UPPSALA, franç. UPSAL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ville suédoise, Uppsala, située à quelque 70 kilomètres au nord-ouest de Stockholm, est la capitale du län (district) du même nom qui se situe sur la côte orientale. À l'origine, connue sous le nom d'Östra Aros, elle était un comptoir commercial d'où partaient les bateaux qui naviguaient sur la Fyrisån, à quelques kilomètres de Gamla Uppsala, « Vieil Uppsala », qui était le centre politique et religieux de l'ancien royaume de Svea. Au xiiie siècle, la nouvelle ville d'Uppsala était devenue une résidence royale et un centre important d'échanges commerciaux.

Bien qu'Uppsala ait dû renoncer à son rôle politique au profit de Stockholm, elle demeure un haut lieu religieux , résidence de l'archevêque de Suède. La cathédrale gothique, qui est la plus grande de ce type dans tout le pays, domine la ville. Édifiée à partir du xiiie siècle, sous la direction du Français Étienne de Bonneuil, elle ne fut consacrée qu'en 1435. Ravagée par des incendies à plusieurs reprises, elle fut finalement restaurée à la fin du xixe siècle. Face à la cathédrale s'élève le Gustavianum, palais épiscopal médiéval qui héberge aujourd'hui un musée d'archéologie et d'histoire de la culture.

Avec ses nombreux établissements d'enseignement, Uppsala est également un haut lieu de l'éducation et de la culture en Suède. La prestigieuse université d'Uppsala (1477) est la plus ancienne du pays et sa bibliothèque Carolina Rediviva (1841) est l'une des plus riches de Suède (elle abrite notamment le célèbre Codex argenteus, manuscrit biblique). Parmi les sites touristiques de la ville figure un château dont l'édification débuta au milieu du xvie siècle, sous Gustave Ier Vasa, et qui fut partiellement reconstruit au xviiie siècle. L'édifice, dans lequel abdiqua la reine Christine en 1654, est aujourd'hui la demeure du gouverneur.

Avec l'arrivée du chemin de fer dans les années 1860, Uppsala, ville universitaire et point névralgique du commerce de produits agricoles, se transforma en une ville industrielle. Son économie repose notamment sur l'imprimerie et l'édition, l'agroalimentaire ainsi que la fabrication de produits pharmaceutiques et de machines. La population de la ville est de 185 187 habitants (estim. 2007).

—  Universalis

Classification


Autres références

«  UPPSALA, franç. UPSAL  » est également traité dans :

ÉTIENNE DE BONNEUIL (2e moitié XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 229 mots

Le nom de ce maître maçon est connu par différents actes par lesquels Étienne de Bonneuil s'engageait à se rendre à Uppsala en Suède. Cependant, Philippe le Bel ne lui accorda qu'en 1287 l'autorisation de quitter la France. Un contrat fut alors passé devant la garde de la prévôté de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-de-bonneuil/#i_40515

SCANDINAVIE

  • Écrit par 
  • Martin Edvard BLINDHEIM, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Nicole PÉRIN, 
  • Jean-Michel QUENARDEL
  •  • 22 098 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Architecture »  : […] représentants du style de brique germano-nordique. Ce fut néanmoins la cathédrale d'Uppsala construite au-dessus de la châsse de saint Erik qui représenta l'apogée du gothique en Suède. Le maître d'œuvre français, Étienne de Bonneuil, créa à partir de 1267 une église de conception française qui, par son tracé, s'apparente à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scandinavie/#i_40515

SUÈDE

  • Écrit par 
  • Régis BOYER, 
  • Michel CABOURET, 
  • Maurice CARREZ, 
  • Georges CHABOT, 
  • Jean-Claude MAITROT, 
  • Jean-Pierre MOUSSON-LESTANG, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN, 
  • Jean PARENT
  • , Universalis
  •  • 35 815 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Les origines »  : […] viie siècles, l'archéologie révèle en Uppland l'existence d'une aristocratie fort riche (tombes à navires de Vendel) et d'une royauté siégeant à Uppsala, sans doute celle des Ynglingar que cite la tradition poétique. De vastes espaces boisés isolent ce foyer de culture de ses voisins, sauf vers la mer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suede/#i_40515

Pour citer l’article

« UPPSALA, franç. UPSAL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/uppsala-upsal/