PROPORTION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Architecture, proportion et échelle

La proportion architecturale analogique des proportions mathématique et musicale

Pour Vitruve, premier théoricien de l'architecture, celle-ci est une science. Certes la pensée de Vitruve est éloignée du statut scientifique que l'épistémologie moderne confère aux diverses sciences ; déjà Newton s'étonnait de l'incompréhension totale qu'il avait du discours de Vitruve et pensait que tous les mots que celui-ci utilisait avaient changé de sens (P. Schoffield). Aussi la lecture des passages des Dix Livres d'architecture concernant la proportion ne donne-t-elle pas au lecteur contemporain un grand sentiment de clarté : « La proportion est le rapport que toute l'œuvre a avec ses parties, et celui qu'elles ont séparément, comparativement au tout, suivant la mesure d'une certaine partie. Car de même que, dans le corps humain, il y a un rapport entre le coude, le pied et la paume de la main, le doigt et les autres parties, ainsi dans les ouvrages qui ont atteint la perfection, un membre en particulier fait juger de la grandeur de toute l'œuvre [...]. L'ordonnance d'un édifice consiste dans la proportion qui doit être soigneusement observée par les architectes. Or la proportion dépend du rapport, que les Grecs appellent analogie ; et par rapport il faut entendre la subordination des mesures au module dans tout l'ensemble de l'ouvrage, ce par quoi toutes les proportions sont réglées ; car jamais bâtiment ne pourra être bien ordonné, s'il n'a cette proportion et ce rapport et si toutes les parties ne sont, les unes par rapport aux autres, comme le sont celles du corps d'un homme bien formé. » Mais si l'architecture peut être objet de science, le premier problème de cette science est de trouver cet objet. En attendant, la proportion n'est en architecture qu'une notion qui procède par analogie, ce que montrent le « de même que » et le « comme » de Vitruve, analogie avec la proportion musicale, analogie avec la proportion du corps humain.

C'est cette analogie qui opère lorsque les architectes de la Renaissance italienne transposent à l'espace les [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  PROPORTION  » est également traité dans :

ANATOMIE ARTISTIQUE

  • Écrit par 
  • Jacques GUILLERME
  •  • 8 905 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Stéréotypes et proportions »  : […] L'émotion esthétique que procure un bel ouvrage nous masque les procédés de l'art : le brouillon est de loin plus révélateur que l'œuvre achevée. Esquisses et cahiers de modèles rendent compte de l'aventure technique productrice d'illusions. Les études préliminaires des grands maîtres témoignent de ce que le génie ne renonce aucunement aux trucs d'ateliers. Le métier en foisonne, et Valéry proclam […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anatomie-artistique/#i_11942

ANTHROPOMORPHIQUE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 1 056 mots

De tout temps les architectes ont senti qu'il existait des affinités autres que d'usage entre les édifices et les hommes. La critique architecturale l'exprime confusément qui parle de l'ossature, des membres, de la tête ou de l'épiderme d'une construction. Mais cette impression diffuse a parfois suscité chez les architectes la volonté expresse d'établir des rapports analogiques entre les édifices […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-anthropomorphique/#i_11942

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Notions essentielles

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 4 952 mots

Dans le chapitre « À la recherche de rapports harmonieux »  : […] La beauté architecturale, Vitruve l'affirmait déjà, ne peut pas être l'addition de toute une série de beautés particulières. Il faut que des liens étroits, de nature presque organique, se tissent entre les différentes dimensions de l'œuvre, entre le choix des matériaux et la structure, entre le plan et la façade, entre les détails ornementaux et le jeu des masses bâties. Cette harmonie complexe, p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-themes-generaux-notions-essentielles/#i_11942

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Architecture et philosophie

  • Écrit par 
  • Daniel CHARLES
  •  • 5 451 mots

Dans le chapitre « La philosophie des architectes, de Vitruve à Gropius »  : […] Architecture vient du grec archè , le commencement, le commandement, ou le principe, et de tektonikos , le charpentier ou le bâtisseur ; et, comme il advient souvent, la rencontre des deux mots infléchit le sens de chacun pour susciter une acception d'ensemble inattendue : l'archè fait de la « tecture » plus qu'une simple bâtisse. Archè est un supplément […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-themes-generaux-architecture-et-philosophie/#i_11942

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Architecture, sciences et techniques

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 7 905 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'Antiquité gréco-romaine »  : […] Commencer cet examen avec l'Antiquité gréco-romaine se justifie par l'importance que revêtent les monuments antiques et les principes dont ils se réclament pour l'Occident qu'ils vont inspirer constamment à partir de la Renaissance. De la Grèce à Rome, on peut repérer d'autre part l'émergence de tensions qui vont réapparaître périodiquement dans l'histoire de l'architecture. L'art grec accorde le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-themes-generaux-architecture-sciences-et-techniques/#i_11942

