TEILHARD DE CHARDIN PIERRE (1881-1955)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'apport scientifique

Comme savant, Teilhard de Chardin a laissé une œuvre qui peut schématiquement s'ordonner autour de trois domaines : la géologie générale, la paléontologie des Mammifères, la paléontologie et la préhistoire humaines. Après avoir présenté une brillante explication de la tectonique de Jersey, il se fixa, une fois en Chine (1923), un vaste programme. Il entreprit une coupe géologique ouest-est, allant de l'extrémité du Shandong aux confins du Pamir, et une autre section nord-sud, presque aussi complète, descendant de la Mandchourie (Kharbin ou Ha'erbin) jusqu'à la bordure de l'Indochine. L'exploration du Kashmir et celle des plateaux Shan (Birmanie) visaient, entre autres objectifs, à trouver un pendant au Xinjiang ou un correspondant à la Chine du Sud. Les mémoires de Teilhard se classent donc approximativement en trois catégories : études du socle granitique et des phénomènes de granitisation ; étude des extrusions volcaniques ; études des dépôts sédimentaires, apportant un nombre notable de faits nouveaux à la connaissance des géologues (Oligocène d'Ordos, bassins éocènes effondrés de Qinlingshan, etc.).

La brillante thèse de Teilhard sur Les Mammifères de l'Éocène inférieur français et leurs gisements (1922) s'appuyait sur une analyse très poussée de la denture. Elle établissait, en outre, des affinités entre les faunes d'Amérique du Nord et celles d'Europe. Après l'arrivée du chercheur en Chine, presque tous ses travaux paléontologiques furent consacrés à reconstituer peu à peu l'histoire postpontienne des Mammifères en Chine du Nord : faune du Pliocène moyen (bassin de Yushe, au Shanxi), faune villafranchienne (couches de Nihewan, Hubei) ; faune du Pléistocène inférieur (fissure de Choukoutien ou Zhoukoudian) ; faune du Pléistocène supérieur (couches du Sjara-osso-gol, petit affluent du fleuve Jaune).

Quant à la préhistoire et à la paléontologie humaine, la première chance de Teilhard fut, en 1923, de pouvoir établir, avec le père Licent, l'existence d'un homme [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages



Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, agrégé de l'Université, docteur ès lettres, conseiller pédagogique à la Bibliothèque centrale de l'enseignement public

Classification


Autres références

«  TEILHARD DE CHARDIN PIERRE (1881-1955)  » est également traité dans :

CRESPY GEORGES (1920-1976)

  • Écrit par 
  • André DUMAS
  •  • 1 093 mots

Méridional, malin certes, mais avec cette réserve enjouée, souvent plus attentive que bavarde, qui fait du Languedocien un homme chaleureux et toutefois difficile à circonscrire, le pasteur Georges Crespy a vécu toute sa vie à Montpellier. Extrêmement doué pour la parole, il a consacré une portion considérable de sa trop brève existence à une double écoute, pastorale et psychologique, sans pourtan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-crespy/#i_30867

HOMME - L'hominisation

  • Écrit par 
  • Jean PIVETEAU
  •  • 1 666 mots

Le mot « hominisation » et la notion qu'il recouvre se trouvent, pour la première fois, dans l'ouvrage d' Édouard Le Roy, Les Origines humaines et l'évolution de l'intelligence , reproduction d'un cours professé au Collège de France en 1927 et 1928. Mais mot et notion étaient déjà définis dans un texte alors inédit de Pierre Teilhard de Chardin, rédigé aux environs de 1923, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/homme-l-hominisation/#i_30867

MORT - Les interrogations philosophiques

  • Écrit par 
  • René HABACHI
  •  • 7 525 mots

Dans le chapitre « Les doctrines de l'information »  : […] Aristote domine le courant des doctrines de l'information ou de l'« âme informante » : ce courant commence d'ailleurs avec lui pour être repris et christianisé par Thomas d'Aquin au Moyen Âge ; il est retrouvé au xix e  siècle, sur le mode expérimental, par Maine de Biran et Bergson, et se voit confirmé aujourd'hui par des représentants de la biol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mort-les-interrogations-philosophiques/#i_30867

PRÉDESTINATION

  • Écrit par 
  • André DUMAS
  •  • 2 867 mots

Dans le chapitre « La théologie contemporaine »  : […] En fait, la prédestination est redevenue un thème majeur sous trois influences : la redécouverte, de Kierkegaard à Nietzsche, du fait que la foi, si elle doit être foi, ne saurait se confondre avec la bonne volonté, ce nom moderne de la vertu ; la réflexion sur l'histoire du peuple de Dieu ; la compréhension de Dieu comme personne élective, libre et aimante. La Dogmatique de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/predestination/#i_30867

Voir aussi

Pour citer l’article

Claude CUÉNOT, « TEILHARD DE CHARDIN PIERRE - (1881-1955) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-teilhard-de-chardin/