VIENNE ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Gustav Mahler

Gustav Mahler
Crédits : Hulton Getty

photographie

Hans Knappertsbusch

Hans Knappertsbusch
Crédits : Hulton Getty

photographie

Irmgard Seefried et Josef Krips

Irmgard Seefried et Josef Krips
Crédits : Gerti Deutsch / Hulton Getty

photographie


L’Orchestre philharmonique de Vienne (Wiener Philharmoniker) est fondé en 1842 par Otto Nicolaï — le compositeur des Joyeuses Commères de Windsor — qui souhaitait sortir les musiciens de l'orchestre du Kärntnertortheater de leur seule condition de musiciens de fosse. Les premiers concerts se déroulent dans la Grande Salle de la Redoute sous le nom de Philharmonische Konzerte. Nicolaï en assure la direction jusqu'en 1848. Les douze années qui suivent voient une activité irrégulière, les concerts étant dirigés par Georg Hellmesberger, Wilhelm Reuling, Heinrich Proch et Carl Eckert, qui est nommé directeur de la musique au Hofoperntheater en 1858. Il définit un véritable statut pour l'orchestre et crée un cycle de concerts en abonnement qui constituera la base de ses activités. Otto Dessoff en assure la direction entre 1860 et 1875. C'est lui qui forme véritablement l'orchestre, qui élit domicile dans la nouvelle salle du Musikverein (1870). Hans Richter, qui avait été corniste au sein de l'orchestre, succède à Dessoff à la tête des Concerts philharmoniques (1875-1898). Il prolonge son action en faveur de la musique de Brahms, dont l'orchestre crée les Variations sur un thème de Haydn (1873), la Symphonie no 2 (1877), l'Ouverture tragique (1880) et la Symphonie no 3 (1883). Il se fait également le champion des symphonies de Bruckner en créant la troisième (1877), la quatrième (1888), la sixième (1899) et la huitième (1892).

En 1898, Gustav Mahler est élu à la tête des Concerts philharmoniques ; mais il n'en conserve la direction que jusqu'en 1901. Joseph Hellmesberger Jr. lui succède (1901-1903). Puis les concerts sont dirigés par des chefs invités (Franz Schalk, Ernst von Schuch, Karl Muck, Bruno Walter, Richard Strauss...). En 1908, Felix Weingartner en prend la direction. La même année, l'orchestre adopte le nom de Wiener Philharmoniker et se donne [...]

Gustav Mahler

Gustav Mahler

Photographie

Le compositeur autrichien Gustav Mahler (1860-1911) en 1907. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : chef d'orchestre, musicologue, producteur à Radio-France

Classification


Autres références

«  VIENNE ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE  » est également traité dans :

BOSKOVSKY WILLI (1909-1991)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 773 mots

Le nom de Willi Boskovsky est indissociable du traditionnel concert du Nouvel An qu'il dirigea à Vienne pendant un quart de siècle, devenant ainsi l'interprète par excellence de la musique viennoise. Il naît le 16 juin 1909 dans la capitale autrichienne et entre à l'âge de neuf ans à l'Académie de musique de Vienne, où il étudie le violon avec Mayrecker et Ernst Moravec. Il obtient son diplôme en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/willi-boskovsky/#i_95613

FURTWÄNGLER WILHELM (1886-1954)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 2 264 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un chef hors du siècle »  : […] Fils de l'archéologue Adolf Furtwängler, Wilhelm voit le jour à Berlin le 25 janvier 1886. Son enfance se déroule à Munich, où son père est professeur à l'université. Il interrompt ses études secondaires en 1898 et prend des cours particuliers dispensés par les assistants de son père, Ludwig Curtius et Walter Riezler. À la même époque, il commence à étudier la composition avec Anton Beer-Walbrunn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilhelm-furtwangler/#i_95613

KARAJAN HERBERT VON (1908-1989)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 2 259 mots
  •  • 1 média

Homme de légende, Herbert von Karajan est certainement l'interprète qui laissera l'empreinte la plus profonde sur la seconde moitié du xx e  siècle, tant il a su faire évoluer son art et l'adapter aux moyens de communication de son temps ; homme de conflit, il a construit sa carrière autour de deux phalanges prestigieuses, l'Orchestre philharmoni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herbert-von-karajan/#i_95613

KLEIBER CARLOS (1930-2004)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 882 mots

Dans le chapitre « Discipline et enthousiasme »  : […] Né à Berlin le 3 juillet 1930, Carlos Kleiber quitte l'Allemagne pour l'Argentine en 1935 lorsque son père claque la porte de la Staatsoper de Berlin en signe de protestation contre le régime nazi. Il fait ses études musicales (piano et timbales) à Buenos Aires et adopte la nationalité argentine, qu'il conservera jusqu'à la fin de sa vie. Son père l'envoie à Zurich pour faire des études de chimie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlos-kleiber/#i_95613

OZAWA SEIJI (1935- )

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 796 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De Tōkyō à Vienne »  : […] Seiji Ozawa naît à Hoten (anciennement Moukden, aujourd'hui Shenyang), en Mandchourie, le 1 er  septembre 1935, d'un père bouddhiste et d'une mère presbytérienne. Il reçoit une éducation chrétienne qui le met en contact avec la musique religieuse occidentale. C'est l'époque de l'occupation japonaise en Mandchourie. En 1941, sa famille retourne au Japon. Il commence à étudi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seiji-ozawa/#i_95613

SCHNEIDERHAN WOLFGANG (1915-2002)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 804 mots

Figure emblématique de l'école de violon autrichienne, une école qui a surtout formé de remarquables chambristes et instrumentistes d'orchestre, Wolfgang Schneiderhan est l'un des rares à avoir mené en outre une grande carrière de soliste. Pour certains, il fut le partenaire de Wilhelm Kempff, pour d'autres le mari de la soprano Irmgard Seefried. Mais, en Autriche, il était considéré comme une per […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wolfgang-schneiderhan/#i_95613

WEINGARTNER FELIX (1863-1942)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 816 mots

Ce chef d'orchestre et compositeur d'origine autrichienne a joué un rôle déterminant dans l'évolution de la direction d'orchestre en opérant un retour au texte et à la rigueur après les excès des chefs post-romantiques. Né à Zara, en Dalmatie (aujourd'hui Zadar, en Croatie), le 2 juin 1863, de mère allemande et de père autrichien, Felix Weingartner (Edler von Münzberg) effectue ses études musicale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-weingartner/#i_95613

Pour citer l’article

Alain PÂRIS, « VIENNE ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/orchestre-philharmonique-de-vienne/