LÉPINE PIERRE (1901-1989)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Lyon en 1901, Pierre Lépine s'engagea lui aussi dans la carrière médicale. Il fut externe, puis interne des hôpitaux de Lyon et, très tôt, s'intéressa au travail de laboratoire : au cours de ses études médicales, il fut moniteur de physiologie à la faculté des sciences, puis assistant de parasitologie dans le laboratoire de Guiart et fréquenta le laboratoire d'anatomie pathologique. Pendant cette période, il commence des recherches sur les cultures de trypanosomes et sur l'amibiase tout en rêvant de grands voyages. L'occasion se présenta alors qu'il avait vingt-trois ans : un soir, ses parents recevaient à la table familiale le professeur René Leriche. Il revenait de Paris où il avait appris qu'on recherchait un parasitologue français pour se rendre à la Jamaïque où devait se tenir un congrès de médecine tropicale. Il suggéra à Pierre Lépine d'aller à ce congrès, ce qu'il accepta avec enthousiasme. Il y rencontra, entre autres savants, Noguchi. Celui-ci vivait aux États-Unis. Il avait été remarqué par Flexner qui, chargé par John D. Rockefeller de créer un institut de recherches sur les maladies infectieuses, procédait au recrutement de chefs de file. C'est ainsi qu'avaient été retenus Carrel, Landsteiner et Noguchi, qui furent parmi les premiers chefs de laboratoire du célèbre institut. Quand Noguchi proposa à Pierre Lépine de l'accompagner en Amérique centrale, au Honduras, celui-ci accepta sans hésitation. Ils travaillèrent ensemble dans un laboratoire de fortune installé à l'hôpital de Kingston par la fondation Rockefeller. Pierre Lépine évoquait souvent le souvenir très affectueux qu'il avait gardé de Noguchi. C'est par lui qu'il connut les membres de la fondation Rockefeller qui après la soutenance de sa thèse en 1925 sur « Les Conditions sanitaires dans l'Amérique tropicale », lui proposèrent une place de professeur de pathologie à la faculté de médecine de l'université américaine de Beyrouth.

À son retour en France, Pierre Lépine fit la connaissance de <r [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : docteur en médecine, docteur ès sciences, membre de l'Académie de médecine, chef du service des entérobactéries à l'Institut Pasteur

Classification

Pour citer l’article

Léon LE MINOR, « LÉPINE PIERRE - (1901-1989) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-lepine/