CRONSTADT MARINS DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Palais d’Hiver, Petrograd, 1917

Palais d’Hiver, Petrograd, 1917
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Prise du palais d'Hiver

Prise du palais d'Hiver
Crédits : Hulton Getty

photographie


Au cours de la révolution de 1905-1907, les marins de la flotte de la mer Noire et de la Baltique jouent un rôle considérable. Ceux de Cronstadt se soulèvent à deux reprises. Le premier soulèvement est consécutif au manifeste du tsar (17 oct. 1905) qui déclenche toute une série de meetings de protestation, notamment le 23. Les équipages revendiquent l'amélioration du service et, sous forme d'ultimatum, un régime démocratique. Le signal du soulèvement est donné le 26 octobre lorsque l'escorte tire sur les manifestants venus libérer les marins arrêtés. Il se poursuit jusqu'au 28 au matin où les troupes, venues d'Oranienbaum et de Peterhof, se rendent maîtresses de la situation. La répression fait rage jusqu'au 1er novembre. De nombreux marins et soldats passent en jugement et la plupart d'entre eux doivent de n'être pas fusillés au mouvement de solidarité qui se propage à Saint-Pétersbourg. Le 18 juillet 1906, c'est la nouvelle du soulèvement de Sveaborg qui accélère la décision d'un soulèvement à Cronstadt. Une réunion pluripartite au matin du 19 en fixe le début à 23 heures. Elle prévoit la prise d'objectifs civils et militaires, notamment les forts. Les officiers de la première et de la deuxième division de marine sont arrêtés. Le fort Constantin est pris. Mais dans la précipitation, l'information circule mal, les insurgés se heurtent au régiment Ienisseï qui ne sait même pas qui sont ses adversaires. Le soulèvement est stoppé dans la nuit avec l'arrivée de troupes de renfort. L'état de siège est décrété, la répression se fait plus farouche encore qu'en octobre 1905.

Pendant toute l'année 1917, Cronstadt joue un rôle de premier plan dans la révolution. En avril-mai se produit l'« incident de Cronstadt », le soviet ayant récusé l'autorité du gouvernement provisoire. Il s'achève sur une négociation donnant au soviet le droit de désigner, en son sein, le commissaire du gouvernement. L'agitation reprend à la fin du mois de juin, avec l'arrestation à Petrograd de soixante anarchist [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : sous-directeur d'études à l'École pratique des hautes études

Classification

Pour citer l’article

Georges HAUPT, « CRONSTADT MARINS DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/marins-de-cronstadt/