PAGAN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un microcosme

On ne verra pas davantage dans les temples de Pagan la seule marque de la royauté. Nous connaissons mal l'organisation sociale ; on distingue seulement, au sommet, une hiérarchie de chefs guerriers qui reçoivent du souverain des terres – les plus riches : les rizières irriguées – en échange des contingents qu'ils doivent lever. Comme le roi, chacun, dans son cercle, accumule les mérites par des fondations pieuses qu'il redistribue. Les Birmans, très démocratiquement organisés en villages dirigés par un chef héréditaire, sont en fait possesseurs de la terre. Chaque village entretient un monastère. On ne peut, non plus, parler de théocratie. L'ordre politique, par ses entreprises guerrières, est en contradiction radicale avec le bouddhisme, qui ne le sanctionne toutefois nullement. Si le roi fut sacralisé, ce fut par des brahmanes, et Pagan possède des temples et des statues hindouistes. Les villageois, eux, adressent surtout leur culte aux Nats, les génies chthoniens primitifs. Le bouddhisme n'est donc pas une religion sacralisant ou sanctionnant l'ordre social. Le champ de rencontre entre les deux systèmes est l'enseignement, que les jeunes hommes reçoivent au monastère. En retour, le roi et les paysans acquièrent des mérites en nourrissant les moines. Mais l'entrée dans la vie monacale est un choix purement individuel. Ne cherchons donc pas, à Pagan, des évêques et des prêtres dans l'entourage du roi et des comtes. Songeons plutôt au rôle des grands ordres réguliers du Moyen Âge comme Cluny et Cîteaux, et rapprochons plutôt l'influence des prêtres bouddhistes sur le roi, dans certaines entreprises « pour la foi », de celle des moines occidentaux prêchant les croisades.

Ainsi peuvent se comprendre les raisons de l'épanouissement de Pagan, et son rôle primordial. C'est la capitale, avec ses fonctions politique, enseignante, religieuse, économique, en un mot son rôle « normatif ». C'est là qu'est établi le calendrier, et qu'Alaungsithu codifie les poids et les mesures. Ce même roi, puis Narapatisithu font rédiger les [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Médias de l’article

1000 à 1100. Seldjoukides

1000 à 1100. Seldjoukides
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Temples de Pagan, Birmanie

Temples de Pagan, Birmanie
Crédits : Jerry Alexander/ Photodisc/ Getty Images

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  PAGAN  » est également traité dans :

ASIE DU SUD-EST (art et archéologie) - Les grands empires

  • Écrit par 
  • Bernard Philippe GROSLIER
  •  • 4 126 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les empires des rizières »  : […] Chacun dans son bassin fluvial, les empires vont dominer la péninsule à partir du x e  siècle, moment où les grands échanges maritimes faiblissent, et donc les thalassocraties. Nous avons vu comment se fonda la puissance agricole angkorienne. Elle ne va cesser de croître de Yaśovarman – 889-900 – à Sūryavarman II – 1113-1150 – qui, en construisant Angkor Vat , marque son apogée. En 1177, remontant […] Lire la suite

BIRMANIE (MYANMAR)

  • Écrit par 
  • Denise BERNOT, 
  • Pierre-Arnaud CHOUVY, 
  • Renaud EGRETEAU, 
  • Bernard Philippe GROSLIER, 
  • Jean PERRIN
  •  • 29 119 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre «  Une littérature perpétuellement renaissante »  : […] La littérature birmane connue est jeune. Les premières œuvres qui nous soient parvenues datent de la seconde moitié du xv e siècle. La civilisation birmane a commencé de s'épanouir au xi e  siècle ; elle succédait à une civilisation mōn florissante. Les Mōn avaient une écriture et une littérature dont bénéficièrent leurs conquérants. Par la suite, l'hégémonie culturelle fut tantôt mōn, tantôt bi […] Lire la suite

INDE (Arts et culture) - L'expansion de l'art indien

  • Écrit par 
  • Bernard Philippe GROSLIER
  •  • 5 217 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les épigones »  : […] Avec la formation d'États constitués, une étape irréversible a donc été franchie. Un fait le prouve : alors que le sanskrit (ou le pāli) demeure la langue littéraire et religieuse, écrite avec son alphabet, apparaissent maintenant des textes en langues vernaculaires : en cam, on trouve le premier écrit d'une langue indonésienne, au iv e  siècle ; en pyu, probablement à la fin du v e  siècle ; en v […] Lire la suite

MÔN

  • Écrit par 
  • Emmanuel GUILLON
  •  • 1 821 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Plus de mille ans d'histoire »  : […] Les spécialistes – anglais notamment – ont longtemps débattu de l'origine des peuples môn-khmer : venaient-ils de la vallée du Yangzijiang ? Constituaient-ils le fond de population de la péninsule ? Depuis une vingtaine d'années, les chercheurs ont délaissé cette question, issue de l'ethnologie, pour se consacrer, à partir de fouilles archéologiques minutieuses, à l'établissement de périodes préci […] Lire la suite

Pour citer l’article

Bernard Philippe GROSLIER, « PAGAN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 février 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/pagan/