PÊCHE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Effets de la pêche sur les ressources halieutiques et les écosystèmes

Effets directs sur les stocks

Lorsque la pêche d'un stock s'intensifie, son abondance et le rendement de chaque bateau déclinent (fig. 1). Pour un taux d'exploitation donné, la baisse est plus prononcée pour les individus âgés. En même temps, la production totale augmente – d'abord rapidement, puis de plus en plus lentement – jusqu'à un certain plafond, le maximum de production soutenue. Au-delà de ce maximum, elle baisse de façon plus ou moins marquée selon les espèces. L'exploitation prématurée des jeunes individus réduit la productivité du stock. Cette surexploitation des jeunes classes d'âge est appelée surpêche de croissance.

Marché au poissons, Tōkyō

Photographie : Marché au poissons, Tōkyō

Le marché aux poissons de Tsukiji à Tōkyō (Japon), où passent chaque jour quelque 2 000 tonnes de produits de la mer. Dans les océans, les stocks de thons et autres grandes espèces s'effondrent, et c'est tout l'écosystème marin qui est ébranlé. 

Crédits : Glowimages/ Getty Images

Afficher

Pêche : effets sur les captures et les rendements

Dessin : Pêche : effets sur les captures et les rendements

Représentation schématique des effets de la pêche sur les captures et les rendements d'un stock halieutique. En a, capture totale avec une faible mortalité par pêche des juvéniles. En b, capture totale avec une forte mortalité par pêche des juvéniles. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

L'effectif des classes d'âge qui entrent chaque année dans la phase exploitée fluctue en fonction des conditions environnementales qui ont régné pendant la maturation sexuelle des reproducteurs et, surtout, pendant les phases précoces (œufs, larves et alevins). Or ces conditions changent d'une année sur l'autre en fonction des variations du climat, et, plus durablement, sous l'effet des modifications anthropiques de l'environnement (pollution et réchauffement global).

La majorité des espèces aquatiques ont une forte fécondité. Celle-ci leur permet de compenser les énormes pertes subies par les œufs et les larves soumis aux aléas de la dispersion dans les structures hydrodynamiques de l'océan. Les stocks conservent ainsi un potentiel de reproduction élevé, même lorsque la biomasse des reproducteurs est significativement réduite par la pêche. Cette capacité a toutefois des limites. Lorsque le stock parental est trop fortement amputé, le recrutement moyen – c'est-à-dire le nombre de juvéniles qui entrent chaque année dans la phase exploitée – peut baisser durablement. La baisse de productivité consécutive au déclin du recrutement moyen par surpêche du stock parental est appelée surpêche de recrutement.

Ainsi, la conservation de la productivité d'un stock dépend essentiellement de la protection des juvéniles. Celle-ci peut se faire par l'application de mesures techniques portant sur la sélectivité des engins et l'interdiction de pêcher dans les zones et aux saisons où les juvéniles sont concentrés. Quand ces restrictions ont des effets comparables sur les différentes flottilles d'une même pêcherie, elles sont applicables par voie réglementaire (normes et décisions), mais cette condition n'est pas toujours satisfaite. Ainsi, les flottilles artisanales opèrent dans des zones côtières où les juvéniles de nombreuses espèces sont concentrés. Leur rayon d'action étant plus restreint que celui des flottilles hauturières, elles sont donc plus affectées par ces mesures.

Effets sur la biodiversité et sur l'environnement

Très tôt, les mouvements écologistes ont été sensibles à la vulnérabilité de certains groupes d'animaux (mammifères, tortues, oiseaux, sélaciens...) à certaines techniques de pêche. Sous leur pression, le gréement et la manœuvre des engins de pêche ont évolué. Ainsi, au cours de la décennie 1990, les captures de dauphins dans la pêche thonière de l'océan Pacifique sont tombées de 800 000 à 25 000 individus. L'action de ces mouvements illustre l'application à la pêche du principe de précaution qui impute aux exploitants la charge de la preuve d'absence de risque écologique et fait de cette preuve un préalable à l'exploitation. Elle révèle aussi les problèmes d'application du principe qui tiennent à l'imprécision de ses objectifs et à l'impossibilité d'apprécier objectivement le risque écologique pour des espèces pour lesquelles il est difficile, en l'absence d'une exploitation commerciale, de disposer des statistiques nécessaires aux évaluations.

