Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

GALLES PAYS DE

Prospérité et dépression

Le climat et la variété des sols avaient longtemps associé l'économie galloise à une agriculture intensive dans les plaines et vallées et à un élevage développé sur les plateaux battus par le vent. Quelques massifs forestiers et des dépôts de minerai de fer ont permis, au début du xviiie siècle, un premier développement de la sidérurgie ; mais le grand essor coïncide avec celui du charbon et des techniques de la fonte au coke : exploité pour les usages domestiques dès le xiiie siècle, le charbon est devenu aux xviiie et xixe siècles, dans le Sud, une grande industrie locale, alimentant Cardiff, Newport et, plus tardivement, Swansea en produits d'exportation par mer, procurant le travail à une main-d'œuvre que les industries métallurgiques, moins favorisées par la nature et vites sur le déclin, n'employaient plus suffisamment. C'est alors que le pays de Galles se peuple de hameaux et villages de mineurs, ou de villes étirées le long de ses étroites vallées. Au sud-ouest pourtant, dès le début du xxe siècle, la métallurgie de l'étain, du cuivre, et aussi la production d'acier ont contribué à redonner un souffle à une métallurgie ainsi spécialisée. L'entre-deux-guerres intègre le pays de Galles dans l'ensemble des régions en crise permanente. On prend la mesure des conséquences catastrophiques du déclin du charbon, et les mines, mal entretenues, entrent dans le cycle de la dégradation et de la baisse de la productivité ; les ports d'exportations voient fondre une ressource jusqu'alors essentielle ; la sidérurgie ne se porte pas mieux. L'aggravation de la crise, après 1929, entraîne un pourcentage inouï de chômeurs, 90 % à Rhondda, 75 % à Brynmawr, au moins 33 % en moyenne ; un demi-million de travailleurs doivent s'« exiler » à Londres et dans les Midlands, et les centres d'Ebbw Vale et de Rhondda perdent un cinquième de leurs habitants au cours des années 1930.

La guerre et l'après-guerre ont apporté des améliorations, mais aussi de graves motifs d'inquiétude. Dès 1938, un puissant complexe sidérurgique avait été inauguré à Ebbw Vale ; la position géographique du pays a déterminé l'implantation de nombreuses firmes alimentées par des capitaux gouvernementaux, avec l'espoir que les usines seraient à l'abri des bombardements ennemis. Après la guerre, la nationalisation des mines, suivie d'une rationalisation et d'une modernisation, a redonné la vie à la production de charbon, cependant que l'essor des industries métallurgiques se poursuivait sur les sites d'Ebbw Vale, de Margam et de son prolongement portuaire de Port Talbot, de Llanevern près de Newport, et que l'on faisait à Milford Haven un grand terminal pétrolier. Une planification industrielle discrète semblait devoir favoriser une renaissance attestée par la création d'une ville nouvelle, Cwmbran, à 8 kilomètres de Newport. Mais la crise des années 1970 et 1980 n'a pas épargné le pays de Galles, elle a scellé le déclin croissant du charbon, remis en doute le destin pétrolier, considérablement affaibli les espérances sidérurgiques, relancé le chômage. Pour ces raisons, la région, à l'instar du reste du Royaume-Uni, a reconverti son activité économique. Celle-ci se concentre dans le sud, autour des agglomérations de Cardiff, la capitale, et de Swansea. Pour réussir sa mutation, le pays de Galles a su attirer de nombreux capitaux étrangers et a bénéficié du soutien financier des Communautés européennes. Ainsi, s'appuyant sur une main-d'œuvre qualifiée, se sont installées d'importantes entreprises liées à la fabrication d'automobiles, de composants électroniques et de produits chimiques ou investissant dans les secteurs de la recherche et des hautes technologies. Traduisant la modernisation de l'économie, la part des services, en particulier du [...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle
  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

Classification

Pour citer cet article

Universalis et Roland MARX. GALLES PAYS DE [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Royaume-Uni : carte administrative - crédits : Encyclopædia Universalis France

Royaume-Uni : carte administrative

Three Cliff Bay - crédits : Anthony Thomas/ Getty Images

Three Cliff Bay

Snowdonia - crédits : Travelpix Ltd/ The Image Bank/ Getty Images

Snowdonia

Autres références

  • BLAIR TONY (1953- )

    • Écrit par Jacques LERUEZ
    • 2 382 mots
    • 1 média
    ..., finissant par obtenir un accord de paix (l'accord du vendredi saint), le 10 avril 1998, non sans l'appui du président américain Bill Clinton. D'autres réformes constitutionnelles promises ont été mises en œuvre ; le Parlement écossais et l'assemblée régionale galloise, élus pour la première fois...
  • CARDIFF

    • Écrit par Claude MOINDROT
    • 406 mots
    • 1 média

    Principale ville du pays de Galles (318 000 hab. en 2005). Malgré sa position excentrique à l'extrême sud de la principauté, sur l'embouchure de la Taff, dans l'estuaire de la Severn, et malgré sa totale anglicisation, Cardiff a été choisie comme chef-lieu de la région de planification de « Galles...

  • EDWIN saint (585-632) roi de Northumbrie (616-632)

    • Écrit par Paul QUENTEL
    • 213 mots

    Fils de Aelle (Ella) de Deira, roi du Northumberland, saint Edwin (Eadwine, vieil anglais Aeduini) succéda au premier roi, Aethelfrith. Ce dernier était tombé en 616 dans une bataille contre Raedwald, roi de l'East Anglia, qui soutenait Edwin. Primitivement païen, Edwin épousa la fille d'...

  • EUROPE - Géographie

    • Écrit par Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, Catherine LEFORT, Pierre-Jean THUMERELLE
    • 16 414 mots
    • 12 médias
    ...une série de plaines périphériques (bassin de Londres et ses prolongements à l'est, plaine du Lancashire à l'ouest). Le massif du pays de Galles (Snowdon, 1 085 m) et celui de la Cornouailles sont formés de terrains primaires plissés et de restes de noyaux cristallins. En Irlande, en dehors...
  • Afficher les 14 références

Voir aussi