BAYONNE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

carte : Nouvelle-Aquitaine : carte administrative

Nouvelle-Aquitaine : carte administrative

Carte administrative de la région Nouvelle-Aquitaine. 

Afficher

Héritière de l'antique Lapurdum mentionnée vers la fin du ive siècle (d'où le nom du pays de Labourd), Bayonne était administrée au xe siècle par un évêque et un vicomte. Faisant partie de l'Aquitaine, elle appartient aux Anglais de 1199 à 1451, date à laquelle elle redevient française. Son intérêt stratégique se retrouve au cours des âges : enceinte romaine et médiévale, le Château-Vieux (xiie-XVe s.) et le Château-Neuf (xve-XVIe s.), la citadelle de Vauban, une fabrique d'armes renommée du xvie au xviiie siècle (on y fabrique les premières baïonnettes vers 1523) et un arsenal. L'entrevue franco-espagnole de 1565 prépare une nouvelle offensive contre les protestants. En 1808, Napoléon Ier fait signer à Bayonne la déposition des Bourbons d'Espagne. La fonction portuaire fait sa fortune à l'époque moderne. Après le percement d'un estuaire artificiel en 1579, Bayonne connut la période des grandes pêches de Terre-Neuve puis celle des corsaires, et devint un entrepôt du commerce espagnol au xixe siècle.

—  Gabriel LLOBET

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

  • : docteur de troisième cycle, professeur au lycée Léonard-Limosin, Limoges

Classification

Autres références

«  BAYONNE  » est également traité dans :

BASQUE PAYS

  • Écrit par 
  • Roland COURTOT
  •  • 1 020 mots
  •  • 2 médias

Traversé par une frontière politique et orographique, le Pays basque possède une forte unité ethnique, culturelle et linguistique, qui compense l'hétérogénéité du milieu physique. Sans jamais avoir formé un ensemble politique, les provinces basques espagnoles (Vizcaya ou Biscaye, Guipúzcoa et Álava) présentent les plus forts particularismes et abritent un mouvement nationaliste très actif, qui pos […] Lire la suite

Les derniers événements

28-30 octobre 2019 France. Attaque de la mosquée de Bayonne.

Le 28, un octogénaire tente en vain d’incendier la mosquée de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), avant de blesser par balles deux fidèles. L’auteur des faits, Claude Sinké, connu pour sa xénophobie et sa haine des musulmans, s’était présenté aux élections départementales de mars 2015 sur la liste du Front national (FN). Le Rassemblement national (ex-FN) déclare que Claude Sinké n’est plus adhérent. […] Lire la suite

8 avril 2017 France. Opération unilatérale de désarmement de l'ETA.

Le même jour, des milliers de personnes assistent, à Bayonne, en présence du pasteur irlandais Harold Good qui a contribué au désarmement de l’IRA, à la lecture d’un « manifeste » qui appelle notamment au rapprochement des prisonniers basques de leur famille, ainsi qu’à la libération de détenus âgés ou malades. Le gouvernement espagnol, qui était opposé à ce désarmement unilatéral, somme l’ETA d’« annoncer sa disparition définitive, demander pardon à ses victimes et disparaître », sans attendre « aucun traitement de faveur ». […] Lire la suite

1er-10 novembre 2012 France – Espagne. Arrestation et extradition controversées de la militante basque Aurore Martin

Le 10, près de quinze mille personnes manifestent à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) en faveur des droits des prisonniers basques détenus en France et en Espagne, et pour la cause d'Aurore Martin. Le 22 décembre, Aurore Martin bénéficiera d'une libération conditionnelle, dans l'attente de son procès.  […] Lire la suite

4-28 février 1991 France. Participation à la guerre du Golfe

Le 28, jour de la suspension des opérations militaires, le président de la République exprime sa « fierté » dans un message adressé aux armées françaises ; il se rend à Bayonne pour partager la « souffrance » des familles des deux gradés qui ont trouvé la mort au cours des opérations. Pierre Joxe, pour sa part, se rend au chevet des vingt-quatre blessés rapatriés dans des hôpitaux militaires parisiens. […] Lire la suite

2-5 avril 1990 France – Espagne. Démantèlement d'un commando français de l'E.T.A.

Le 2, l'arrestation, près de Séville, d'Henri Parot, un Basque de Bayonne transportant dans sa voiture 300 kilos d'explosif et des détonateurs, est suivie, les 4 et 5, d'une opération conjointe des polices française et espagnole, qui permet d'interpeller, dans les Pyrénées-Atlantiques, neuf Français membres d'un commando itinérant de l'E.T.A. particulièrement dangereux, responsable, depuis 1978, d'une quinzaine d'attentats ayant fait vingt-neuf morts. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Gabriel LLOBET, « BAYONNE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/bayonne/