PÈLERINAGES & LIEUX SACRÉS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Fatima

Fatima
Crédits : Hulton Getty

photographie

Abbaye d'Echternach

Abbaye d'Echternach
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Temple d'or d'Amritsar, Inde

Temple d'or d'Amritsar, Inde
Crédits : M. Gray/ National Geographic/ Getty

photographie

Montserrat

Montserrat
Crédits : Linny Cunningham/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Tous les médias


La société pèlerine

Une société de masse et de consécration

Dans l'analyse de la geste pèlerine, l'individuel et le collectif ont été jusqu'ici sinon confondus, du moins non différenciés. La réalité, d'ailleurs, est telle que, dans la société pèlerine, il n'y a pas de problème de distinction entre l'un et l'autre, car l'acte pèlerin est essentiellement un fait collectif. La société créatrice du pèlerinage est, en effet, la masse, celle-ci étant entendue d'un point de vue organique, beaucoup plus que quantitatif. Tout pèlerin qui se veut solitaire n'en participe pas moins d'un flux collectif puissant qui a élu le lieu sacré et qui est, dans le brut du vital, une force irrationnelle panique ; c'est-à-dire un groupe humain porté par une irrésistible pulsion commune – d'autant plus intensément qu'il est ou devient massivement plus nombreux –, entraîné, par une force qui le dépasse, à la recherche de sa propre sacralisation. Ce groupe, multiplié dans l'espace et dans le temps, constitue une société extraordinaire autant qu'éphémère. Extraordinaire à différents niveaux : en ce sens, tout d'abord, que cette société est, dans sa démarche à travers l'espace, beaucoup plus que nostalgique d'un « ailleurs » physique, une société itinérante en marche vers une terre de transfiguration ; en ce sens, encore, qu'à l'encontre de la société d'où part le pèlerin, et qui est cloisonnée et hiérarchisée, la société du pèlerinage est une société confondue, donc sans catégories ni différences, où les âges, les sexes, les hiérarchies, et même clercs et laïcs, se retrouvent dans une communion panique de ferveur, d'espérance, de lumière et de joie. Yahvé l'a dit à son peuple : « En présence de Yahvé ton Dieu tu te réjouiras, au lieu choisi par Yahvé ton Dieu pour y faire habiter son nom : toi, ton fils et ta fille, ton serviteur et ta servante, le lévite établi en ta ville, l'étranger, l'orphelin et la veuve qui vivent au milieu de toi » (Deut., xvi, 11). La société de pèlerinage est extraordinaire en ce sens enfin, que la démarche pèlerine se vit comme une quête – marquée d'angoisse, d'exige [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 34 pages


Écrit par :

  • : président d'honneur de l'université de Paris-Sorbonne, professeur émérite à la Sorbonne, directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales

Classification


Autres références

«  PÈLERINAGES & LIEUX SACRÉS  » est également traité dans :

ABYDOS

  • Écrit par 
  • Christiane M. ZIVIE-COCHE
  •  • 2 684 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Histoire et mythe »  : […] Les origines d'Abydos remontent aux époques les plus anciennes de l'histoire égyptienne puisqu'on y a trouvé des tombes ou cénotaphes des rois des deux premières dynasties, qualifiées de « thinites » par Manéthon. En fait, des traces de la période prédynastique, dite de Nagada, y ont également été mises en évidence. Le rôle dévolu, durant les deux premières dynasties, à chacune des deux cités, Aby […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abydos/#i_9169

AMÉRINDIENS - Hauts plateaux andins

  • Écrit par 
  • Carmen BERNAND
  •  • 4 680 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Culte des montagnes et des sommets »  : […] Le culte rendu aux montagnes est omniprésent chez tous les peuples andins. À l'origine chaque groupe ethnique et chaque lignage se considéraient comme autochtones, ayant émergé des profondeurs de la terre par des cavités, des lacs d'altitude ou des rochers. L'ancêtre était également représenté par une pierre et d'autres objets qui contenaient une parcelle de sa force. Toutes les montagnes n'avaie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerindiens-hauts-plateaux-andins/#i_9169

BÉNARÈS

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS
  •  • 287 mots
  •  • 1 média

L'une des grandes villes de l'Inde, Bénarès (ou Bānaras ou Vārānasi) est située dans la plaine du Gange. Son rôle de capitale religieuse de l'hindouisme, du bouddhisme et du judaïsme en a fait un grand centre de pèlerinage depuis plusieurs millénaires. Il est bénéfique de mourir et d'être incinéré à Bénarès. Le spectacle des ghâtes — immenses escaliers que l'on descend pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benares/#i_9169

