PALÉO-ICHNOLOGIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Cette branche de la paléontologie étend son domaine à toutes les traces d'animaux fossiles ; cependant l'ichnologie s'adresse plus particulièrement aux traces laissées au cours de l'activité des organismes et non après leur mort, de façon passive. On peut expliciter cette conception de la paléo-ichnologie par la définition suivante : il s'agit de l'étude des traces fossiles d'activité animale, qui coïncide bien avec le terme que les Allemands ont imposé depuis le début du xxe siècle (Lebensspur : « empreinte d'activité vitale »).

Les traces organogènes ne sont pas les seules conservées, et celles qui sont dues à des mécanismes purement physiques (figures d'érosion, fentes de dessiccation, marques de traînage, impacts de menus objets à la surface des sédiments) pourraient logiquement être incluses dans la paléo-ichnologie. Toutefois l'usage s'est instauré de distinguer ces figures sédimentologiques, au demeurant souvent utilisées en même temps que les traces d'activité pour reconstituer une polarité ou un paléomilieu, hors de la paléo-ichnologie.

Une première étape de l'étude des traces consiste donc dans leur identification comme traces d'activité. Pratiquement, on exécute le relevé des empreintes (souvent imparfaites) par dessin, photographie, moulages en plâtre ou en plastique, photogrammétrie. La répétition du même motif conduit à la notion d'ichno-espèce et à une nomenclature hésitant entre la dénomination zoologique binominale qui rappelle celle des auteurs présumés de ces traces et une classification où les espèces et groupements d'espèces sont remplacés par des formes et des groupes de formes. Quoi qu'il en soit, le but de la paléo-ichnologie est de rattacher de la façon la plus rigoureuse les traces à leurs auteurs. La méthode de l'ichnologie comparée a conduit à reconnaître la liaison entre la forme du corps et les empreintes qu'il laisse dans les conditions les plus variées : diversité et convergence de forme des traces des différents groupes zoologiques, consistance du [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  PALÉO-ICHNOLOGIE  » est également traité dans :

FOSSILES

  • Écrit par 
  • Raymond FURON, 
  • Armand de RICQLÈS
  •  • 5 804 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Traces diverses »  : […] Certains animaux n'ont laissé que des traces. Les plus importantes sont les pistes de certains Vertébrés terrestres, celles d'Invertébrés (Trilobites, Limules, etc.). L'étude de ces traces est l'objet d'une science particulière : l'ichnologie. Les Annélides polychètes sédentaires, qui vivent dans le sable ou la vase, dans des galeries, dans des tubes droits ou en U, sont retrouvées sous forme de « […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fossiles/#i_46341

HAPPISBURGH TRACES DE PAS D'

  • Écrit par 
  • Marie-Hélène MONCEL
  •  • 1 265 mots
  •  • 2 médias

Happisburgh, localisé dans le comté de Norfolk, à l’est de l’Angleterre, a livré en mai 2013 les plus anciennes traces d’hominidés hors d’Afrique connues à ce jour. Avec un âge estimé entre 1 million d’années (Ma) et 780 000 ans, celles-ci, préservées dans des terrains situés au bord de la mer du Nord, ont été mises au jour par l’érosion marine : les fortes marées ont balayé le sable de la plage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traces-de-pas-d-happisburgh/#i_46341

LEAKEY LES

  • Écrit par 
  • Herbert THOMAS
  •  • 2 796 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La consécration de Mary Leakey : les gisements de Laetoli »  : […] Entre-temps, alors que Louis Leakey était de plus en plus absorbé par ses conférences aux États-Unis et par la création, à Nairobi, d'un centre pour la préhistoire et la paléontologie, Mary acheva seule la rédaction du troisième volume d' Olduvai Gorge, qui ne paraîtra qu'en 1971, un an avant la mort de Louis, le 1 er  octobre 1972. Dans cet ouvrage, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-leakey/#i_46341

Pour citer l’article

Jean-Claude PLAZIAT, « PALÉO-ICHNOLOGIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleo-ichnologie/