LANGRIDGE PHILIP (1939-2010)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Considéré comme l'un des meilleurs chanteurs-acteurs de son époque, le ténor anglais Philip Langridge fut l'un des représentants marquants d'une génération qui a fait tomber les frontières entre les différents répertoires : aussi à l'aise dans le répertoire traditionnel que dans la musique baroque, il a aussi été le champion de la musique britannique de son temps.

Philip Gordon Langridge voit le jour à Hawkhurst, dans le Kent, le 16 décembre 1939, et accomplit ses études musicales à Londres, à la prestigieuse Royal Academy of Music, où il travaille le violon jusqu'en 1958. Puis il se tourne vers le chant, qu'il étudie avec Bruce Boyce et Celia Bizoni. Sa carrière commence en 1962. Il fait ses débuts au festival de Glyndebourne deux ans plus tard, dans le petit rôle d'un valet de Capriccio de Richard Strauss. Sur cette même scène, il incarne ensuite Don Ottavio (Don Giovanni de Mozart), Florestan (Fidelio de Beethoven) et Laca (Jenůfa de Janáček). En 1970, il chante au festival d'Édimbourg puis fait en 1973 des débuts remarqués au festival de Hollande, dans Il Borgomastro di Saardam de Donizetti. En 1976, il chante Don Ottavio au festival d'Aix-en-Provence.

Sa carrière prend une autre dimension dans les années 1980, lorsqu'il devient un habitué de Covent Garden avec des débuts, en 1983, dans Le Rossignol (rôle du Pêcheur) de Stravinski et L'Enfant et les sortilèges (la Théière) de Ravel. Il y revient pour incarner Chouïski (Boris Godounov de Moussorgski) la même année, puis Laca, les rôles-titres d'Idomeneo de Mozart et de Peter Grimes de Britten en 1989, Aschenbach (Death in Venice de Britten) en 1992, Loge (L'Or du Rhin de Wagner) et Jupiter (Semele de Haendel) en 1996, le rôle-titre de Palestrina de Pfitzner en 2001. L'année 1985 est celle de ses débuts à la Scala de Milan, dans Endimione (Orfeo de Luigi Rossi), [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : chef d'orchestre, musicologue, producteur à Radio-France

Classification

Pour citer l’article

Alain PÂRIS, « LANGRIDGE PHILIP - (1939-2010) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/philip-langridge/