BERSABÉE ou BEERSHEBA

  • Écrit par 
  • André LEMAIRE
  •  • 409 mots
  •  • 1 média

Ville de la tribu de Siméon située dans le sud de la Palestine (Néguev), à la limite du territoire israélite qui, à l'époque de David et de Salomon, s'étendait « de Dan à Bersabée » (Jug., xx , 1). La ville de Bersabée (Beersheba), dont le nom signifie probablement « puits du serment », était célèbre à cause de son sanctuaire rattaché par les traditions bibliques aux patr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bersabee-beersheba/#i_9169

BÉTHEL

  • Écrit par 
  • André LEMAIRE
  •  • 349 mots

Ancien sanctuaire du dieu El ( beth-el signifie temple de El), situé à 19 kilomètres environ au nord de Jérusalem. Les traditions bibliques l'ont rattaché aux patriarches Abraham (Gen., xii , 8 ; xiii , 3-4) et Jacob (Gen., xxviii , 10-22 ; xxxv , 1-16). C'est en effet en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bethel/#i_9169

DAN

  • Écrit par 
  • André LEMAIRE
  •  • 397 mots

Nom d'une des douze tribus d'Israël, qui occupa d'abord la région située à l'ouest de Jérusalem, autour de Beth-Shemesh (Jug., xiii à xvi ), puis s'installa au nord de la Palestine, près des sources du Jourdain, autour de l'ancienne ville cananéenne de Laïsh (Jug., xviii ), qui s'appela dès lors Dan. Les traditions bibl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dan/#i_9169

ÉGYPTE ANTIQUE (Civilisation) - La religion

  • Écrit par 
  • Jean VERCOUTTER
  •  • 11 361 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Les manifestations religieuses et la religion populaire »  : […] L'intensité du sentiment religieux d'un peuple se marque dans la vie quotidienne par des manifestations extérieures qui, dans le cas de l'Égypte, n'ont malheureusement guère laissé de traces dans les monuments ou la littérature. Il est certain que les Égyptiens pratiquaient les pèlerinages. Le pèlerinage à Abydos, où repose la tête d'Osiris, et celui à Bubastis sont parmi les plus populaires ; le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-antique-civilisation-la-religion/#i_9169

FÁTIMA

  • Écrit par 
  • Charles BALADIER
  •  • 694 mots
  •  • 1 média

Petite ville portugaise, située sur les plateaux d'Estrémadure (district de Santarém), Fátima est devenue un lieu de pèlerinage qui est (comme le site de Lourdes, avec lequel il rivalise en célébrité) une des expressions les plus massives et les plus populaires du développement (contesté jusqu'au sein du catholicisme lui-même) de la dévotion à la Vierge Marie . Ce pèlerinage a pour origine les app […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fatima/#i_9169

HUICHOL ou WIXÁRITARI

  • Écrit par 
  • Anne FARDOULIS
  •  • 467 mots

Peuple habitant dans la sierra de Nayarit, au nord de l'État de Jalisco (Mexique). Linguistiquement, les Huichol, qui se nomment eux-mêmes Wixáritari (« le Peuple ») se rattachent au groupe uto-aztèque , mais leur origine reste incertaine : peut-être sont-ils venus du nord à une époque qui remonterait bien avant la conquête. Représentante actuellede la culture des Aztèques avant la fondation de Me […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/huichol-wixaritari/#i_9169

ISE, sanctuaire

  • Écrit par 
  • René SIEFFERT
  •  • 475 mots

Le grand sanctuaire d'Ise (Ise daijingū), dédié à la divinité solaire Amaterasu ō-mikami en sa qualité d'ancêtre de la dynastie impériale japonaise, se trouve près de l'actuelle ville d'Uji-Yamada, sur le cours supérieur de la rivière Isuzu, dans la province d'Ise (aujourd'hui département de Mie). Le culte de la déesse souveraine, d'abord célébré dans le palais même, s'il faut en croire le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ise-sanctuaire/#i_9169

