QUATRE-VINGT-QUINZE THÈSES (1517)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans une brève biographie de Luther qu'il rédige en 1546, Mélanchthon note l'affichage par celui-ci de 95 thèses contre les indulgences, qui sont un plaidoyer pour la grâce, laquelle seule peut provoquer en l'homme une pénitence salutaire. L'événement aurait eu lieu le 31 octobre 1517. Les thèses auraient été affichées sur la porte de l'église du château de Wittenberg, afin d'appeler à une dispute académique sur le sujet. On considère traditionnellement ce texte comme l'acte de naissance de la Réforme protestante.

Luther

Luther

photographie

Martin Luther vers 1521, selon une gravure de Lucas Cranach l'Ancien (1472-1553). 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Des historiens allemands, dont Erwin Iserloh, au début des années 1960, ont contesté que Luther ait réellement affiché ses thèses. Il les aurait plutôt envoyées à l'archevêque de Mayence et à quelques amis, qui à leur tour les auraient transmises à l'imprimeur. D'autres historiens, tels Heinrich Bornkamm et Franz Lau, se sont employés à réfuter cette opinion. Il est en fait possible que les thèses aient été à la fois affichées et envoyées par courrier.

—  Jacques-Noël PÉRÈS

Écrit par :

  • : pasteur de l'Église luthérienne, professeur à la faculté de théologie protestante de Paris et à l'École des langues et civilisations de l'Orient ancien

Classification


Autres références

«  QUATRE-VINGT-QUINZE THÈSES (1517)  » est également traité dans :

ALBERT DE HOHENZOLLERN (1490-1545) électeur de Mayence (1514-1545)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 316 mots

Auteur indirect de la Réforme, le prince Albert de Hohenzollern est le type même de l'évêque humaniste et mondain, plus soucieux de politique que de pastorale. Frère de l'Électeur de Brandebourg, il devient, grâce à la politique dynastique qui vise à faire de Magdebourg un apanage des cadets, archevêque de ce siège, en 1513, et administrateur de Halberstadt. L'année suivante, il obtient en plus l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-de-hohenzollern/#i_31366

LUTHER MARTIN (1483-1546)

  • Écrit par 
  • Martin BRECHT, 
  • Pierre BÜHLER
  •  • 11 930 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Origine et formation »  : […] Quoique, à l'occasion, il se soit réclamé de son humble origine paysanne, Luther, né le 10 novembre 1483 à Eisleben en Thuringe dans le comté de Mansfeld, a passé sa vie dans les villes. Son père, Hans, était un petit exploitant dans les mines de cuivre. On a cherché à expliquer les conflits religieux auxquels Martin fut exposé par ses rapports avec un père exigeant et une mère quelque peu mélanco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-luther/#i_31366

RÉFORME

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 8 459 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Naissance et diffusion du mouvement »  : […] C'est dans l'Empire allemand que le mouvement spirituel qui aboutit à la Réforme est apparu sous l'impulsion d'un moine augustin saxon, Martin Luther (1483-1546). Depuis son entrée au couvent, Luther poursuivait un combat douloureux pour acquérir la certitude de son salut. Il trouva entre 1513 et 1518, au terme d'une laborieuse pérégrination, la solution dans un passage de l'Épître de Paul aux Ro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reforme/#i_31366

Pour citer l’article

Jacques-Noël PÉRÈS, « QUATRE-VINGT-QUINZE THÈSES (1517) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/quatre-vingt-quinze-theses/