WEINGARTNER FELIX (1863-1942)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ce chef d'orchestre et compositeur d'origine autrichienne a joué un rôle déterminant dans l'évolution de la direction d'orchestre en opérant un retour au texte et à la rigueur après les excès des chefs post-romantiques. Né à Zara, en Dalmatie (aujourd'hui Zadar, en Croatie), le 2 juin 1863, de mère allemande et de père autrichien, Felix Weingartner (Edler von Münzberg) effectue ses études musicales à Graz avec Wilhelm Mayer-Remy, puis à Leipzig grâce à une bourse obtenue sur recommandation de Brahms. Il travaille le piano et la composition avec Salomon Jadassohn et Carl Reinecke et étudie également la philosophie à l'université (1881-1883). En 1884, Liszt monte son premier opéra à Weimar, Sakuntala. La même année, il trouve un poste de chef d'orchestre à l'Opéra de Königsberg. Il est ensuite engagé à Danzig (1885-1887) et à Hambourg, où il est l'assistant de Hans von Bülow (1887-1889). Puis on le trouve à Mannheim (1889-1891), à l'Opéra royal de Berlin, où il a le titre de Hofkapellmeister (1891-1898) et où il dirigera les concerts symphoniques jusqu'en 1907 tout en assurant la direction de l'Orchestre Kaim (l'ancêtre de l'Orchestre philharmonique) à Munich (1898-1903). Il se produit également comme pianiste, en trio avec le violoniste Rettich et le violoncelliste Warnke.

Sa renommée se développe très rapidement et il est invité dans le monde entier, où il s'impose comme un spécialiste de Beethoven et de Berlioz : du premier, il dirige l'intégrale des symphonies au festival de Mayence en 1902 ; un an plus tard, il est invité à Grenoble pour diriger les manifestations du centenaire de la naissance de Berlioz et participe avec Charles Malherbe à l'édition intégrale de ses œuvres entreprise depuis 1899 par Breitkopf und Härtel (il en fera de même en 1907 pour Haydn). Il dirige pour la première fois à Londres en 1898, à New York en 1904, à Paris en 1906 (La Damnation de Faust

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : chef d'orchestre, musicologue, producteur à Radio-France

Classification


Autres références

«  WEINGARTNER FELIX (1863-1942)  » est également traité dans :

VIENNE ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 174 mots
  •  • 3 médias

L’Orchestre philharmonique de Vienne (Wiener Philharmoniker) est fondé en 1842 par Otto Nicolaï — le compositeur des Joyeuses Commères de Windsor  — qui souhaitait sortir les musiciens de l'orchestre du Kärntnertortheater de leur seule condition de musiciens de fosse. Les premiers concerts se déroulent dans la Grande Salle de la Redoute sous le nom de Philharmonische Konzerte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orchestre-philharmonique-de-vienne/#i_95819

Pour citer l’article

Alain PÂRIS, « WEINGARTNER FELIX - (1863-1942) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-weingartner/