CRITIQUE D'ART, Antiquité gréco-romaine

  • Écrit par 
  • Agnès ROUVERET
  •  • 4 829 mots

Dans le chapitre « Art et savoir (« téchnē/epistémē ») : la revendication des artistes »  : […] Depuis le vi e  siècle et surtout au cours des v e et iv e  siècles, architectes, peintres et sculpteurs avaient laissé, en dehors de la transmission orale dans le secret des ateliers, des traités écrits sur leur art. Ainsi Vitruve donne-t-il da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/critique-d-art-antiquite-greco-romaine/#i_11942

DORIQUE ORDRE

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 233 mots
  •  • 2 médias

À l'issue de la période de mutation que constitue le vii e  siècle, l'architecture grecque retrouve le caractère monumental qu'elle avait perdu depuis l'époque mycénienne : dans les sanctuaires, de grands bâtiments en pierre remplacent les édifices fragiles de l’époque géométrique. Changement de matériaux et codification des formes vont de pair : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordre-dorique/#i_11942

DÜRER ALBRECHT (1471-1528)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 4 517 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Vers un nouvel équilibre »  : […] Le voyage que Dürer fait aux Pays-Bas en 1520 et 1521 coïncide avec une nouvelle orientation de son art. Ce n'est plus la recherche d'une beauté supérieure qui le guide. « Ce qu'est la beauté, je l'ignore », avait-il écrit en 1512, et cet aveu éclaire l'évolution de ses études sur les proportions : alors qu'en 1504 il veut définir un canon qui corresponde à une construction géométrique simple, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albrecht-durer/#i_11942

ESTHÉTIQUE - Histoire

  • Écrit par 
  • Daniel CHARLES
  •  • 11 893 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le Moyen Âge »  : […] Le christianisme apporte en premier lieu à l'esthétique l'idée de création conçue d'après le modèle théologique. Certes, Dieu n'a pas besoin de matière pour créer ; son opération, qui s'accomplit hors du temps, ne peut se comparer à aucune autre. Mais sur l'artiste rejaillit quelque chose de la dignité de l'Acte suprême ; d'où ce que l'on a pu appeler un optimisme esthétique, propre à tout le Moy […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esthetique-histoire/#i_11942

HABITAT - L'habitat gréco-romain

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 6 558 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Villes anciennes et villes nouvelles jusqu'au ive siècle avant J.-C. »  : […] En Grèce, l' urbanisation se développe au vii e  siècle sous deux formes : dans les agglomérations anciennes, par agglutination spontanée des maisons, désormais orthogonales ; dans les colonies nouvellement fondées, par une division systématique de l'espace en terrains égaux, qui préfigure l'urbanisme rationaliste du v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/habitat-l-habitat-greco-romain/#i_11942

HERRERA JUAN DE (1530-1597)

  • Écrit par 
  • Catherine WILKINSON-ZERNER
  •  • 4 877 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Un style nouveau »  : […] Il est difficile de se faire une idée précise du style de Juan Bautista de Toledo, car peu d'œuvres de lui ont subsisté. Assistant de Michel-Ange à Saint-Pierre, il s'inspirait du classicisme d'Antonio da Sangallo le Jeune, qui régnait alors à Rome ; ce style, il le simplifia, en accord avec le goût du roi pour la sobriété et la modération, tout en conservant les valeurs plastiques du décor classi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-de-herrera/#i_11942

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 132 mots
  •  • 62 médias

Dans le chapitre « La hiérarchie canonique ou iconométrie »  : […] Les mensurations des divinités sont rigoureusement codifiées. Lorsqu'on les représente en groupe, leurs tailles respectives suivent un ordre décroissant, proportionnel au degré d'importance qu'elles occupent dans le panthéon. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-l-art/#i_11942

MICHEL-ANGE (1475-1564)

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 12 223 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Le dessin et l'idée »  : […] « Le dessin, que d'un autre nom nous appelons trait, est ce en quoi consiste et ce qui constitue la source et le corps de la peinture, de l'architecture et de tous les autres genres d'art, et la racine de toutes les sciences », fait dire à l'artiste le miniaturiste portugais Francisco da Hollanda dans ses Dialogues avec Michel-Ange écrits à la suite de leurs conversations à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-ange/#i_11942

NU

  • Écrit par 
  • Mario PRAZ
  •  • 2 139 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'homme, mesure du monde »  : […] On peut se demander si l'importance que revêt pour l'homme la représentation du nu doit être acceptée comme une donnée aussi naturelle que le ciel étoilé. Le fameux aphorisme de Kant sur les deux choses qui remplissaient son âme de merveille, le ciel étoilé au-dessus de sa tête et la loi morale dans son cœur, pourrait être appliqué aussi au corps humain. Car autant le microcosme qu'est le corps qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nu/#i_11942

