GID RAYMOND (1905-2000)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'affichiste Raymond Gid est né à Paris en 1905. Fils d'un ingénieur de l'École centrale, il suit d'abord une formation d'architecte à l'école des Beaux-Arts, mais il n'exercera jamais ce métier. Il préfère le dessin : croquis humoristiques et caricatures sont ses genres de prédilection.

En 1930, Raymond Gid fait la connaissance de Guy Lévis-Mano (GLM), l'éditeur et le typographe de nombre de poètes et d'écrivains, en particulier des surréalistes, avec lequel il publie son premier livre ; il illustra plusieurs de ses poésies. Entre-temps, il s'était lancé dès 1926 dans l'affiche publicitaire : Cinzano, Monte Carlo, Vermouth... figurent parmi les principales marques qu'il mettra en images. La carrière de Gid se déroule désormais entre livre et publicité, avec un goût prononcé pour la photographie. Devenu éditeur au cours des années 1930, Raymond Gid publiera ainsi sous la marque O.E.T. plusieurs livres de photographies préfacés par Paul Léautaud, Jules Supervielle, Marcel Aymé...

Son intérêt pour le cinéma s'exprima notamment à travers l'affiche : c'est en 1932 qu'il fait sa première réalisation dans ce domaine pour Vampyr, de Carl Dreyer. Suivront de nombreuses autres affiches pour René Clair (La Beauté du diable), Marcel Carné (La Marie du port), Henri-Georges Clouzot (Les Diaboliques), André Cayatte (Le Dossier noir), Jean-Pierre Melville (Le Silence de la mer), Werner Herzog (La Ballade de Bruno), Hitchcock (Les Oiseaux)... À l'inverse de ses confrères, Gid ne choisit pas d'illustrer telle ou telle scène mais préfère évoquer l'atmosphère d'un film, par le biais du dessin et de la photographie. Ses affiches de cinéma se caractérisent par une grande liberté gestuelle qui s'exprime sur un important fond blanc ou noir.

Dessins et articles pour le Tour de France, programmes de galas – notamment celui pour les cinquante ans de la tour Eiffel – sont également commandés à ce talentueux graphiste. Les années d'Occup [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages



Écrit par :

  • : journaliste, chargé de cours à l'École supérieure Estienne

Classification

Pour citer l’article

Pascal FULACHER, « GID RAYMOND - (1905-2000) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/raymond-gid/