DEBYE PETER JOSEPH WILLEM (1884-1966)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Moments dipolaires et structure moléculaire

En 1912, Debye soutint que les électrons négatifs sont inégalement distribués parmi les atomes dans les molécules, de sorte que celles-ci peuvent être considérées comme des dipôles électriques permanents. Debye put expliciter la liaison entre structure moléculaire et moment dipolaire (produit de la charge par la distance constante entre les pôles).

La détermination des moments dipolaires a été d'une importance considérable dans la recherche des structures moléculaires, notamment en vue de préciser les angles entre liaisons chimiques ; elle a également contribué à éclairer la nature des liaisons.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'université de Leeds (Grande Bretagne)

Classification


Autres références

«  DEBYE PETER JOSEPH WILLEM (1884-1966)  » est également traité dans :

COMPTON EFFET

  • Écrit par 
  • Michel BAUBILLIER, 
  • Bernard PIRE
  •  • 2 554 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Aspect corpusculaire de la lumière »  : […] Les premières mesures précises concernant la diffusion des rayonnements électromagnétiques par la matière furent effectuées par Hewlett à l'aide d'un faisceau de rayons X mous (peu énergiques). Il existait déjà une théorie de la diffusion, inventée par J. J.  Thomson. Elle était fondée sur des mouvements oscillatoires des électrons atomiques induits par le rayonnement primaire, entraînant l'émissi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/effet-compton/#i_24211

Pour citer l’article

P. M. HEIMANN, « DEBYE PETER JOSEPH WILLEM - (1884-1966) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-joseph-willem-debye/