ORDRES, architecture

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN, 
  • Claude MIGNOT, 
  • Éliane VERGNOLLE
  •  • 13 398 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Le langage des ordres : rhétorique et symbolique »  : […] Outil plastique, à la fois structural et ornemental, l'ordre est redevenu l'un des fondements du langage architectural. Certaines ordonnances dérivent directement des ordonnances antiques : portiques à la manière des frontispices de temples comme le Panthéon (chapelle de la villa Maser, villas Rotonda et Malcontenta, façade sur cour de la chapelle de la Sorbonne), ou ordres adossés à des arcades […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordres-architecture/#i_11942

PALLADIO ANDREA (1508-1580)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 4 310 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le Vitruve des Temps modernes »  : […] Si l'homme Palladio demeure peu connu aujourd'hui, l'architecte, l'artiste s'est mis lui-même en scène dans son œuvre ; avec cette conviction, que partageaient d'ailleurs ses « patrons », ne déclarait-il pas dans l'avant-propos des Quattro Libri  : « Dès mon jeune âge, une inclination naturelle me porta à l'étude de l'architecture et, parce qu'à mon jugement les anciens Romai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrea-palladio/#i_11942

PERRAULT CLAUDE (1613-1688)

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 1 001 mots
  •  • 1 média

Médecin, savant et architecte, Claude Perrault fait partie de ces esprits universels dont le xvii e  siècle offre de nombreux exemples. On lui doit des contributions pleines d'intérêt, parfois même décisives, dans des domaines aussi différents que la philosophie naturelle, l'anatomie animale et humaine, la science des machines et l'architecture, c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-perrault/#i_11942

POLYCLÈTE (env. 480-apr. 420 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 495 mots

Sculpteur grec originaire d'Argos, l'un des centres traditionnels de travail du bronze dans le Péloponnèse, Polyclète fut presque exclusivement un bronzier, dont l'œuvre nous est connue grâce à de très nombreuses copies en marbre d'époque romaine. Il s'agit de figures masculines nues, thème majeur de l'art grec, qu'il a renouvelé en établissant un modèle athlétique qui fit époque : d'abord diffusé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polyclete/#i_11942

PYRAMIDE

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe LAUER
  •  • 8 778 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Construction, orientation et géométrie »  : […] En ce qui concerne la construction des pyramides, deux thèses s'affrontèrent dès l'Antiquité. Selon l'une, rapportée par Hérodote (II, cxxv ) , on se serait servi de « machines faites de morceaux de bois courts », par lesquelles les blocs auraient été élevés de gradin en gradin. D'après une autre hypothèse exprimée par Diodore de Sicile (I,  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pyramide/#i_11942

SANCTUAIRE, Grèce hellénistique et Rome antique

  • Écrit par 
  • Pierre GROS, 
  • John SCHEID
  •  • 8 290 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'évolution des formes »  : […] Sans introduire de rupture véritable avec la fin de la période classique, les principales tendances de l'époque hellénistique dans les domaines formel, fonctionnel et urbanistique peuvent se définir ainsi : du point de vue de la morphologie, d'abord, c'est, en premier lieu, une désaffection très nette à l'égard des grands temples périptères, qui constituaient depuis la période archaïque la créati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sanctuaire-grece-hellenistique-et-rome-antique/#i_11942

TRAITÉ DE LA PEINTURE, Léonard de Vinci - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 1 233 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « « Ne lise mes principes qui n'est pas mathématicien » »  : […] « Le jeune homme doit d'abord apprendre la perspective, ensuite les proportions de toutes les choses », car « la perspective est bride et gouvernail de la peinture ». Mais à la perspective linéaire héritée de la tradition toscane et dont il critique certaines apories, Léonard propose des alternatives (perspective curviligne, anamorphoses) et des compléments sur le plan chromatique (perspective atm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-de-la-peinture-leonard-de-vinci/#i_11942

TRAITÉ DES PROPORTIONS, Albrecht Dürer - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 1 045 mots

Dans le chapitre « Les prémices »  : […] Les proportions du corps humains étaient depuis longtemps l'objet de recherches en Italie. Dans un projet de dédicace du Traité à son ami l'humaniste Willibald Pirckheimer, Dürer rapporte que son attention fut attirée sur ce problème par le Vénitien Jacopo de' Barbari, qu'il avait peut-être rencontré à Venise en 1494 et qu'il fréquenta certainement lorsque celui-ci vint s'é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-des-proportions/#i_11942

Voir aussi

Pour citer l’article

Jacques GUILLERME, Philippe BOUDON, « PROPORTION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/proportion/