PANHARD & LEVASSOR

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Automobile Panhard : Skiff Torpédo de 1912

Automobile Panhard : Skiff Torpédo de 1912
Crédits : Mathieu Flonneau

photographie

Monument érigé en hommage à Émile Levassor

Monument érigé en hommage à Émile Levassor
Crédits : M. Flonneau

photographie


Déclin et reconnaissance

Avec la reconstruction d’après 1945, l’entreprise a dû assumer les nouvelles contraintes économiques liées à la planification étatique ainsi qu’à l’inadéquation de son appareil productif, adapté au seul créneau commercial du haut de gamme et déconnecté de la culture de l’automobile de masse. Le déclin de la marque Panhard & Levassor est lié à l’incapacité de ses modèles Dyna, berline PL 17, ou enfin 24 (un élégant coupé quatre places), à séduire une plus large clientèle. À partir de 1955, sous la tutelle de Citroën, Panhard a produit, en plus de ses automobiles, quelques véhicules (2CV utilitaire et Dyane) qui n’ont toutefois pas permis de sauver la marque. Seules demeurent de nos jours, sous le seul nom de Panhard, les constructions militaires de véhicules blindés légers, qui en 2005 ont fusionné avec Auverland dans Panhard General Defense, avant d’être rachetées en 2012 par Renault Truck Defense (groupe Volvo).

Au chapitre patrimonial, la Cité de l’automobile-collection Schlumpf, installée à Mulhouse, rend un hommage appuyé à la firme Panhard & Levassor et le Musée national Louwman, ouvert à La Haye (Pays-Bas) depuis 2010, consacre à la marque pionnière une salle ornée d’une reproduction de la sculpture de Levassor de Paris et de quatre voitures emblématiques de la marque présentées en vis-à-vis. La mémoire de l’ancêtre de l’automobile française est aussi fidèlement entretenue par la fédération des clubs d’amateurs. Un prix de recherche universitaire consacrée à l’automobile dans la société a également été créé en 2007 et baptisé du nom de Jean Panhard (1913-2014), fils de Paul Panhard qui était le neveu de René Panhard.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  PANHARD & LEVASSOR  » est également traité dans :

LEVASSOR ÉMILE (1843-1897)

  • Écrit par 
  • Mathieu FLONNEAU
  •  • 445 mots
  •  • 1 média

Ingénieur en mécanique, le Français Émile Levassor, associé de René Panhard, a joué un rôle important dans l’histoire de l’automobile. Émile Constant Levassor naît le 21 janvier 1843 à Marolles-en-Hurepoix (Essonne) dans une famille d’agriculteurs. Il poursuit des études à l’École centrale de Paris, où il rencontre René Panhard. Devenu ingénieur, il par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emile-levassor/#i_55828

PANHARD RENÉ (1841-1908)

  • Écrit par 
  • Mathieu FLONNEAU
  •  • 436 mots
  •  • 1 média

Ingénieur en mécanique et cofondateur de la marque Panhard & Levassor en 1886, le Français René Panhard a été l’un des pionniers de l’industrie automobile. Il occupe la place du fondateur de cette dynastie bourgeoise d’entrepreneurs, de financiers et de juristes français dont les origines sont bretonnes. Louis François René Panhard (dit René Panhard) naît à Paris le 27 mai 1841. Il est le fils aîn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-panhard/#i_55828

AUTOMOBILE - Histoire

  • Écrit par 
  • Alfred MOUSTACCHI
  •  • 5 984 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre «  Le succès du moteur à explosion »  : […] Deux précurseurs ont joué un rôle clé dans le développement du moteur à explosion : – Le Belge Étienne Lenoir a mis au point, en 1860, un moteur à deux temps. Celui-ci, fonctionnant au gaz d'éclairage, comporte déjà un composant déterminant : une bougie électrique qui, chargée par un accumulateur, produit l'étincelle qui déclenche l'explosion du gaz. – L' ingénieur français Alphonse Beau de Roch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/automobile-histoire/#i_55828

BLINDÉS MATÉRIELS

  • Écrit par 
  • Patrice VENTURA
  •  • 7 276 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La conception »  : […] Pour comprendre l'invention des véhicules blindés, il faut revenir à la période préindustrielle de l'Europe, au cours du xviii e  siècle, marqué en sa fin par de grandes inventions, comme la machine à vapeur de Watt, les ballons des frères Montgolfier et le télégraphe de Chappe. La révolution industrielle puis le décollage économique qu'elle provoque voient des techniques se développer, dont l'au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/materiels-blindes/#i_55828

Pour citer l’article

Mathieu FLONNEAU, « PANHARD & LEVASSOR », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/panhard-et-levassor/