O'TOOLE PETER (1932-2013)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Acteur de théâtre et de cinéma, Peter Seamus O’Toole est né le 2 août 1932 à Connemara (Comté de Galway, Irlande).

Il grandit à Leeds en Angleterre et suit les cours de la Royal Academy of Dramatic Arts à Londres. Adolescent, il est journaliste au quotidien Evening Post de Yorkshire et débute dans le théâtre amateur au Civic Theatre de Leeds. Après deux années de service militaire dans la Royal Navy, il se produit avec la compagnie Old Vic de Bristol de 1955 à 1958, et fait ses débuts à Londres en interprétant Peter Shirley dans la pièce Major Barbara (1956) de George Bernard Shaw. En 1960, il est encensé par la critique pour son rôle de Shylock dans Le Marchand de Venise et pour celui de Petruchio dans La Mégère apprivoisée, deux pièces montées par la compagnie du Shakespeare Memorial Theatre à Stratford-upon-Avon en Angleterre. En 1963, il est Hamlet dans la toute première mise en scène de la troupe du National Theatre à Londres. À cette époque, il est déjà une star de cinéma de premier plan, mais il n’en continue pas moins à se produire sur les planches dans le monde entier, où il est salué tant par la critique que par le public. Il est nommé directeur adjoint du Old Vic en 1980. La même année, il y interprète le rôle titre de Macbeth.

Peter O’Toole débute à l’écran en 1960 dans Kidnapped. Deux ans plus tard, il accède au rang de star internationale en interprétant le rôle de T. E. Lawrence dans le film à grand spectacle Lawrence of Arabia (Lawrence dArabie, 1962) de David Lean. En 1964, au côté de John Gielgud et Richard Burton, il joue Henry II dans Becket de Peter Glenville, d’après Jean Anouilh, et, l’année suivante, interprète le rôle principal de Lord Jim, de Richard Brooks, d’après Joseph Conrad. Il reprend le rôle d’Henry II pour The Lion in Winter (Le Lion en hiver, 1968), œuvre remarquable pour ses joutes verbales pleines d’esp [...]

Peter O'Toole

Peter O'Toole

Photographie

Grand roman de l'échec, le Lord Jim de Joseph Conrad a trouvé un interprète à sa mesure avec Peter O'Toole, dans l'adaptation qu'en donna Richard Brooks en 1965. 

Crédits : Sunset Boulevard/ Corbis

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification


Autres références

«  O'TOOLE PETER (1932-2013)  » est également traité dans :

LAWRENCE D'ARABIE, film de David Lean

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 1 119 mots

Dans le chapitre « Une œuvre sévère aux proportions gigantesques »  : […] Lawrence d'Arabie ( Lawrence of Arabia ) est avec Le Docteur Jivago ( Doctor Zhivago , 1965), la plus grande réussite visuelle de David Lean. Il faut bien sûr accepter la convention d'un Anthony Quinn en chef arabe et d'un Alec Guinness en roi Faysal I er . Le film adopte aussi le classique et agaçant schéma du film colonialiste, où un Européen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lawrence-d-arabie/#i_37975

Pour citer l’article

« O'TOOLE PETER - (1932-2013) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-o-toole/