ÉCLECTISME, architecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

C'est en 1817 que Victor Cousin donna son sens moderne au terme « éclectisme » (issu du grec eklegein, choisir), soit quelques décennies après la Révolution française. Pour l'historien de l'architecture Vincent Scully, l'éclectisme, que préfigure en 1782 le hameau de Marie-Antoinette, est l'art du réfugié, le syncrétisme apolitique qui s'oppose aux enthousiasmes romantiques de Boullée et de Ledoux (Marx ne disait-il pas que les époques de transformations rapides sont précisément celles où les hommes se raccrochent le plus craintivement à leur passé ?). En ce sens, tout le xixe siècle architectural pourrait être dit éclectique, si l'on admet que les références à l'art du passé constituent son principal ressort : même le plus rationaliste des théoriciens d'alors, Viollet-le-Duc, se croit obligé de prendre le gothique pour exemple et de mouler ses concepts révolutionnaires d'ossature dans des schémas de cathédrale.

C'est en fait la réaction contre cette tentative multiforme de se réapproprier les styles historiques (que le modèle fût Byzance, la Grèce, le gothique, le roman ou la Renaissance) qui donna négativement une cohérence à cette diversité. Contemporain et ami de Loos, et partageant son jansénisme esthétique, Robert Musil parle ainsi du xixe siècle dans L'Homme sans qualités : « Le siècle qu'on venait d'enterrer n'avait pas spécialement brillé par sa seconde moitié. Il s'était montré adroit dans le domaine de la technique, du commerce et de la recherche, mais, en dehors de ces foyers d'énergie, calme et menteur comme une eau dormante. On avait peint comme les vieux maîtres, écrit comme Goethe et Schiller, bâti dans le style gothique ou Renaissance. L'exigence d'idéal pesait sur toutes les manifestations de la vie comme une préfecture de police. Mais en vertu de cette loi secrète aux termes de laquelle aucune imitation n'est permise à l'homme si elle ne s'accompagne d'un excès [souligné ici], tout se faisait alors avec une méthode dont les modèles tant admirés n'auraient jamais é [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  ÉCLECTISME, architecture  » est également traité dans :

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Architecture

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 7 812 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « Néo-classicisme et mouvement pittoresque : le syncrétisme comme langage (1750-1820) »  : […] On considère parfois que le palladianisme fait partie intégrante du néo-classicisme et bien des traits palladiens se retrouveront dans des œuvres de la fin du xviii e siècle ou même du xix e . Mais on a vu que l'éclairage historico-politique permettait de le circonscrire assez nettement. Le milieu du xviii e  siècle voit se concrétiser en Angleterre un phénomène qui ira en s'accentuant pendant to […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-architecture/#i_80748

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Notions essentielles

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 4 952 mots

Dans le chapitre « Rationalisme et éclectisme »  : […] Pour l'architecte rationaliste, la beauté résulte avant tout d'une démarche structurelle conduite à son terme logique. Pour l'éclectique, qui emprunte aux époques les plus diverses de l'histoire de l'architecture, de l'Égypte ancienne au Moyen Âge, de la Grèce classique aux Lumières européennes, elle procède d'une intention symbolique irréductible aux déterminations techniques et à la prise en co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-themes-generaux-notions-essentielles/#i_80748

ARCHITECTURE CONTEMPORAINE - Une architecture plurielle

  • Écrit par 
  • Joseph ABRAM, 
  • Kenneth FRAMPTON, 
  • Jacques SAUTEREAU
  •  • 11 640 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Le régionalisme, le réalisme et le néo-constructivisme »  : […] Aujourd'hui, il est impossible de prévoir avec certitude la direction future de la pratique architecturale. Dans une économie où la production artisanale a dégénéré au point d'être inaccessible ou du moins excessivement coûteuse, le néo-productivisme se révélera sans aucun doute comme la seule approche capable de susciter un niveau de qualité convenable pour un prix déterminé. Entre-temps et dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-contemporaine-une-architecture-plurielle/#i_80748

BAJENOV VASSILI (1737-1799)

  • Écrit par 
  • Olga MEDVEDKOVA
  •  • 663 mots

Vassili Ivanovitch Bajenov est l'une des figures les plus intéressantes de l'architecture russe du xviii e  siècle. Esprit puissant, original et mystique, il fut aussi fécond dans ses projets que malchanceux dans ses réalisations. Bajenov est né à Moscou d'un père prêtre. Ses études au gymnase de l'Université alternèrent avec des travaux pratiques dans l'équipe de l'architecte moscovite Dimitri Ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vassili-bajenov/#i_80748

BALLU ALBERT (1849-1939)