Un peu partout dans le monde, la structure des communautés halieutiques s'est modifiée parallèlement à l'intensification de la pêche : développement des stocks de petits pélagiques dans le bassin méditerranéen, remplacement des espèces de grande taille par des espèces de petite taille dans le golfe de Thaïlande... La diversité des facteurs causaux (pêche, pollution, changement climatique, variations naturelles du climat) complique l'appréciation de leurs rôles respectifs. L'accroissement des stocks de petits pélagiques dans le bassin méditerranéen a été attribué à l'eutrophisation du milieu et à la surexploitation des stocks de prédateurs. En [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages

Médias de l’article

Usine de pêche en Islande

Usine de pêche en Islande
Crédits : Steve Finn/ AFP Entertainment/ AFP

photographie

Marché au poissons, Tōkyō

Marché au poissons, Tōkyō
Crédits : Glowimages/ Getty Images

photographie

Pêche : effets sur les captures et les rendements

Pêche : effets sur les captures et les rendements
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Pêche : évaluation des stocks halieutiques

Pêche : évaluation des stocks halieutiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les 5 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  PÊCHE  » est également traité dans :

UNION EUROPÉENNE - Politique commune des pêches

  • Écrit par 
  • Jean BONCOEUR, 
  • Jean-Paul TROADEC
  •  • 2 246 mots

Pour enrayer la dégradation alarmante des ressources halieutiques et diminuer les surcapacités de pêche, la Commission européenne a proposé, en mai 2002, de réformer la politique commune des pêches. Les mesures relatives à la réduction de la flotte et à la suppression des aides publiques à l'exploitation suscitent, dans plusieurs pays de l'Union européenne, un […] Lire la suite

AFRIQUE (Histoire) - Préhistoire

  • Écrit par 
  • Augustin HOLL
  •  • 6 307 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Émergence et expansion des économies de production »  : […] La phase de réchauffement, qui marque le début de l'Holocène, facilite le repeuplement du Sahara et la recolonisation forestière de l'Afrique équatoriale. De multiples innovations se produisent au cours de cette brève période. Des traces de contrôle en captivité des mouflons à manchettes ont été mises au jour à Uan Afuda, dans le Tadrart Acacus, en Libye du Sud-Ouest. La production de poterie ap […] Lire la suite

ALASKA

  • Écrit par 
  • Claire ALIX, 
  • Yvon CSONKA
  •  • 6 022 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Secteurs économiques »  : […] La pêche commerciale s'est développée à la fin du xix e  siècle, lorsque les premières conserveries ont été construites. Malgré des périodes difficiles (raréfaction des poissons ou engorgement des marchés mondiaux), la pêche a fourni une source de revenu constante qui, à la fin des années 1990, entrait pour 4 p. 100 dans le P.I.B. Les forêts humides du Sud-Est, particulièrement les immenses forêt […] Lire la suite

AMÉRIQUE (Histoire) - Découverte

  • Écrit par 
  • Marianne MAHN-LOT
  •  • 4 816 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Terre-Neuve et les routes de la pêche »  : […] L'île de Terre-Neuve, en face de l'embouchure du Saint-Laurent, semble avoir été connue de bonne heure des marins européens. Certains érudits situent le Vinland sur le littoral nord-est (baie de la Trinité). Mais ce n'est pas tant la vigne que le poisson – la morue surtout – qui attirait sur les bancs de Terre-Neuve les marins du littoral atlantique. On faisait grande consommation de poisson au M […] Lire la suite

ANGOLA

  • Écrit par 
  • Philippe GERVAIS-LAMBONY, 
  • Didier PÉCLARD
  • , Universalis
  •  • 8 757 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Entre Afrique australe et Afrique centrale : un pays charnière »  : […] La géographie de l'Angola se comprend à la fois par l'histoire récente de la guerre civile et des conflits internationaux, qui a suivi une longue période coloniale particulièrement violente et prédatrice, et par la position charnière de l'Angola entre l'Afrique australe et l'Afrique centrale. Le vaste territoire angolais s'étend du 6 e au 18 e  parallèle sud. Il faut ajouter, par-delà le débouché […] Lire la suite

ANTARCTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Edmond JOUVE, 
  • Jean JOUZEL, 
  • Gérard JUGIE, 
  • Claude LORIUS
  •  • 16 439 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « L'avenir de l'Antarctique »  : […] Les moyens mis en œuvre par les membres des expéditions antarctiques ont si bien multiplié les connaissances acquises que l'on peut désormais dresser, de manière vraisemblable, la liste des ressources prouvées et prévisibles de cet immense domaine, certaines de ces ressources faisant déjà l'objet d'une exploitation. La chasse à la baleine est l'activité économique la plus ancienne qu'ait connue l […] Lire la suite

AQUACULTURE

  • Écrit par 
  • Lucien LAUBIER
  •  • 11 431 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La production aquacole dans le monde »  : […] La production aquacole mondiale a atteint, pour l'année 2004, un total de plus de 59,29 Mt ( tableau) qui se décompose à peu près également entre les eaux continentales et les eaux marines. En ce qui concerne les organismes élevés ou cultivés, les animaux représentent quelque 45,37 Mt et les végétaux plus de 13, 92 Mt. La pisciculture est la branche de loin la plus importante de l'aquaculture. El […] Lire la suite

ARCTIQUE (géopolitique)

