PSYCHOLOGIE DE L'ADOLESCENCE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les adolescents entre eux

Au moment de l’adolescence, les groupes de pairs ont principalement deux fonctions : une fonction de soutien qui se manifeste dans les relations amicales et une fonction d’expérimentation et d’exploration qui peut aller jusqu’à tester la réaction des autorités. Mais les interactions entre adolescents ne sont pas toujours idylliques.

La socialisation avec les pairs ne s’oppose pas fondamentalement à la socialisation dans le groupe familial, car les parents restent habituellement une référence essentielle en cas de difficulté majeure et pour les choix de vie à long terme.

La question de l’influence entre pairs a été très étudiée. Si les membres d’un groupe se ressemblent, c’est d’abord parce qu’ils se choisissent au départ pour cette raison. C’est aussi parce que la vie en groupe et les explorations communes tendent à homogénéiser le groupe. Mais des recherches longitudinales ont montré que l’influence des pairs dépend de l’importance a priori que l’adolescent accordait à cette affiliation. Plus généralement, une orientation qui privilégie le recours aux pairs n’a pas de conséquence négative à long terme ; ce n’est pas le cas d’une orientation dite « extrême », lorsque l’adolescent est prêt à tout sacrifier, y compris son propre avenir, pour gagner ou garder l’intégration au groupe. Actuellement, les réseaux Internet modifient la pratique des relations entre adolescents sans en changer véritablement la nature, tout au moins s’il s’agit du prolongement des interactions réelles, pas de l’établissement de relations uniquement virtuelles.

Le groupe de pairs est le cadre évident de l’acquisition des rôles sexuels. C’est la dimension sociale de la sexualité, avec les formes de relation à l’autre qu’elle implique, qui doit être privilégiée. Elle n’est pas la simple conséquence de la puberté. La dimension cognitive est également importante, car les adolescents ont parfois une connaissance très approximative du fonctionnement de leur propre corps... et de celui des a [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : professeur émérite, université de Montpellier-III-Paul-Valéry

Classification


Autres références

«  PSYCHOLOGIE DE L'ADOLESCENCE  » est également traité dans :

ADOLESCENCE

  • Écrit par 
  • Mihalyi CSIKSZENTMIHALYI, 
  • Universalis
  •  • 2 657 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une transition difficile »  : […] Les stéréotypes qui décrivent les adolescents comme des personnes rebelles, distraites, maladroites et arrogantes ont un fond de vérité. Entre douze et vingt ans, les jeunes subissent tant de changements physiques et sociaux qu'ils ont souvent du mal à savoir comment se comporter. Pendant la puberté, leur corps devient plus fort et de nombreuses hormones stimulent leurs désirs sexuels. Dans les s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adolescence/#i_56514

ANOREXIE

  • Écrit par 
  • Bernard BRUSSET
  •  • 2 783 mots

Dans le chapitre « Les caractéristiques du syndrome »  : […] Depuis quelques dizaines d'années, le caractère secondaire des aspects neuro-endocriniens de l'anorexie étant très généralement reconnu, l'on s'est efforcé de prendre en considération les facteurs psychologiques. Le syndrome, dès lors, s'est trouvé réduit à un simple symptôme, tel que la perte d'appétit qui se rencontre dans la dépression au sens strict et dans les maladies les plus diverses, ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anorexie/#i_56514

APPROCHES TRANSVERSALE ET LONGITUDINALE EN PSYCHOLOGIE DU DÉVELOPPEMENT

  • Écrit par 
  • Henri LEHALLE
  •  • 1 042 mots

S’informer sur le développement des enfants et des adolescents impose de pouvoir comparer leurs comportements aux différents âges. Pour cela, diverses approches méthodologiques sont possibles. Selon une première approche « transversale », les groupes d’âge à comparer sont constitués par des échantillons d’enfants différents : autant d’échantillons que de groupes d’âge. À chaque âge, on note les co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/approches-transversale-et-longitudinale-en-psychologie-du-developpement/#i_56514

DÉVELOPPEMENT DU SOI

  • Écrit par 
  • Delphine MARTINOT
  •  • 1 040 mots

Le soi n’est pas présent à la naissance, mais se développe tout au long de la vie de l’individu, et plus particulièrement chez le jeune dans le cadre d’une interaction entre l’évolution des capacités cognitives personnelles et l’influence des agents de socialisation (parents, institution scolaire…). Six grandes étapes de développement du soi ont été identifiées (Harter, 1999). Durant la toute pet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-du-soi/#i_56514

