PROPORTION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La proportion comme principe esthétique

La définition et l'usage

En toute rigueur, conformément à Euclide, la proportion, c'est l'équivalence de deux rapports entre des grandeurs homogènes ; elle est donc composée essentiellement de quatre termes : le second et le troisième sont dits moyens par opposition aux extrêmes. Quand les deux moyens sont égaux la proportion n'offre plus que trois termes dont la séquence engendre une progression. Les mathématiciens grecs ont défini et classé des relations dont l'ensemble constitue la théorie des médiétés. Archytas fait état de trois proportions, l'arithmétique, la géométrique et la subcontraire ou harmonique. Dans l'arithmétique, chaque terme conséquent surpasse de la même quantité son antécédent ; dans la géométrique à trois termes, le premier est au second ce que le second est au troisième ; quant à la subcontraire, selon la définition de Porphyre, elle est réalisée si « le premier terme excédant de quelque quotité de lui-même le second, celui-ci excède le troisième par la même quotité du troisième ». Donc, si a, b et c sont en progression subcontraire, la relation a = b + a/n entraîne b = c b/n ; d'où il résulte que a/c = (a − b)/(b − c), ou 1/a + 1/= 2/b.

Nicomaque et Pappus décrivirent par la suite un ensemble de dix relations fonctionnelles entre trois termes, incorporant les trois types précédents. Une autre relation traditionnelle, particulièrement valorisée, associe quatre termes, selon une loi qui combine les proportions harmonique et géométrique ; par exemple, dans la suite 12, 9, 8, 6. Cette forme, qualifiée par Jamblique de musicale, passait pour être d'origine babylonienne et aurait été introduite en Grèce par Pythagore.

Le calcul des médiétés ne procure pas nécessairement des expressions rationnelles ; de même que la diagonale du carré est incommensurable au côté, un rapport comme la « section d'or » est arithmétiquement irrationnel ; il s'agit de la proportion continue présente dans le partage d'un segment en moyenne et extrême [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  PROPORTION  » est également traité dans :

ANATOMIE ARTISTIQUE

  • Écrit par 
  • Jacques GUILLERME
  •  • 8 909 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Stéréotypes et proportions »  : […] L'émotion esthétique que procure un bel ouvrage nous masque les procédés de l'art : le brouillon est de loin plus révélateur que l'œuvre achevée. Esquisses et cahiers de modèles rendent compte de l'aventure technique productrice d'illusions. Les études préliminaires des grands maîtres témoignent de ce que le génie ne renonce aucunement aux trucs d'ateliers. Le métier en foisonne, et Valéry proclam […] Lire la suite

ANTHROPOMORPHIQUE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 1 056 mots

De tout temps les architectes ont senti qu'il existait des affinités autres que d'usage entre les édifices et les hommes. La critique architecturale l'exprime confusément qui parle de l'ossature, des membres, de la tête ou de l'épiderme d'une construction. Mais cette impression diffuse a parfois suscité chez les architectes la volonté expresse d'établir des rapports analogiques entre les édifices […] Lire la suite

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Notions essentielles

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 4 952 mots

Dans le chapitre « À la recherche de rapports harmonieux »  : […] La beauté architecturale, Vitruve l'affirmait déjà, ne peut pas être l'addition de toute une série de beautés particulières. Il faut que des liens étroits, de nature presque organique, se tissent entre les différentes dimensions de l'œuvre, entre le choix des matériaux et la structure, entre le plan et la façade, entre les détails ornementaux et le jeu des masses bâties. Cette harmonie complexe, p […] Lire la suite

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Architecture et philosophie

  • Écrit par 
  • Daniel CHARLES
  •  • 5 451 mots

Dans le chapitre « La philosophie des architectes, de Vitruve à Gropius »  : […] Architecture vient du grec archè , le commencement, le commandement, ou le principe, et de tektonikos , le charpentier ou le bâtisseur ; et, comme il advient souvent, la rencontre des deux mots infléchit le sens de chacun pour susciter une acception d'ensemble inattendue : l'archè fait de la « tecture » plus qu'une simple bâtisse. Archè est un supplément. Ce supplément implique-t-il, comme le veut […] Lire la suite

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Architecture, sciences et techniques

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 7 907 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'Antiquité gréco-romaine »  : […] Commencer cet examen avec l'Antiquité gréco-romaine se justifie par l'importance que revêtent les monuments antiques et les principes dont ils se réclament pour l'Occident qu'ils vont inspirer constamment à partir de la Renaissance. De la Grèce à Rome, on peut repérer d'autre part l'émergence de tensions qui vont réapparaître périodiquement dans l'histoire de l'architecture. L'art grec accorde le […] Lire la suite

