PEARS PETER (1910-1986)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Peter Pears et Benjamin Britten

Peter Pears et Benjamin Britten
Crédits : Hulton Getty

photographie

Benjamin Britten et Peter Pears

Benjamin Britten et Peter Pears
Crédits : Hulton Getty

photographie


Le nom de Peter Pears reste indissociable de celui de Benjamin Britten, dont il fut le compagnon et l'interprète favori, créant la plupart de ses opéras ou de ses œuvres vocales, qui avaient généralement été composés pour sa propre voix.

Peter Pears et Benjamin Britten

Peter Pears et Benjamin Britten

Photographie

Benjamin Britten, au piano, accompagne le ténor Peter Pears en 1949. À droite, le compositeur et chef de chœur britannique Arthur Oldham. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

De son vrai nom Neville Luard, Peter Pears voit le jour à Farnham (Surrey) le 22 juin 1910. Il étudie le piano et l'orgue et devient organiste intérimaire au Hertford College d'Oxford (1928-1929). Pendant quatre ans, il enseigne la musique à Grange School (Crowborough) avant d'obtenir une bourse qui lui permet d'étudier au Royal College of Music de Londres (1933-1934). Il fait partie du B.B.C. Chorus puis des B.B.C. Singers (1934-1938), tout en travaillant avec Elena Gerhardt et Dawson Freer. Il chante également dans le groupe des New English Singers (1936-1938) et rencontre à cette époque Benjamin Britten, avec lequel il donne en 1936 son premier récital de lieder au profit des républicains, pendant la guerre civile d'Espagne. En 1938, il chante dans le chœur du festival de Glyndebourne sous la direction de Fritz Busch. Entre 1939 et 1942, il se fixe aux États-Unis en compagnie de Britten, où il travaille avec Thérèse Behr, la femme d'Artur Schnabel, et Clytie Hine Mundy. De retour en Angleterre en 1942, il fait ses débuts scéniques dans Les Contes d'Hoffmann de Jacques Offenbach au Strand Theatre. Un an plus tard, il entre dans la troupe de Sadler's Wells où il chante Almaviva, le duc de Mantoue, Rodolfo, Ferrando ou Tamino. En 1946, il participe à la fondation de l'English Opera Group, la seconde compagnie lyrique britannique, avant d'entrer dans la troupe de Covent Garden en 1948. La même année, il fonde avec Britten le festival d'Aldeburgh, dans le Suffolk, sur la côte est de l'Angleterre, qui deviendra l'un des centres artistiques les plus vivants de ce pays.

Benjamin Britten et Peter Pears

Benjamin Britten et Peter Pears

Photographie

Le compositeur britannique Benjamin Britten (à gauche, 1913-1976) en compagnie du ténor Peter Pears (1910-1986) au festival de Glyndebourne, le 13 juillet 1946. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Dè [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : chef d'orchestre, musicologue, producteur à Radio-France

Classification


Autres références

«  PEARS PETER (1910-1986)  » est également traité dans :

BRITTEN BENJAMIN - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Timothée PICARD
  •  • 1 842 mots

22 novembre 1913 Edward Benjamin Britten naît à Lowestoft, sur la côte du Suffolk, dans l'est de l'Angleterre. 6 mars 1934 La Simple Symphony , pour orchestre à cordes, opus 4, est créée à Norwich, sous la direction du compositeur. Mars 1937 Britten fait la connaissance du ténor Peter Pears, qui jouera un rôle décisif dans sa vie artistique et a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/britten-reperes-chronologiques/#i_89818

FERRIER KATHLEEN (1912-1953)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 784 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « « Have mercy, lord, on me » »  : […] Kathleen Mary Ferrier naît le 22 avril 1912 à Higher Walton, un village situé près de Preston (Lancashire, Angleterre), dans une famille modeste – son père est maître d'école – mais férue de musique (sa sœur aînée, Winifred, écrira la première biographie d'importance de la grande chanteuse). À l'âge de quatorze ans, Kathleen doit quitter l'école et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kathleen-ferrier/#i_89818

Pour citer l’article

Alain PÂRIS, « PEARS PETER - (1910-1986) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-pears/