ENFANCE (Les connaissances) - Développement psychomoteur

  • Écrit par 
  • Didier-Jacques DUCHÉ
  •  • 6 674 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'adolescence »  : […] L' adolescence est la période de la vie durant laquelle la croissance staturale et pondérale subit une nouvelle poussée et qui est caractérisée par les profondes modifications qui vont transformer l'enfant en un adulte. Elle dure de deux à trois ans et peut se diviser en trois stades : la prépuberté, caractérisée par une croissance staturale rapide et par l'apparition des caractères sexuels secon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enfance-les-connaissances-developpement-psychomoteur/#i_56514

ENFANCE (Les connaissances) - La socialisation

  • Écrit par 
  • Philippe MALRIEU
  •  • 5 482 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'adolescence »  : […] Âge des ruptures, des découvertes, l'adolescence est aussi rupture avec les socialités à fondement affectif : dans la vie familiale, avec les camarades. Pour les uns, d'emblée, joue la sexualité, l'attirance vers l'autre sexe, renforcée par le sentiment que la relation amoureuse autonomise, libère des dépendances à l'égard des parents. Pour d'autres, c'est le groupe monosexué qui joue cette fonct […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enfance-les-connaissances-la-socialisation/#i_56514

ERIKSON ERIK HOMBURGER (1902-1994)

  • Écrit par 
  • Pamela TYTELL
  •  • 1 235 mots

Né le 15 juin 1902 à Francfort-sur-le-Main (Allemagne), Erik Erikson s'installe à Vienne en 1927, où il s'occupe des quatre enfants de l'Américaine Dorothy Tiffany Burlingham, qui étudie la psychanalyse avec Sigmund Freud. Erikson suit les enseignements d'Anna Freud à l'Institut de psychanalyse, s'initie à la méthode d'enseignement de Maria Montessori, crée une école pilote avec Anna Freud, entre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erik-homburger-erikson/#i_56514

IDENTITÉ

  • Écrit par 
  • Annie COLLOVALD, 
  • Fernando GIL, 
  • Nicole SINDZINGRE, 
  • Pierre TAP
  •  • 13 233 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La genèse de l'identité »  : […] Trois grandes phases peuvent être distinguées dans la construction de l'identité, de l' enfance à l'adolescence : l'individuation primaire, l'identification catégorielle, l'identification personnalisante. L'individuation primaire couvre les trois premières années, au cours desquelles l'enfant passe d'activités spontanées élémentaires à des conduites organisées. Au cours de la première année, il ap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/identite/#i_56514

PHOBIE

  • Écrit par 
  • François PERRIER
  •  • 3 385 mots

Dans le chapitre « Agoraphobie et claustrophobie »  : […] L'agoraphobe (C. Westphall, 1871) a souvenir du jour où, dans une rue trop large, ou devant quelque étendue trop vaste, il a été pris d'un malaise indéfinissable et insurmontable : angoisse, palpitations, sueurs profuses, sentiment d'impuissance et de déréalisation du monde environnant, etc. Depuis, il doit borner ses sorties à un périmètre étroitement délimité. En outre, il vit dans la dépendance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phobie/#i_56514

SEXE ET GENRE - Enseigner les études sur le genre au lycée

  • Écrit par 
  • Christine GUIONNET
  •  • 2 556 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « À l'origine du débat : deux pages abordant identités et orientations sexuelles »  : […] Le chapitre « Féminin, masculin » du manuel Hachette consacre deux pages à la question de l'identité et de l'orientation sexuelles. En citant plusieurs études de sciences sociales, l'ouvrage présente des thèses selon lesquelles l'identité sexuelle serait « déterminée par la perception subjective que l'on a de son propre sexe et de son orientation sexuelle ». Celle-ci serait à la fois le fruit d'u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sexe-et-genre-enseigner-les-etudes-sur-le-genre-au-lycee/#i_56514

Voir aussi

Pour citer l’article

Henri LEHALLE, « PSYCHOLOGIE DE L'ADOLESCENCE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-de-l-adolescence/