CRITIQUE D'ART, Antiquité gréco-romaine

  • Écrit par 
  • Agnès ROUVERET
  •  • 4 829 mots

Dans le chapitre « Art et savoir (« téchnē/epistémē ») : la revendication des artistes »  : […] Depuis le vi e  siècle et surtout au cours des v e et iv e  siècles, architectes, peintres et sculpteurs avaient laissé, en dehors de la transmission orale dans le secret des ateliers, des traités écrits sur leur art. Ainsi Vitruve donne-t-il dans la préface du livre VII (paragr. 7 à 11) une liste d'architectes, de peintres et de sculpteurs auteurs de traités. Il est significatif qu'il commence […] Lire la suite

DORIQUE ORDRE

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 233 mots
  •  • 2 médias

À l'issue de la période de mutation que constitue le vii e  siècle, l'architecture grecque retrouve le caractère monumental qu'elle avait perdu depuis l'époque mycénienne : dans les sanctuaires, de grands bâtiments en pierre remplacent les édifices fragiles de l’époque géométrique. Changement de matériaux et codification des formes vont de pair : aux expériences parfois hasardeuses du vii e  siècl […] Lire la suite

DÜRER ALBRECHT (1471-1528)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 4 520 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Vers un nouvel équilibre »  : […] Le voyage que Dürer fait aux Pays-Bas en 1520 et 1521 coïncide avec une nouvelle orientation de son art. Ce n'est plus la recherche d'une beauté supérieure qui le guide. « Ce qu'est la beauté, je l'ignore », avait-il écrit en 1512, et cet aveu éclaire l'évolution de ses études sur les proportions : alors qu'en 1504 il veut définir un canon qui corresponde à une construction géométrique simple, il […] Lire la suite

ESTHÉTIQUE - Histoire

  • Écrit par 
  • Daniel CHARLES
  •  • 11 894 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le Moyen Âge »  : […] Le christianisme apporte en premier lieu à l'esthétique l'idée de création conçue d'après le modèle théologique. Certes, Dieu n'a pas besoin de matière pour créer ; son opération, qui s'accomplit hors du temps, ne peut se comparer à aucune autre. Mais sur l'artiste rejaillit quelque chose de la dignité de l'Acte suprême ; d'où ce que l'on a pu appeler un optimisme esthétique, propre à tout le Moy […] Lire la suite

HABITAT - L'habitat gréco-romain

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 6 563 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Villes anciennes et villes nouvelles jusqu'au ive siècle avant J.-C. »  : […] En Grèce, l' urbanisation se développe au vii e  siècle sous deux formes : dans les agglomérations anciennes, par agglutination spontanée des maisons, désormais orthogonales ; dans les colonies nouvellement fondées, par une division systématique de l'espace en terrains égaux, qui préfigure l'urbanisme rationaliste du v e  siècle. Il en résulte avec le temps deux types de villes, d'aspect très diff […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

France. Avis contrastés sur le projet de loi sur le climat et la résilience. 10-28 février 2021

quarante-neuf propositions de cette convention. Le 23, le Haut Conseil pour le climat (HCC), instance consultative indépendante instaurée par le président Emmanuel Macron en novembre 2018, remet son évaluation sur le projet de loi. Il regrette qu’une « proportion élevée » des mesures proposées voie […] Lire la suite

Koweït. Élections législatives. 5 décembre 2020

Les 50 membres élus du Parlement sont renouvelés. Les ministres sont membres de droit du Parlement dans une proportion maximale du tiers des élus, et le Premier ministre est choisi parmi les députés élus. Le Parlement peut donc être composé au maximum de 65 membres. L’opposition progresse […] Lire la suite

Burundi. Élection d’Évariste Ndayishimiye à la présidence. 20 mai - 12 juin 2020

des élections législatives qui se déroulent le même jour, le CNDD-FDD remporte 71 p. 100 des suffrages et 72 sièges sur 100, contre 23,4 p. 100 des voix et 27 élus pour le CNL. Afin de maintenir le ratio de 60 p. 100 de Hutu et 40 p. 100 de Tutsi, ainsi que la proportion de 30 p. 100 de femmes […] Lire la suite

Rwanda. Élections législatives. 2-3 septembre 2018

 députés et le Parti social imberakuri 5 p. 100 des voix et 2 sièges. Ces formations soutiennent le président Paul Kagame. L’opposition fait son entrée au Parlement grâce aux 2 sièges obtenus par le Parti vert démocratique de Frank Habineza, avec 5 p. 100 des suffrages. Le pays détient le record de la proportion de femmes au Parlement : 61,3 p. 100 du total des élus. […] Lire la suite

Canada. Action collective dans le dossier des femmes autochtones disparues. 5 juillet 2018

. Les statistiques relèvent un taux d’homicides de femmes autochtones bien supérieur à la proportion de celles-ci dans la population. En décembre 2015, le gouvernement a engagé une enquête nationale à ce sujet. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Philippe BOUDON, Jacques GUILLERME, « PROPORTION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 août 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/proportion/