PETERHOF, Russie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'ensemble des palais et des jardins de Peterhof se trouve sur la côte sud du golfe de Finlande, à mi-chemin entre Saint-Pétersbourg et Cronstadt. La première mention de Peterhof date de 1705. En 1710, Pierre Ier y fit construire un petit palais de bois ; pour entreprendre ensuite, quatre ans plus tard, la création d'une grande résidence impériale. Lors de son voyage en France, en 1716, Pierre Ier fut séduit par Versailles, surtout par son parc et ses fontaines. Il rapporta à Pétersbourg des recueils de dessins et des gravures qui lui servirent ensuite pour concevoir sa propre résidence. Il rencontra également l'architecte français Jean-Baptiste Alexandre Le Blond (1679-1719) qu'il prit à son service. Dès son arrivée en Russie en 1717, Le Blond participa activement à la transformation de Peterhof en construisant un ensemble à la française. Après sa mort, la direction des travaux passa aux mains de l'Italien Niccola Michetti secondé par l'Allemand Johann Friedrich Braunstein, qui continuèrent à utiliser les dessins de Le Blond ainsi que les livres rapportés de France par le tsar.

En 1720, on découvrit d'abondantes sources sur la colline de Ropcha, non loin de Peterhof ; selon l'ordre de Pierre Ier, un canal d'écoulement naturel fut creusé par Vassili Touvolkov, ancien pensionnaire russe en France. Ce canal permis de réaliser le rêve du tsar et d'aménager de nombreux fontaines, essentiellement dans le Jardin inférieur, dont le plan fut formé par deux tridents perpendiculaires. La Grande Cascade avec ses deux grottes et des dizaines de jets d'eau au pied du palais fut ornée par un ensemble de sculptures dont la pièce centrale, une statue de Samson terrassant le lion, devait symboliser la victoire russe dans la guerre du Nord contre la Suède (œuvre de Carlo Rastrelli de 1735, elle fut remplacée en 1802 [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : chargée de recherche au centre André-Chastel, université de Paris-IV-Sorbonne, docteur en histoire et civilisation de l'École des hautes études en sciences sociales, habilitée à diriger les recherches

Classification


Autres références

«  PETERHOF, Russie  » est également traité dans :

SAINT-PÉTERSBOURG, anc. LENINGRAD

  • Écrit par 
  • Elena Matveïevna DOROCHINSKAÏA, 
  • Richard Antony FRENCH, 
  • Grigory IOFFE, 
  • Mary McAULEY
  • , Universalis
  •  • 5 486 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Petrodvorets  »  : […] Le complexe de parcs et de jardins de Petrodvorets (Peterhof avant 1944), s'élevant en terrasses au-dessus du golfe de Finlande, recèle des œuvres représentatives de deux siècles d'architecture et d'art des jardins russes. Le Grand Palais, l'ancienne résidence de Pierre le Grand, se dresse en bordure de la seconde terrasse ; ses murs jaune éclatant contrastent avec les décorations en stuc blanc e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-petersbourg-leningrad/#i_70366

Pour citer l’article

Olga MEDVEDKOVA, « PETERHOF, Russie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/peterhof-russie/