Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PHOTOGRAPHIE Appareils photographiques numériques

Apparus massivement au début des années 1990, les appareils photographiques numériques ne sont pas de prime abord très différents de leurs homologues qui utilisent du film (cf. Appareils photographiques argentiques 1. Principe). Ce qui change est le support de récupération de l'information, et avec lui tout ce qui concerne le traitement du signal et le stockage de l'information sous forme de fichiers informatiques.

Au départ, les fabricants se sont livrés à une véritable course aux pixels pour obtenir la définition des appareils argentiques. Ensuite, ils ont amélioré l'ergonomie et la vitesse de traitement de ces appareils numériques puis les ont miniaturisés pour qu'ils puissent se loger dans toutes sortes de périphériques. En 2006, il s'est d'ailleurs vendu plus de téléphones et autres PDA (Personal Digital Assistant) équipés d'une fonction photographique que d'appareils numériques autonomes. Le but ultime de cette technologie n'est pas d'imprimer sur papier mais de pouvoir faire voyager les fichiers numériques compressés sur les ondes et les réseaux pour les voir apparaître, en temps réel, sur nos terminaux qui sont de plus en plus universels.

Photographie numérique : un laboratoire à la maison - crédits : Encyclopædia Universalis France

Photographie numérique : un laboratoire à la maison

Le numérique impose une autre manière de photographier, plus naturelle, plus intuitive, du fait qu'il est possible d'éditer immédiatement ses images. Ces dernières peuvent, en outre, être traitées facilement par un particulier équipé d'un ordinateur et d'une imprimante (fig. 1).

Principe de l'appareil photographique numérique

Appareil photographique numérique : schéma de principe - crédits : Encyclopædia Universalis France

Appareil photographique numérique : schéma de principe

En supprimant le film, on supprime l'essentiel de la mécanique mise en œuvre dans un appareil « traditionnel ». Pignons et autres engrenages cèdent la place à tout un système de traitement du signal puissant et performant (fig. 2). L'appareil numérique embarque un véritable ordinateur dont la puissance de calcul ne cesse de croître au fil des générations. Cette puissance est indispensable pour aller vite et traiter des fichiers de plus en plus lourds.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Photographie numérique : un laboratoire à la maison - crédits : Encyclopædia Universalis France

Photographie numérique : un laboratoire à la maison

Appareil photographique numérique : schéma de principe - crédits : Encyclopædia Universalis France

Appareil photographique numérique : schéma de principe

Photographie numérique : interpolation - crédits : Encyclopædia Universalis France

Photographie numérique : interpolation

Autres références

  • DÉTECTEURS DE PARTICULES

    • Écrit par Pierre BAREYRE, Jean-Pierre BATON, Georges CHARPAK, Monique NEVEU, Bernard PIRE
    • 10 978 mots
    • 12 médias
    Les détecteurs à visualisation permettent de matérialiser les trajectoires de particules ionisantes et de les photographier ; on peut ensuite procéder à un examen visuel du résultat. Seules les particules chargées sont ionisantes et leur trajectoire peut donc être directement observée. Les particules...
  • ALINARI LES

    • Écrit par Elvire PEREGO
    • 1 435 mots
    • 2 médias

    La révolution du regard et de l'imaginaire engendrée au xixe siècle par l'invention de la photographie, trouve une illustration éclatante dans l'aventure de la dynastie Alinari.

    Fondé entre 1852 et 1954, à Florence, l'atelier Alinari constitue un trésor que les historiens de l'art...

  • ARCHÉOLOGIE (Méthodes et techniques) - L'archéologie aérienne

    • Écrit par Roger AGACHE
    • 6 014 mots
    • 1 média

    Longtemps, archéologues et historiens se sont contentés de demander à la photographie aérienne une image globale, plus complète, plus précise, des monuments ou des sites archéologiques, qui les replace dans leur environnement naturel et humain. Depuis quelques années, le recours à la photo aérienne...

  • ARCHÉOLOGIE SOUS-MARINE

    • Écrit par Patrice POMEY, André TCHERNIA
    • 8 399 mots
    • 5 médias
    ...techniques classiques – triangulation ou visées et mesures de détail –, un temps presque toujours incompatible avec les conditions de la plongée sous-marine. C'est pourquoi la photographie – qui utilise le seul avantage que possède le fouilleur sous-marin par rapport au fouilleur terrestre : la possibilité...
  • Afficher les 65 références

Voir aussi