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 672 mots

Albert Ballu est représentatif du mouvement éclectique dont se réclament de nombreux architectes français à la fin du xix e  siècle. Né en 1849 à Paris, il entre à l'École des beaux-arts de Paris en 1868 ; il est élève d'Auguste Magne et de son père, Théodore Ballu (1817-1885), – auteur, à Paris, de plusieurs églises (la Trinité, Saint-Ambroise et Saint-Joseph), ainsi que de la reconstruction de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-ballu/#i_80748

BAUDOT ANATOLE DE (1834-1915)

  • Écrit par 
  • Françoise BOUDON
  •  • 868 mots

L'activité de Baudot, architecte français, se situe entre 1860 et 1914. Ces deux dates correspondent à une période de crise pour l'architecture ; des idées et des techniques révolutionnaires contribuent à démolir un monde et à poser les fondements d'une nouvelle architecture. Comme professeur, journaliste, réformateur de la profession, mais surtout comme constructeur, Baudot participe activement à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anatole-de-baudot/#i_80748

BORDEAUX, LE TEMPS DE L'HISTOIRE, ARCHITECTURE ET URBANISME AU XIXe SIÈCLE 1800- 1914 (R. Coustet et M. Saboya)

  • Écrit par 
  • Claude MIGNOT
  •  • 993 mots

Engagée dans les années 1970, la réhabilitation de l'architecture du xix e  siècle n'est plus à faire, ni auprès des historiens de l'art ni auprès des responsables du patrimoine, même si un public plus large n'a pas toujours suivi. Longtemps, cette architecture a été regardée à l'aune d'une idée courte de la modernité. Notre génération a redécouvert l'intérêt de l'architecture néo-gothique ; elle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bordeaux-le-temps-de-l-histoire-architecture-et-urbanisme-au-xixe-siecle-1800-1914/#i_80748

DUC JOSEPH-LOUIS (1802-1879)

  • Écrit par 
  • Françoise HAMON
  •  • 549 mots

Prix de Rome en 1825 (projet d'un hôtel de ville pour Paris), Joseph-Louis Duc séjourne à la villa Médicis en même temps que Félix Duban, Henri Labrouste et Léon Vaudoyer ; les quatre amis relèvent les vestiges de l'Italie antique et renaissante. Duc se fait remarquer par l'étude et la restitution du Colisée (envoi de dernière année, 1829). À son retour, il est nommé inspecteur de la colonne commé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-louis-duc/#i_80748

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - L'architecture

  • Écrit par 
  • Claude MASSU
  •  • 12 008 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Philip Johnson et le pluralisme contemporain »  : […] Nul plus que Philip Johnson (1906-2005) n'a incarné dans sa carrière influente et controversée l'évolution des goûts et de la sensibilité architecturale depuis la Seconde Guerre mondiale. Après s'être fait le propagandiste de l'architecture de Mies van der Rohe au point d'en imiter les principes et les structures (maison de verre à New Canaan, Connecticut, 1949 ), il prend ses distances à l'égard […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-l-architecture/#i_80748

GARES, architecture

  • Écrit par 
  • Karen BOWIE
  •  • 5 321 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Styles et typologie »  : […] L'étude de l'architecture ferroviaire a été marquée par l'épineuse question de la notion de « style ». D'une part, les styles architecturaux historiques ont énormément préoccupé les architectes du xix e  siècle, et cette préoccupation se retrouve dans l'éclectisme ou dans l'historicisme des gares de cette période. D'autre part, on a pu, plus récemment, tenter de définir un style pour toute l'arch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gares-architecture/#i_80748

GARNIER CHARLES (1825-1898)

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 549 mots
  •  • 1 média

Après avoir remporté le grand prix de Rome en 1848, Charles Garnier voyage pendant cinq ans en Italie, puis en Grèce, pour y connaître mieux l'architecture antique, classique et baroque. De retour à Paris à l'époque où Lefuel construisait le nouveau Louvre, il travaille un peu avec Viollet-le-Duc. Mais l'éclectisme de Garnier ne pouvait s'accommoder longtemps de la science précise de Viollet-le-Du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-garnier/#i_80748

INDUSTRIELLE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Françoise HAMON
  • , Universalis
  •  • 4 844 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Historicisme et éclectisme »  : […] On associe le plus souvent l'historicisme de l'architecture industrielle au triomphalisme manufacturier de la seconde moitié du xix e  siècle en convoquant comme témoin l'usine Motte-Bossut de Roubaix, le plus fameux « château de l'industrie ». C'est oublier l'antériorité anglaise de l'historicisme. Le palladianisme qui marque toute la production architecturale de l'Angleterre touche la constructi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-industrielle/#i_80748

JOHNSON PHILIP CORTELYOU (1906-2005)

