HAPPISBURGH TRACES DE PAS D'

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Site d’Happisburgh

Site d’Happisburgh
Crédits : Simon Parfitt/ PLoS One, 2014

photographie

Traces de pas sur le site d’Happisburgh

Traces de pas sur le site d’Happisburgh
Crédits : PLoS One, 2014

photographie


Happisburgh, localisé dans le comté de Norfolk, à l’est de l’Angleterre, a livré en mai 2013 les plus anciennes traces d’hominidés hors d’Afrique connues à ce jour. Avec un âge estimé entre 1 million d’années (Ma) et 780 000 ans, celles-ci, préservées dans des terrains situés au bord de la mer du Nord, ont été mises au jour par l’érosion marine : les fortes marées ont balayé le sable de la plage d’Happisburgh, laissant apparaître la roche sous-jacente. Cette découverte, qui n’a été révélée qu’en 2014 (N. Ashton et al., « Hominin Footprints from Early Pleistocene Deposits at Happisburgh, UK », PloS ONE, vol. 9[2], 2014), est le fruit d’une équipe qui travaille depuis des années sur les plus anciens peuplements au Royaume-Uni et qui réunit des chercheurs du British Museum de Londres et de plusieurs universités britanniques. Ces scientifiques ont dû intervenir rapidement, en période de marée basse, pour étudier ces empreintes qui ont disparu quelques jours plus tard, emportées par la mer.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Voir aussi

Pour citer l’article

Marie-Hélène MONCEL, « HAPPISBURGH TRACES DE PAS D' », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/traces-de-pas-d-happisburgh/