RHINOCÉROS (A. Dürer)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Le rhinocéros de la tour de Belém à Lisbonne

Le rhinocéros de la tour de Belém à Lisbonne
Crédits : J. C. Muñoz/ Age Fotostock

photographie


			Le rhinocéros d’après Albrecht Dürer

Le rhinocéros d’après Albrecht Dürer
Crédits : Wellcome Library, London

photographie


Au terme d’un voyage de huit mois, un rhinocéros vivant arrive au Portugal le 20 mai 1515 à bord d’un vaisseau provenant d’Inde : il est le premier animal de son espèce à atteindre l’Europe depuis l’époque romaine. Il est envoyé comme cadeau diplomatique par Muzafar II, sultan de Gujarat, au roi portugais Manuel Ier. La présence de cet animal suscite un intérêt immense et les visiteurs sont nombreux, mais c’est par l’image qu’en réalise Dürer que ce rhinocéros devient une icône célèbre de l’illustration naturaliste. Pourtant, Dürer n’a jamais vu l’animal qu’il ne connaît que par les descriptions de l’un de ses correspondants, probablement Valentim Fernandes, un imprimeur morave se trouvant à Lisbonne, qui lui envoie également un croquis. Ces documents sont aujourd’hui perdus, mais le dessin original de Dürer est, quant à lui, conservé au British Museum.

Le rhinocéros de la tour de Belém à Lisbonne

Le rhinocéros de la tour de Belém à Lisbonne

Photographie

La tour de Belém, à Lisbonne, est érigée près de l'endroit où le bateau ramenant des Indes un rhinocéros vivant s'est amarré. Une sculpture sur un des angles de la tour montre la tête et une patte avant du rhinocéros, ce qui reflète bien l'intérêt  suscité par l'animal. 

Crédits : J. C. Muñoz/ Age Fotostock

Afficher

Il est extrêmement commun, dans l’Europe du xvie siècle, que des plantes et des animaux exotiques soient acheminés par les navires marchands. Le roi du Portugal détient ainsi un éléphant asiatique, ce qui lui permet de tester l’affirmation de Pline, qui avait autrefois affirmé que l’éléphant était l’ennemi mortel du rhinocéros. Toutefois, la confrontation entre ces deux animaux tourne court car le pachyderme, semble-t-il effrayé, tourne le dos au périssodactyle. Manuel Ier décide alors d’envoyer le rhinocéros au pape Léon X, auquel il avait fait parvenir un an plus tôt un éléphant, dénommé Hanno, reçu aussi d’Inde et qui avait passionné la population romaine. Mais le bateau, après une halte à Marseille où François Ier vient admirer la bête, fait naufrage avant d’arriver en Italie.

L’illustration de Dürer est remarquablement juste pour une œuvre réalisée sans observation directe du modèle, même s’il existe quelques erreurs comme la petite corne à la base du cou du rhinocéros ou l’aspect de la peau. On a avancé que Düre [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : docteur en sciences de l'environnement, historienne des sciences et de l'environnement, chercheuse associée au laboratoire SPHERE, CNRS, UMR 7219, université de Paris-VII-Denis-Diderot

Classification

Pour citer l’article

Valérie CHANSIGAUD, « RHINOCÉROS (A. Dürer) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhinoceros-a-durer/