  • Écrit par 
  • Claude MASSU
  •  • 1 136 mots

L'architecte américain Philip Cortelyou Johnson, né à Cleveland le 8 juillet 1906, est décédé le 25 janvier 2005 dans sa demeure de New Canaan (Connecticut). Du style international au déconstructivisme, en passant par le postmodernisme, sa longue carrière illustre les mutations et les contradictions de l'histoire de l'architecture aux États-Unis depuis les années 1930. Au cours de ses études de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philip-cortelyou-johnson/#i_80748

LALOUX VICTOR (1850-1937)

  • Écrit par 
  • Annie JACQUES
  •  • 109 mots

Grand Prix de Rome en 1878, professeur à l'école des Beaux-Arts, membre de l'Institut, président de nombreux organismes professionnels, Laloux est représentatif d'une carrière officielle d'architecte du xix e  siècle. Il est principalement l'auteur de la gare de Tours (1895-1898) et de la gare d'Orsay (1898-1900), transformée aujourd'hui en Musée du xix e siècle, deux œuvres de style éclectique. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/victor-laloux/#i_80748

LEFUEL HECTOR (1810-1881)

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 192 mots

À la mort de Louis Visconti, Hector Lefuel devient l'architecte en chef du nouveau Louvre (en 1854), dont les bâtiments avaient été commandés par Napoléon III pour compléter les anciens édifices destinés à relier le Louvre aux Tuileries. Bien qu'ils ne participent pas exactement de ce que la langue anglaise nomme un revival , ces bâtiments allaient être à l'origine d'un intérêt international pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hector-lefuel/#i_80748

NASH JOHN (1752-1835)

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 1 257 mots
  •  • 4 médias

Étrange destinée que celle de John Nash qui devint sur le tard l'architecte favori du régent (futur George IV), puis connut la disgrâce, marqua profondément le paysage urbain de la capitale anglaise, mais fut l'objet d'acerbes critiques et dont l'œuvre disparate et inspirée divise encore les historiens. Quoique exactement contemporain de Soane, Nash est en fait un homme du xix e siècle, puisqu'il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-nash/#i_80748

PASSAGES, architecture

  • Écrit par 
  • Jean-François POIRIER
  •  • 7 079 mots

Dans le chapitre « Les sources »  : […] Les sources sont multiples et elles se fondent dans cet éclectisme esthétique du passage qui ressortit sans doute à cette passion de la collection qui hante le xix e  siècle. De toutes ces influences, il serait difficile de dire laquelle est prépondérante. Citons : – Le modèle exotique du bazar oriental (Ispahan, Istanbul, Fez, Damas, Boukhara). Un texte de Chardin publié en 1686 témoigne de l'in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/passages-architecture/#i_80748

POPE JOHN RUSSELL (1874-1937)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 178 mots

Architecte américain, né le 24 avril 1874 à New York, mort le 27 août 1937 à New York. Formé à l'Académie américaine de Rome puis à l'École des beaux-arts de Paris, John Russell Pope devient un représentant majeur de l'éclectisme académique, reproduisant les styles historiques avec une extrême érudition. Après ses études, il ouvre son agence à New York en 1900. Il dessine les plans du Temple du r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-russell-pope/#i_80748

SACCONI GIUSEPPE (1854-1905)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 112 mots

Architecte italien, représentant l'éclectisme triomphant dans l'art officiel du xix e  siècle, Sacconi est connu pour avoir édifié sur le Capitole, le Vittoriano (1885-1911). La construction au cœur de la Rome antique de ce colossal monument patriotique a suscité de vifs débats ; architecture-assemblage, il est surchargé d'un programme décoratif évoquant l'histoire nationale. Sacconi a construit, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuseppe-sacconi/#i_80748

SHAW RICHARD NORMAN (1831-1912)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 425 mots

Architecte écossais, né le 7 mai 1831 à Édimbourg, mort le 17 novembre 1912 à Londres. Après une formation auprès de William Burn, Richard Norman Shaw fréquente l'école d'architecture de la Royal Academy of Arts à Londres. Il travaille dans le cabinet de George Edmund Street, puis s'installe en 1862. Au début de sa carrière, il conçoit plusieurs bâtiments en collaboration avec William Eden Nesfie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-norman-shaw/#i_80748

SOANE sir JOHN (1753-1837)

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 1 244 mots
  •  • 1 média

L'architecte anglais Soane appartient à la catégorie des artistes qui découragent toute tentative de classification. Par sa longue carrière, la diversité de ses sources et la coexistence de tendances divergentes dans l'ensemble de son œuvre, il a déconcerté l'analyse formelle, celle d'Emil Kaufmann par exemple. Ce dernier, tout en stigmatisant les contradictions entre la théorie et la pratique de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soane-sir-john/#i_80748

Pour citer l’article

Yve-Alain BOIS, « ÉCLECTISME, architecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/eclectisme-architecture/