NEUROSCIENCES COGNITIVES ET DOULEUR

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Implications cliniques

Dans la mesure où de nombreux facteurs cognitifs interviennent à la fois dans la perception de la douleur en situation normale, mais également dans le maintien de la douleur chronique comme état pathologique, il a été proposé d’agir sur ces facteurs pour soulager la douleur des patients, par exemple en leur apprenant à détourner leur attention de la douleur. Cependant, si ces techniques permettent d’améliorer la qualité de vie des patients douloureux chroniques, leur efficacité antalgique est très modérée et reste à démontrer.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : chercheur qualifié au Fonds de la recherche scientifique de Belgique, chargé de cours à l'université catholique de Louvain (Belgique)

Classification

Pour citer l’article

Valery LEGRAIN, « NEUROSCIENCES COGNITIVES ET DOULEUR », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurosciences-cognitives-et-douleur/