NEUROSCIENCES COGNITIVES ET DOULEUR

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La peur et l’évitement de la douleur

La peur de la douleur ainsi que l’hyperattention associée est supposée pouvoir conduire les individus à adopter des stratégies qui les amènent à éviter tous comportements et activités susceptibles de provoquer une amplification de la douleur. Ils éviteraient alors les activités physiques mobilisant le membre douloureux, y compris les activités de revalidation ainsi que les activités socioprofessionnelles habituelles. Un cercle vicieux s’établirait alors entre peur de la douleur, hyperattention à la douleur et évitement des situations qui pourraient amplifier la douleur, ce qui contribuerait à maintenir certains patients dans un état dysfonctionnel chronique.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : chercheur qualifié au Fonds de la recherche scientifique de Belgique, chargé de cours à l'université catholique de Louvain (Belgique)

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Valery LEGRAIN, « NEUROSCIENCES COGNITIVES ET DOULEUR », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 novembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/neurosciences-cognitives-et-douleur/