  • Écrit par 
  • François CARRÉ
  •  • 6 916 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les principaux différends sur les limites maritimes »  : […] Avec, en arrière-plan, l'existence de gisements d'hydrocarbures encore mal cernés, les revendications et contestations se sont multipliées dans l'Arctique et l'on est même revenu sur des traités passés. Ainsi, le Canada et les États-Unis ne sont plus d'accord, depuis les années 1970, sur la prolongation de leur frontière terrestre en mer de Beaufort. Un litige plus sérieux a surgi également entre […] Lire la suite

BANGLADESH

  • Écrit par 
  • Alice BAILLAT
  •  • 8 391 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Une économie majoritairement agraire  »  : […] Si le secteur agricole emploie encore près de la moitié de la population active du Bangladesh, il ne représente plus que 18,5 p. 100 du P.I.B. Historiquement, le jute fut à la base de l’économie bangladaise avant l’arrivée sur le marché, dans les années 1980, des fibres synthétiques. Aujourd’hui, la production agricole du Bangladesh est dominée par la culture du riz, fondement de l’alimentation d […] Lire la suite

CAMBODGE

  • Écrit par 
  • Philippe DEVILLERS, 
  • Manuelle FRANCK, 
  • Christian LECHERVY, 
  • Solange THIERRY
  • , Universalis
  •  • 25 820 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Activités traditionnelles »  : […] La vie traditionnelle du paysan cambodgien se trouve encore rythmée par le mouvement des eaux. Au temps d'Angkor, les rizières étaient savamment irriguées, dessinées selon un tracé quadrangulaire. Aujourd'hui, ce tracé est beaucoup plus lâche et n'obéit qu'aux commodités du terrain. Des diguettes assez larges séparent les parcelles. Nulle part n'est pratiquée une véritable culture intensive du […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

28 octobre - 1er novembre 2021 France – Royaume-Uni. Conflit diplomatique au sujet de l'octroi des licences de pêche.

Le 28, deux bateaux de pêche anglais contrôlés dans les eaux territoriales françaises, au large du Havre (Seine-Maritime), sont verbalisés pour défaut de licence ou d’autorisation de pêche dans cette zone. Le même jour, le ministère de la Mer et le secrétariat général des Affaires européennes publient un communiqué qui présente un premier train de mesures, en réaction à la décision de Londres de n’octroyer qu’un nombre limité de licences de pêche dans les eaux britanniques aux bateaux français qui en ont fait la demande. […] Lire la suite

19 octobre 2021 Suisse. Rapports de la Finma dans les affaires des « tuna bonds » et des filatures impliquant Crédit Suisse.

L’affaire concerne des crédits occultes d’un montant de 2 milliards de dollars (1,8 milliard d’euros) accordés à des entreprises publiques mozambicaines en 2013-2014 et destinées à financer la pêche au thon et la défense côtière. Crédit Suisse avait structuré ce prêt, les fonds provenant d’investisseurs internationaux. Le quart du montant du prêt aurait disparu et au moins 200 millions de dollars auraient été détournés à cette occasion par des banquiers de Crédit Suisse, des intermédiaires et des fonctionnaires mozambicains. […] Lire la suite

25 août 2021 Japon. Condamnation à mort d'un chef de gang de yakusas.

Le tribunal de Fukuoka, dans l’île de Kyūshū, condamne à mort Satoru Nomura, chef du Kudō-kai, un gang de yakusas basé à Kitakyūshū, dans la même préfecture, pour quatre actes de violence survenus entre 1998 et 2016, dont l’un a causé la mort du patron d’une coopérative de pêche. Le numéro deux du gang, Fumio Tanoue, est condamné à la prison à perpétuité. […] Lire la suite

8-30 décembre 2020 Union européenne – Royaume-Uni. Conclusion d'un accord de libre-échange entre Bruxelles et Londres.

Les Européens cèdent le quart de leurs quotas de pêche aux Britanniques. Le texte ne concerne pas les services, notamment financiers. La liberté de circulation est abolie. Toutefois, les Britanniques résidant dans l’UE et les Européens habitant le Royaume-Uni conservent leur droit de résidence et de travail, et aucun visa de tourisme n’est imposé. Le Royaume-Uni sort du programme européen d’échanges universitaires Erasmus. […] Lire la suite

11-17 décembre 2020 Nigeria. Enlèvement de centaines d'élèves.

Le 15, l’opération est revendiquée par Abubakar Shekau, chef d’une des deux factions de Boko Haram – nom signifiant « l’éducation occidentale est un péché » en langue haoussa. En avril 2014, Boko Haram avait enlevé deux cent soixante-dix lycéennes à Chibok, dans l’État de Borno, son principal théâtre d’opérations. Beaucoup ont été libérées, mais cent douze sont toujours portées disparues. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Paul TROADEC, « PÊCHE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/peche/