Jacques-Noël PÉRÈS

pasteur de l'Église luthérienne, professeur à la faculté de théologie protestante de Paris et à l'École des langues et civilisations de l'Orient ancien

CONSEIL ŒCUMÉNIQUE DES ÉGLISES, en bref

  • Écrit par 
  • Jacques-Noël PÉRÈS
  •  • 228 mots

Le rapprochement des chrétiens répond, dès la seconde moitié du xixe siècle, à un double mouvement : confessionnel, les Églises cherchant à propager leur témoignage, mais aussi interconfessionnel, unissant dans la réflexion et l'action les chrétiens malgré les divisions confessionnelles. L'œuvre missionnaire et l'action sociale posaient ainsi la quest […] Lire la suite

CULLMANN OSCAR (1902-1999)

  • Écrit par 
  • Jacques-Noël PÉRÈS
  •  • 926 mots

Né à Strasbourg le 25 février 1902, mort à Chamonix le 16 janvier 1999, Oscar Cullmann est l'un des théologiens luthériens les plus marquants de son siècle. Depuis son premier article (1925), par lequel il fait connaître au public français les méthodes de l'« histoire des formes » (Formgeschichte), jusqu'à son dernier livre sur la prière publié en 1994, l'originalité de sa pens […] Lire la suite

DU SERF ARBITRE, Martin Luther - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jacques-Noël PÉRÈS
  •  • 973 mots

Contre les pélagiens qui insistaient sur la volonté humaine pour l'obtention du salut, saint Augustin avait déjà rappelé au début du ve siècle que la perfection de l'homme ne peut provenir que de la grâce de Dieu, reçue comme un don d […] Lire la suite

QUATRE-VINGT-QUINZE THÈSES (1517)

  • Écrit par 
  • Jacques-Noël PÉRÈS
  •  • 178 mots

Dans une brève biographie de Luther qu'il rédige en 1546, Mélanchthon note l'affichage par celui-ci de 95 thèses contre les indulgences, qui sont un plaidoyer pour la grâce, laquelle seule peut provoquer en l'homme une pénitence salutaire. L'événement aurait eu lieu le 31 octobre 1517. Les thèses auraient été affichées sur la porte de l'église du château […] Lire la suite