NÉOTÉNIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La néoténie chez les Batraciens

La néoténie totale n'a été observée que chez les Batraciens urodèles, où elle se présente selon deux modalités différentes :

– La néoténie obligatoire, dans laquelle la métamorphose, qui est la règle chez les Amphibiens, n'intervient jamais. Les quelques espèces présentant cette forme de néoténie sont groupées sous le nom de Pérennibranches (à branchies persistantes). Les cas les mieux connus sont le necture d'Amérique du Nord, et le protée anguillard, qui habite les lacs souterrains de Carniole (Yougoslavie) et de Carinthie (Autriche).

– La néoténie facultative, dans laquelle la métamorphose n'existe pas en règle générale mais peut cependant se produire sous l'effet de certaines conditions naturelles ou expérimentales. Le représentant classique de ce type de néoténie est l'axolotl, originaire des lacs froids des hauts plateaux du Mexique. Pendant longtemps, on a pensé qu'il s'agissait d'une espèce distincte, mais il est maintenant bien établi que l'axolotl n'est que la larve néoténique stable d'une espèce d'amblystome connue par ailleurs.

Chez les Batraciens, la néoténie n'entraîne pas l'arrêt du développement de l'individu, qui continue à croître en conservant son organisation larvaire tout en acquérant sa maturité génitale, ce qui permet à l'animal de se reproduire régulièrement. L'absence de métamorphose est liée au maintien de la vie aquatique durant toute la vie de l'individu. En effet, la métamorphose chez les Batraciens est une période critique de la vie de l'animal, correspondant à des changements morphologiques et physiologiques profonds, qui permettent le passage de la vie aquatique, caractéristique du têtard, à la vie aérienne ou semi-aérienne, qui est normalement celle de l'individu adulte. Elle est sous le contrôle endocrinien de l'hormone thyroïdienne, qui agit sur les organes effecteurs en induisant leur transformation. La stimulation considérable de la glande thyroïde, qui coïncide avec la crise m [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages





Écrit par :

  • : docteur ès sciences, chargée de recherche au C.N.R.S.

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Lieba LAZARD, « NÉOTÉNIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/neotenie/