheta trente-huit tableaux lors de la liquidation de la succession du banquier et collectionneur John Julius Angerstein. Cette collection fut d’abord exposée dans la demeure d’Angerstein, au numéro 100 de Pall Mall […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/national-gallery-londres/#i_82167

Pour citer l’article

Claude MASSU, « VENTURI ROBERT - (1925-2018) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-venturi/