ISLAM (La religion musulmane) - Pratiques et rituels

  • Écrit par 
  • Toufic FAHD
  •  • 8 534 mots
  •  • 1 média

Religion dépouillée, l'islam n'a pas de culte à proprement parler, mais des pratiques codifiées dans des recueils de traditions et d'usages venant du Prophète en personne, Mahomet (Mụhammad), dont l'imitation constitue, en effet, la règle à suivre. Les ouvrages de fiqh , fondés sur les corpus du ̣hadīth et de la sunna, énoncent le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-religion-musulmane-pratiques-et-rituels/#i_9169

JÉRUSALEM

  • Écrit par 
  • Alain DIECKHOFF, 
  • Gérard NAHON
  •  • 6 847 mots
  •  • 11 médias

Jérusalem, dont l'État d' Israël a fait sa capitale, constitue autant un carrefour des religions qu'un terrain d'affrontement. Parmi ses visages multiples, il en est plusieurs qui peuvent éclipser le rôle spirituel que la ville a tenu et tient dans l'histoire : elle apparaît, d'abord, comme un des lieux majeurs de la tension politique qui secoue le Proche-Orient ; par ailleurs, pour d'innombrables […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jerusalem/#i_9169

JUDAÏSME - Les pratiques

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON, 
  • Charles TOUATI
  •  • 4 474 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Lieux de pèlerinages »  : […] Lieu privilégié de la prière et du recueillement, le Mur occidental , vestige du Temple de Jérusalem, a bénéficié d'un prestige considérable à travers toute l'histoire juive : les pèlerins s'y rendent en foule . Ailleurs, il n'existe de « lieux saints » que pour la religion populaire : le tombeau de David, le mausolée de Rachel aux abords de Bethléem, le monument funéraire des Patriarches de Ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-les-pratiques/#i_9169

MUR OCCIDENTAL dit DES LAMENTATIONS

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 840 mots
  •  • 2 médias

Section de la muraille supportant le Temple de Jérusalem dans sa partie ouest et demeurée intacte lors de la destruction de l'édifice en 70. C'est le lieu saint par excellence du judaïsme : selon la tradition juive, il se trouve dans la proximité immédiate du site du Saint des saints, où la Présence divine serait demeurée. Devant le Mur occidental (traduction de l'hébreu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mur-occidental/#i_9169

OLYMPIE

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 1 544 mots
  •  • 5 médias

De nos jours célèbre avant tout pour les compétitions sportives qui s'y déroulaient, Olympie était d'abord, pour les Anciens, un sanctuaire : les Jeux n'étaient qu'un des aspects du culte de Zeus « père et maître des dieux », mais celui, il est vrai, qui lui valut sa réputation universelle, attirant une foule considérable. Des offrandes innombrables et diverses étaient dues à la piété des fidèle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/olympie/#i_9169

PHILAE

  • Écrit par 
  • Jean LECLANT
  •  • 1 023 mots
  •  • 1 média

Petite île de 460 mètres de longueur sur 150 mètres de largeur, Philae est surnommée la perle de l'Égypte. C'est une des bosses de l'énorme barre de roches granitiques qui, sur plusieurs kilomètres, constitue la première cataracte du Nil, au sud immédiat d'Assouan. En ce lieu consacré à la déesse Isis, Nectanébo I er fit construire un élégant pavillon vers ~ 370, à la poi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philae/#i_9169

SHAVUOTH ou FÊTE DES SEMAINES ou FÊTE DES PRÉMICES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 265 mots

Fête religieuse juive d'origine païenne célébrant le début des moissons, Shavuot (ou Chavouot) – ou plus exactement Hag Shavuot , qui signifie en hébreu « fête des semaines » –, est la deuxième, avec Pessah et Sukkot, des trois fêtes qui imposaient un pèlerinage au temple de Jérusalem. Prescrite dans le Lévitique, xxiii, 15-20, la fête de Shavuot est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shavuoth-fete-des-semaines-fete-des-premices/#i_9169

SHINTŌ

  • Écrit par 
  • René SIEFFERT
  •  • 6 597 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le shintō politique »  : […] Ce mépris du bouddhisme, on le retrouvera chez les théoriciens officiels de l'État shōgunal des Tokugawa, et notamment chez Hayashi Razan (1583-1657), qui prône le retour au confucianisme : « Le confucianisme est vérité, le bouddhisme est mensonge ; entre mensonge et vérité, qui donc choisirait le mensonge et rejetterait la vérité ? » Quant au shintō , ils le présentent comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shinto/#i_9169

Voir aussi

Pour citer l’article

Alphonse DUPRONT, « PÈLERINAGES & LIEUX SACRÉS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pelerinages-et-lieux-sacres/