Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

BAYONNE

Nouvelle-Aquitaine : carte administrative

Nouvelle-Aquitaine : carte administrative

Héritière de l'antique Lapurdum mentionnée vers la fin du ive siècle (d'où le nom du pays de Labourd), Bayonne était administrée au xe siècle par un évêque et un vicomte. Faisant partie de l'Aquitaine, elle appartient aux Anglais de 1199 à 1451, date à laquelle elle redevient française. Son intérêt stratégique se retrouve au cours des âges : enceinte romaine et médiévale, le Château-Vieux (xiie-XVe s.) et le Château-Neuf (xve-XVIe s.), la citadelle de Vauban, une fabrique d'armes renommée du xvie au xviiie siècle (on y fabrique les premières baïonnettes vers 1523) et un arsenal. L'entrevue franco-espagnole de 1565 prépare une nouvelle offensive contre les protestants. En 1808, Napoléon Ier fait signer à Bayonne la déposition des Bourbons d'Espagne. La fonction portuaire fait sa fortune à l'époque moderne. Après le percement d'un estuaire artificiel en 1579, Bayonne connut la période des grandes pêches de Terre-Neuve puis celle des corsaires, et devint un entrepôt du commerce espagnol au xixe siècle.

— Gabriel LLOBET

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : docteur de troisième cycle, professeur au lycée Léonard-Limosin, Limoges

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

Nouvelle-Aquitaine : carte administrative

Nouvelle-Aquitaine : carte administrative

Autres références

  • BASQUE PAYS

    • Écrit par Roland COURTOT
    • 1 024 mots
    • 2 médias

    Traversé par une frontière politique et orographique, le Pays basque possède une forte unité ethnique, culturelle et linguistique, qui compense l'hétérogénéité du milieu physique. Sans jamais avoir formé un ensemble politique, les provinces basques espagnoles (Vizcaya ou Biscaye,...

Voir aussi