OFFSHORE Démantèlement des plates-formes pétrolières

Installations pétrolières en mer : répartition

Installations pétrolières en mer : répartition

Installations pétrolières en mer : répartition

Répartition des installations pétrolières en mer («offshore»).

L'exploitation des gisements pétroliers ou gaziers situés en mer, sous les plateaux continentaux, nécessite des installations complexes, véritables usines plantées au large des côtes pour extraire, séparer, traiter, stocker et expédier les hydrocarbures piégés dans le sous-sol. Plus de 7 000 plates-formes pétrolières sont actuellement réparties à travers le monde. Ces installations ont une durée de vie limitée, généralement une trentaine d'années, correspondant au temps d'exploitation des réserves du gisement au-dessus duquel elles ont été implantées. Le nombre et surtout la taille des plates-formes arrivant en fin de vie augmentent considérablement depuis quelques années. Quel est le devenir de ces installations ? Cette question a fait l'objet d'un conflit en 1995 entre la compagnie pétrolière anglo-néerlandaise, Royal Dutch-Shell, qui désirait immerger la plate-forme Brent-Spar installée en mer du Nord, et l'association écologiste Greenpeace, qui s'opposait fermement à ce projet qu'elle jugeait nuisible pour l'environnement. Cette affaire a révélé au public, de manière soudaine, un des aspects environnementaux du problème. Mais il ne s'agit pas du seul paramètre : droit de la mer, protection de l'environnement, intérêts industriels et nationaux, défis technologiques, enjeux économiques et financiers sont aussi à prendre en considération.

Les problèmes posés

La plupart des plates-formes pétrolières sont de « modestes » structures métalliques, de quelques centaines de tonnes, installées dans de faibles profondeurs d'eau (quelques mètres ou quelques dizaines de mètres). Mais certaines atteignent des dimensions impressionnantes : leurs superstructures, où sont rassemblées toutes les installations techniques ainsi que les quartiers de vie, peuvent représenter la surface de deux terrains de football, la hauteur d'un immeuble de dix étages et reposer par plus de 300 mètres de fond, sur des colonnes en béton pesant plus d'1 million de tonnes ! Celles qui sont situées sur des fonds intermédiaires (100-150 m) reposent généralement sur des jambages métalliques qui pèsent quelques dizaines de milliers de tonnes ; d'autres sont installées sur des supports flottants, ancrés au sol. Enfin, depuis le début des années 2000, on voit se développer une nouvelle catégorie d'installations, essentiellement dans les mers où la profondeur d'eau est supérieure à 75 mètres : ce sont les installations sous-marines, posées à même le fond marin et connectées à une structure fixe ou, le plus souvent, flottante.

Installations pétrolières

Installations pétrolières

Installations pétrolières

Quelques types d'installations pétrolières.

Installations pétrolières en mer du Nord

Installations pétrolières en mer du Nord

Installations pétrolières en mer du Nord

Répartition des installations pétrolières en mer du Nord (source : Ospar, 2006).

Le débat concernant l'abandon des installations pétrolières porte sur deux aspects : le démantèlement des plates-formes proprement dit et le devenir des parties démantelées. Faut-il, en effet, démanteler intégralement les installations désaffectées et rétablir le fond marin dans son état initial, ou peut-on se contenter d'éliminer les matériaux polluants et de laisser tout ou partie des installations sur place ? Et que faire des parties démontées ? Faut-il les ramener à terre, les recycler, leur trouver un réemploi, ou bien les mettre en décharge contrôlée, voire les immerger ?

Ces questions ne se posent en fait que pour les grosses structures (c'est-à-dire pour moins de 5 % des installations), les installations sous-marines et les petites plates-formes ne présentant pas de difficultés de démantèlement. Le coût de l'abandon de ces grandes structures s'avère être du même ordre de grandeur que celui de leur installation, c'est-à-dire atteindre quelques centaines de millions d'euros, voire dépasser le milliard dans quelques cas extrêmes.

Il faut garder à l'esprit que, dans la plupart des pays, le coût du démantèlement des installations est partiellement supporté par le pays qui a[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • Emmanuel GARLAND : ingénieur, conseiller en environnement, Elf EP, chargé de mission à Elf

Classification

Pour citer cet article

Emmanuel GARLAND, « OFFSHORE - Démantèlement des plates-formes pétrolières », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL :

Médias

Installations pétrolières en mer : répartition

Installations pétrolières en mer : répartition

Installations pétrolières en mer : répartition

Répartition des installations pétrolières en mer («offshore»).

Installations pétrolières

Installations pétrolières

Installations pétrolières

Quelques types d'installations pétrolières.

Installations pétrolières en mer du Nord

Installations pétrolières en mer du Nord

Installations pétrolières en mer du Nord

Répartition des installations pétrolières en mer du Nord (source : Ospar, 2006).

Autres références

  • CATASTROPHES INDUSTRIELLES - (repères chronologiques)

    • Écrit par Universalis
    • 2 187 mots

    1794 Explosion, le 1er septembre, de la poudrerie de Grenelle à Paris, faisant près de 1 000 morts. La prise de conscience des risques technologiques entraînée par cette catastrophe passe pour être à l'origine de la réglementation française marquée par le décret impérial de 1810 sur les établissements...

  • CONGO RÉPUBLIQUE DU

    • Écrit par Philippe DECRAENE, Universalis, Roland POURTIER, Patrick QUANTIN, Gilles SAUTTER
    • 10 889 mots
    • 10 médias
    ...pétrole congolais, le reste se partageant entre l'autre opérateur historique, Agip, et les nouveaux venus, américains et chinois. L'exploitation offshore met le secteur pétrolier à l'abri des violences politiques continentales. En 1996, l'installation de la plate-forme de Nkossa, ancrée à 60 kilomètres...
  • DÉCOUVERTE D'HYDROCARBURES EN MER DU NORD

    • Écrit par Bernard BENSAID, Guy MAISONNIER
    • 428 mots
    • 1 média

    La mer du Nord est divisée en cinq secteurs biens distincts qui appartiennent respectivement au Royaume-Uni, à la Norvège, au Danemark, aux Pays Bas et à l'Allemagne. Les zones britannique et norvégienne concentrent à elles seules 90 p. 100 des réserves pétrolières et gazières de...

  • ÉNERGIES RENOUVELABLES

    • Écrit par Daniel CLÉMENT
    • 13 761 mots
    • 21 médias
    L’éolien offshore repose sur deux grandes familles d’éoliennes : les éoliennes posées (de loin les plus nombreuses), là où les fonds se situent à une profondeur relativement faible (moins de 35 m) ; les éoliennes flottantes au-delà, dont le premier parc de production (cinq éoliennes) a vu le jour en...
  • ÉOLIEN OFFSHORE

    • Écrit par Philippe BRUYERRE
    • 3 063 mots
    • 7 médias

    En fort développement, l’éolien en mer – ou éolien offshore – est une filière de production d’électricité d’avenir dans le contexte du changement climatique. Avec près de vingt ans de retour d’expérience, cette énergie marine renouvelable poursuit sa progression avec des coûts...

  • Afficher les 18 références

Voir aussi